Menstruations après curetage : tout ce qu'il faut savoir

Les règles après un curetage dépendent de plusieurs facteurs, tels que la cause pour laquelle il a été effectué et s'il y a eu ou non des complications. Ci-dessous, nous vous expliquons davantage.
Menstruations après curetage : tout ce qu'il faut savoir
Leidy Mora Molina

Rédigé et vérifié par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 03 janvier, 2023

Le curetage est une intervention gynécologique qui s’effectue pour diagnostiquer ou traiter certaines pathologies utérines. L’une des préoccupations qui hantent les femmes qui subissent cette intervention est de savoir à quoi ressembleront leurs menstruations après le curetage.

La menstruation correspond au début du cycle menstruel, qui se produit environ tous les 28 jours. Dans cette phase du cycle, le tissu muqueux épais qui tapisse les parois de l’utérus s’élimine et se manifeste par des saignements vaginaux qui durent environ 5 à 7 jours.

Après un curetage, les menstruations peuvent être retardées. Leur fréquence et leurs caractéristiques sont mêmes momentanément modifiées. Cela dure aussi longtemps qu’il faut à l’utérus pour guérir et aux hormones pour se normaliser.

Dans quels cas effectuer un curetage?

Le curetage est une intervention gynécologique qui est pratiquée pour nettoyer la cavité utérine. Plus précisément la couche la plus interne, appelée endomètre.

Certains le connaissent sous le nom de curetage utérin. Puisque les parois de l’utérus sont « grattées » afin d’enlever tout ce tissu muqueux qui s’y rattachent.

Le curetage est une procédure relativement simple qui prend entre 15 et 20 minutes. En général, il s’effectue sous anesthésie locale et ne nécessite pas d’hospitalisation supplémentaire.

Une jeune femme chez le médecin.

Quelle est son utilité?

Le curetage peut être effectué aux fins suivantes :

  1. Evacuer le contenu de l’utérus : comme des restes ovulaires, des formations anormales ou encore un embryon retenu après une fausse couche. Il est également indiqué dans la période post-partum, lorsqu’il reste des restes de tissu placentaire. Le but est de supprimer ces éléments pour empêcher le développement d’une infection.
  2. Prélever des échantillons de tissu utérin : en cas de suspicion de cancer de l’utérus ou en cas de saignement utérin anormal, le gynécologue peut indiquer un curetage pour prélever des échantillons de tissu endométrial et les étudier.
  3. Comme traitement des pathologies utérines : par exemple, les fibromes, les polypes, certaines irrégularités menstruelles ou les problèmes associés aux dispositifs intra-utérins (DIU), entre autres.

Menstruations et symptômes post-curetage

En général, après un curetage, la femme peut présenter des saignements vaginaux similaires à ceux des menstruations, qui durent généralement plusieurs jours. Certaines douleurs abdominales ou pelviennes sont également normales. Mais le plus souvent, la récupération postopératoire est rapide.

Une attention particulière doit être portée aux complications possibles, qui peuvent être mises en évidence par les symptômes suivants :

  • Saignements vaginaux abondants.
  • Fièvre.
  • Douleur intense.
  • Flux malodorant.

En cas de présentation de l’un d’entre eux, il sera nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Car il pourrait s’agir d’une situation d’urgence.

A quoi ressemblent les menstruations après un curetage?

Comme nous l’avons mentionné, lors du curetage, le tissu endométrial est retiré. C’est le même que celui qui est éliminé pendant les menstruations. Par conséquent, l’utérus doit désormais créer une nouvelle muqueuse, même si elle ne coïncide pas avec la phase proliférative du cycle menstruel normal.

En général, les règles doivent revenir entre 30 et 40 jours après l’intervention. Cependant, ce paramètre dépend des conditions particulières de chaque femme.

Un fait important est que la première menstruation est généralement plus abondante et plus longue que d’habitude. Cela peut même rester ainsi pendant environ 2 ou 3 cycles menstruels supplémentaires.

En cas d’absence de règles après 6 semaines ou si les règles sont très abondantes pendant des mois, il est conseillé de consulter un gynécologue.

Cycles menstruels irréguliers.

Peut-on tomber enceinte après un curetage ?

Vous pouvez tomber enceinte après la prochaine menstruation post-curetage. Cependant, les spécialistes recommandent d’attendre environ 2 ou 3 menstruations afin que le corps soit mieux prêt à concevoir.

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé recommande de reporter la grossesse d’au moins 6 mois si la cause du curetage était un avortement. En effet, c’est le moment prudentiel pour la future mère de se préparer physiquement et émotionnellement.

Enfin, après le curetage, il est important que le spécialiste effectue une évaluation gynécologique correcte. Afin de vérifier que tout va bien dans la cavité utérine. Surtout si vous souhaitez un bébé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le curetage, ennemi d’une future grossesse?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le curetage, ennemi d’une future grossesse?

Le curetage est une intervention chirurgicale pratiquée pour nettoyer l'utérus après un avortement, une fausse couche...Peut-on vivre une grossesse...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.