Mastite et probiotiques

· 4 septembre 2018
Lorsque la mastite se déclare, surviennent alors des inquiétudes et des peurs chez la nouvelle maman ; et avec cela également une anxiété et un mal-être. Il ne s'agit pas vraiment d'une maladie grave. Afin d'atténuer ses effets, l'usage de probiotiques est de plus en plus recommandé.

Les statistiques dévoilent que la mastite touche 10% des femmes qui allaitent. En réalité, cette affection n’a aucun effet sur la santé du bébé ; elle provoque seulement des inconforts et des angoisses.

Quand la mère soupçonne qu’elle en est touchée, la combinaison entre la mastite et les probiotiques avec lesquels elle est soignée nuira à l’enfant ; cela générera de l’anxiété et des inquiétudes.

La douleur aiguë qu’une maman atteinte d’une mastite ressent lorsqu’elle allaite son bébé peut la décourager. Si le médecin a prescrit des médicaments, elle souhaitera éviter qu’ils n’affectent son enfant.

Parfois, on pense que la seule solution est d’arrêter l’allaitement et de nourrir le bébé avec du lait de vache ou des aliments spéciaux. Néanmoins, rien n’est comparable au lait maternel. L’arrêt de l’allaitement n’est pas nécessaire ; en fait, c’est la pire décision en cas de mastite.

Mastite et probiotiques : une alliance qui guérit

La mammite est une infection, généralement d’origine bactérienne, qui survient pendant l’allaitement. Les micro-organismes qui la provoquent pénètrent dans le tissu mammaire ; ils entrent par une petite blessure du sein que l’enfant génère parfois en tétant.

En conséquence, apparaissent des symptômes spécifiques. Le sein s’enflamme, la peau devient rouge et la douleur est très intense, semblable à des aiguilles qui se plantent dans la zone affectée. De plus, la femme se sent déprimée et apathique.

Comme pour la plupart des infections, des médicaments peuvent être nécessaires pour soigner la mastite. Dans ce scénario, le lien entre la mammite et les probiotiques devient très efficace.

Avant cela, les antibiotiques étaient l’option pour traiter la mastite ; toutefois, il existe des agents infectieux qui y sont résistants. Aujourd’hui, l’état de santé des femmes est amélioré grâce aux probiotiques.

La mastite provoque des douleurs très intenses dans le sein pendant l'allaitement.

Comment la mastite et les probiotiques interagissent-ils ?

Il y a quelques variables à considérer dans le lien entre la mastite et les probiotiques :

  • Le point de vue pour déterminer le traitement de la mastite n’est plus le même. Au lieu d’essayer d’éliminer les micro-organismes qui en sont la cause, l’idée est de renforcer ceux qui sont faibles ou endommagés.
  • Que sont les probiotiques ? Il s’agit de micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés à des doses adéquates, améliorent la santé de l’organisme. En général, ce sont les lactobacilles et les bifidobactéries.
  • Comment agissent les probiotiques sur la mastite ? Le lait maternel n’est pas stérile. Dans le sein, il existe un grand nombre de micro-organismes qui contribuent à la composition de la flore intestinale du bébé ; ces micro-organismes sont en équilibre. Lorsque cet équilibre est perturbé, la mastite apparaît.
  • Les probiotiques sont utilisés pour rétablir l’équilibre ; pour cela, on fournit à la mère les micro-organismes dont elle a besoin.
  • Pourquoi pas les antibiotiques ? En effet, les antibiotiques ne sont pas mauvais en soi et ne font pas de tort à l’enfant. Cependant, certaines souches qui provoquent les mammites sont résistantes aux antibiotiques et, par conséquent, ces derniers ne sont pas efficaces dans ces cas. Parfois, les antibiotiques et les probiotiques sont utilisés en même temps.
  • Comment savoir si l’affection nécessite des probiotiques ? En faisant des cultures de lait maternelle professionnel découvrira quelles souches sont à l’origine de l’infection et lesquelles doivent être renforcées. A partir de cette information, on fournit les probiotiques spécifiques au cas.

« L’arrêt de l’allaitement n’est pas nécessaire; en fait, c’est la pire décision en cas de mastite »

Prévention par les probiotiques

En plus de ce qui précède, d’autres questions en lien avec la mammite peuvent se poser. Nous allons maintenant approfondir certaines d’entre elles :

  • Peut-on prévenir la mastite en prenant des probiotiques ? Pris en quantité et forme adaptées, les probiotiques peuvent prévenir la mastite légère. Ils empêchent la colonisation des staphylocoques et des streptocoques, qui représentent les agents les plus responsables de l’infection.
La prise de probiotiques lors d'une mastite n'affecte en rien la santé de l'enfant et de la maman.

  • Comment consommer les probiotiques ? En général, ils sont administrés par voie orale. En pharmacie, on les trouve sous la forme de comprimés ou en sachets solubles ; il est toujours important de consulter un professionnel quant à l’intérêt de prendre des probiotiques.
  • Quels sont les autres effets des probiotiques pendant l’allaitementEn plus de prévenir ou de soigner la mastite, les probiotiques aident à traiter d’autres maladies du sein causées par le lait.
  • Ont-ils une incidence sur la qualité du lait ? Il est certain que la prise de probiotiques modifie légèrement la composition du lait, mais cela n’affecte en rien la santé de la maman ou de l’enfant.

Finalement, les problèmes que les colonies de micro-organismes du sein provoquent chez la femme sont divers. La mastite est le plus fréquent ; pour y faire face, la mastite et les probiotiques font une bonne alliance.