Mauvaise humeur chez les jeunes enfants: causes et solutions

Plus tôt nous apprenons à nos jeunes enfants à gérer leur mauvaise humeur, meilleurs seront les résultats. Être patient est la clé.
Mauvaise humeur chez les jeunes enfants: causes et solutions
Mara Amor López

Rédigé et vérifié par la psychologue Mara Amor López.

Dernière mise à jour : 22 février, 2023

La mauvaise humeur chez les enfants ne doit pas nécessairement être négative si nous apprenons à nos enfants à la gérer. Certains enfants avec un fort caractère ont effectivement tendance à se mettre facilement en colère. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi cela se produit et que faire à ce sujet.

Il est essentiel d’apprendre aux enfants à contrôler leur caractère dès leur plus jeune âge. Si un mineur est de mauvaise humeur, il veut nous dire quelque chose : un problème à l’école, quelque chose qui l’inquiète, qu’il est jaloux de son frère ou qu’il est comme ça parce qu’il veut réaliser quelque chose tout de suite. Cette attitude doit être contrôlée. Car si on la laisse passer, plus tard le petit peut devenir un adolescent au caractère variable.

Quelles sont les causes de la mauvaise humeur chez les jeunes enfants?

La mauvaise humeur des enfants a son origine dans l’environnement dans lequel ils vivent et grandissent. L’environnement qui entoure un petit est généralement déterminé par le mode de parentalité. Sur ce, nous pouvons distinguer les éléments suivants :

  • Parents très autoritaires ou sérieux. Les enfants imitent ce comportement et cette attitude qu’ils voient continuellement autour d’eux. Par conséquent, ils ont tendance à être souvent de mauvaise humeur.
  • Parents trop permissifs. Ils donnent à leurs enfants tout ce qu’ils veulent, avant même qu’ils ne le demandent. Dans ce cas, les mineurs se mettent en colère si leurs souhaits ne sont pas exaucés immédiatement ou simplement pour attirer leur attention.
  • Aspects externes, tels que l’école. Le mauvais caractère d’un enfant ou sa mauvaise humeur peuvent être le résultat d’une mauvaise relation avec l’un de ses camarades de classe ou parce qu’ils ont un professeur très exigeant ou de mauvaise humeur.
  • Le temps que nous passons avec nos enfants. Si les enfants n’ont pas souvent leurs parents présents pour passer du temps avec eux, ils se retrouveront souvent de mauvaise humeur. Un petit qui a la compagnie de ses parents au quotidien est plus calme et raconte ce qui l’inquiète, car il sait qu’ils sont là pour l’écouter.
Un jeune garçon allongé par terre, mécontent.

Que faire face à la mauvaise humeur des jeunes enfants ?

Lorsque les parents trouvent leur enfant de mauvaise humeur, la première chose à faire est de réfléchir pour en connaître la cause. Cela nous aidera beaucoup dans la recherche de solutions et dans l’action. Il est également intéressant de contrer la situation avec des blagues et de la bonne humeur. Un sourire est incompatible avec la colère. Nous pouvons aider nos enfants de la façon suivante:

  • Les éduquer de bonne humeur.
  • Lorsqu’ils montrent un comportement approprié, les féliciter afin qu’ils se rendent compte qu’une bonne ambiance se produit lorsque nous sommes de bonne humeur.
  • Leur apprendre à savoir comment demander pardon. Il est important qu’ils apprennent à se mettre à la place des autres. En effet, s’ils ont fait quelque chose de mal ou blessé quelqu’un, ils doivent demander pardon.
  • Leur faire une farce peut faire disparaître sa mauvaise humeur. Ainsi, ils finiront par nous montrer un sourire. De cette façon, ils minimiseront la colère pour de petites choses et même, quand ils seront plus âgés, ils utiliseront l’humour pour améliorer notre colère.
  • Leur apprendre à avoir de la volonté. Par exemple, qu’ils sont capables de faire leurs devoirs quand il le faut, d’attendre quand il le faut ou de tout manger sans se plaindre.
  • Ne pas se montrer plus en colère qu’eux lorsqu’ils sont de mauvaise humeur : cela est contre-productif, car ils verront dans la colère un moyen de résoudre les conflits. Et ce n’est pas ce que nous voulons que nos enfants pensent.
  • Ne pas leur dire qu’ils sont toujours de mauvaise humeur. Sinon, ils peuvent se sentir mal et tristes d’être ainsi.
  • Faire preuve de patience. Nous ne devons pas leur crier dessus ou nous mettre en colère. Il est essentiel que nous leur parlions lentement, fermement et calmement.
  • Les aider à découvrir ce qui ne va pas chez eux : il est important que nous sachions à quoi est due cette mauvaise humeur.
  • Leur montrer notre amour plus que jamais. Leur donner de l’affection et de l’amour sera le meilleur antidote à leur mauvaise humeur.
Un enfant assis avec un regard fâché.

A mauvaise humeur, bon visage !

Nous devons être clairs sur le fait que la mauvaise humeur chez les jeunes enfants passera. Pour cette raison, plus tôt nous apprenons à nos enfants à la gérer, meilleurs seront les résultats. Il ne faut pas prendre leur colère personnellement, ni s’en offusquer et les gronder pour cela. Notre soutien sera la meilleure solution pour ramener le calme.

Enfin, si vous pensez que votre enfant est souvent de mauvaise humeur, découvrez ce qui ne va pas chez lui. Et surtout, ne perdez jamais votre sang-froid. Vous pouvez utiliser ces conseils que nous vous avons donnés dans cet article pour améliorer ces situations et retrouver la tranquillité d’esprit.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 types d’aliments qui affectent l’humeur de votre enfant
Être parents
Lisez-le dans Être parents
5 types d’aliments qui affectent l’humeur de votre enfant

Les parents doivent savoir que certains aliments peuvent affecter le comportement et l'humeur des enfants. Quelles sont ces substances?


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique


  • Shapiro, L. E., & Tiscornia, A. (1997). La inteligencia emocional de los niños. Buenos Aires: Javier Vergara.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.