L’anaphylaxie chez les enfants : causes, traitement et prévention

· 23 janvier 2019
L'anaphylaxie chez les enfants est très alarmante et peut survenir à tout moment. En effet, il s'agit d'une réaction allergique qui débute rapidement et de manière aiguë. Des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

L’anaphylaxie est une maladie allergique qui affecte divers organes. Ses causes varient selon l’âge. Par conséquent, il peut être difficile d’identifier l’anaphylaxie chez les enfants. Car les symptômes sont méconnus ou confus. Comme il s’agit d’une affection grave, il est extrêmement important que vous les connaissiez le plus tôt possible.

En quoi consiste l’anaphylaxie ?

Il s’agit d’une réaction allergique assez dangereuse dans tout le corps. Elle touche plus de deux systèmes ou organes en même temps. 

Ce terme fut créé par Charles R.Richet, Prix Nobel en Médecine. On l’appelle également choc anaphylactique, réaction allergique, anaphylaxie et réaction anaphylactique.

Après avoir été exposé à certaines substances, le système immunitaire d’un enfant devient sensible à celles-ci. Lorsqu’il est de nouveau exposé à cet allergène, il peut faire une réaction anaphylactique.

Comment savoir si votre enfant fait un choc anaphylactique ?

En général, les symptômes suivants peuvent se présenter de manière spectaculaire:

  • Apparition d’urticaire ou de lésions rougeâtres sur la peau, avec beaucoup de démangeaisons.
  • Difficultés respiratoires sévères.
  • Congestion nasale ou toux.
  • Oppression à la gorge.
  • Lèvres et langue légèrement gonflées.
  • Troubles gastro-intestinaux comme le mal de ventre, les coliques, diarrhées, nausées ou vomissements.
  • Altérations ou perte de connaissance.
  • Tension basse.
  • Enrouement ou difficulté à parler.
  • Fréquence cardiaque accélérée.

Eléments déclencheurs potentiels de l’anaphylaxie chez les enfants

Les principaux déclencheurs de cette réaction sont :

Les médicaments

Les médicaments qui peuvent provoquer une réaction anaphylactique comprennent les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antibiotiques, comme l’amoxicilline. Les vaccins et les immunothérapies spécifiques entraînent rarement des réactions allergiques graves.

L'anaphylaxie chez les enfants peut être due à des allergies à certains aliments ou médicaments.

Les aliments

Ceux-ci varient en fonction du pays, des habitudes alimentaires de chacun, du niveau d’exposition et de la façon de les préparer. Les aliments qui provoquent le plus souvent l’anaphylaxie chez les enfants sont les oeufs, le poisson, le lait, les céréales, les légumineuses et les noix.

D’autres facteurs déclencheurs

Parmi les situations qui favorisent une réaction anaphylactique, nous pouvons souligner l’effort physique associé à une altération génétique. De même, une piqûre d’insectes hyménoptères comme les guêpes, les fourmis rouges ou les abeilles.

Par ailleurs, l’anaphylaxie chez les enfants peut également résulter d’une exposition à des environnements froids, humides ou chauds. En plus de situations particulières telles que les menstruations et des soins dentaires.

L’anaphylaxie idiopathique

Ce type d’anaphylaxie est celui qui, après des études complètes sur les allergies, ne parvient pas à identifier l’agent ou le facteur déclencheur. Ces cas, où la cause n’est pas identifiée, surgissent non seulement chez les enfants mais également chez les nourrissons.

4 manières de prévenir l’anaphylaxie chez les enfants

Il est possible de prévenir les réactions anaphylactiques de votre enfant. Prenez alors en considération ces quatre éléments :

  • Si votre enfant est allergique à certains aliments, donnez-lui un nouveau en petites quantités. De cette façon, vous pourrez savoir s’il est allergique à ce produit en particulier.
  • Évitez les déclencheurs qui ont généré un choc anaphylactique auparavant. Examinez soigneusement les étiquettes des ingrédients, des composants d’aliments ou des médicaments. Si vous mangez en dehors de la maison, assurez-vous de vérifier les aliments des plats que votre enfant va consommer.
  • Selon les instructions du médecin, emportez toujours des médicaments d’urgence avec vous. Il est très utile également d’avoir à portée de main un kit pour les piqûres d’abeilles.
  • Inscrivez les problèmes allergiques de votre enfant sur sa carte ou son identification médicale.

« Les aliments qui provoquent le plus souvent l’anaphylaxie chez les enfants sont les oeufs, le poisson, le lait, les céréales, les légumineuses et les noix »

Traitement immédiat

L’anaphylaxie peut s’aggraver rapidement et nécessite donc un traitement immédiat. Si votre enfant souffre de ce type d’allergies, gardez toujours avec vous de l’épinéphrine. Mieux connue sous le nom d’adrénaline.

Les médecins prescrivent la dose auto-injectable, qui est environ de la taille d’un grand stylo. Par conséquent, elle est facile à appliquer et surtout elle n’effraie pas l’enfant. L’adrénaline par voies intramusculaires est le moyen le plus efficace de traiter l’anaphylaxie. 

En effet, elle permet de prévenir le collapsus cardiovasculaire et le bronchospasme.

L'anaphylaxie chez les enfants doit être traitée immédiatement car elle est potentiellement mortelle.

Votre pédiatre peut vous suggérer de donner des antihistaminiques comme substituts de l’adrénaline. Même si ceux-ci agissent grâce à l’action d’autres médicaments.

Après avoir donné de l’adrénaline à votre enfant souffrant d’une allergie grave, appelez les urgences même s’il s’est calmé. Parfois, l’anaphylaxie chez les enfants présente une deuxième vague de symptômes ou une réaction biphasique.

Une fois à l’hôpital, il restera en observation environ quatre heures jusqu’à ce qu’il se trouve hors de danger. Si nécessaire, il reçoit un traitement supplémentaire.

Sans le traitement adéquat, l’anaphylaxie chez les enfants est potentiellement mortelle. Il faut donc agir immédiatement. Néanmoins, ne vous inquiétez pas à outrance. Apprenez simplement à agir au cas où votre enfant en ait besoin et reprenez votre vie normale.