Maladies infantiles ne nécessitant pas de traitement

· 8 octobre 2017

Quand votre enfant grandit, il est naturel qu’il soit exposé à différents types de maladies infantiles. Et quand il tombe malade, beaucoup de parents pensent que les médicaments sont toujours la solution.

Mais étonnamment, de nombreuses maladies n’ont pas besoin de véritable traitement. Le corps réagit de lui-même grâce à ses défenses et aux anticorps, qui font souvent bien leur travail.

Les enfants peuvent lutter contre les maladies les plus courantes avec l’aide de leurs propres défenses immunitaires. Dans la plupart des cas, les antibiotiques ne sont pas nécessaires.

Et il ne faut pas oublier que ce ne sont pas tous les médicaments qui guérissent; beaucoup d’entre eux ne font que soulager les douleurs ou les gênes occasionnées pendant l’étape de convalescence.

Vous le verrez, la plupart des troubles causés par les virus qui touchent les enfants ont tendance à se guérir d’eux-mêmes, en quelques jours à peine. D’autre part, il y a beaucoup d’infections bactériennes qui ne nécessitent pas de traitement antibiotique. La grippe en fait partie, par exemple.

La grippe est une affection plus sérieuse que le rhume, qui se manifeste avec de la fièvre élevée, une toux sèche et une sensation de mal-être générale. Quand elle survient, le nez ne coule normalement pas. Elle est causée par un virus, dont il existe beaucoup de variétés et qui changent d’une année sur l’autre.

Il existe un vaccin contre la grippe, mais il s’agit chaque année d’un vaccin différent, rendant obsolète celui de l’année précédente. En fait, cela est du au fait que le virus subit une mutation.

Attention à d’autres maladies chroniques comme l’asthme; il faudra absolument vacciner votre enfant contre la grippe quand il souffre d’une telle maladie.

Deux enfants en blouse d'hôpital, souffrant de maladies infantiles

Les traitements contre le rhume ne guérissent pas, ils ne font que le rendre plus supportable

N’oubliez pas que le vaccin contre la grippe ne permet pas d’éviter les rhumes; il s’agit de maladies différentes. Une fois encore, les antibiotiques n’ont aucune utilité contre le rhume, sauf dans les cas où il y a une complication de nature bactérienne, comme la pneumonie.

Les traitements servent uniquement à soulager les symptômes. Par exemple, les antithermiques font baisser la fièvre et apaisent la douleur, mais ils n’écourtent pas la maladie. Ce sont les défenses immunitaires de l’enfant qui arrivent à surmonter le rhume elles-mêmes.

Le rhume habituel, à la différence de la grippe, comporte des symptômes comme le nez qui coule, la toux, et parfois la fièvre. Le nez bouché contient normalement au début une substance liquide. Ensuite, cela se transformera en mucus blanc, jaune, vert et épais, et enfin vert et sec. A ce moment là, l’enfant finira par guérir, mais sera exposé à de nouveaux rhumes.

Ce n’est pas le froid qui cause cette maladie, ce sont les virus. Il y a des centaines de virus différents qui peuvent causer des rhumes. C’est pour cette raison qu’il n’est pas possible de fabriquer un vaccin contre le rhume. Et les antibiotiques ne sont pas non plus utiles contre le rhume.

Il ne faut pas prendre d’antibiotiques en excès, car en plus des effets secondaires et des coûts inutiles, ils rendent les microbes plus résistants, et parfois même, ils n’ont aucun effet.

Les médicaments et autres traitements

Si votre enfant a de la fièvre, vous pouvez lui donner un antithermique ou médicament contre la fièvre.

Si la toux est très intense et que l’enfant ne peut pas dormir, donnez-lui un anti-toux. Mais si elle est supportable, il vaut mieux continuer à tousser pour expulser le mucus.

D’autre part, les décongestionnants ou les vasoconstricteurs nasaux ne sont pas recommandés chez les enfants de moins de douze ans.

Un bébé endormi avec un bonnet

Les expectorants qui font augmenter la toux et la quantité de mucus, les mucolytiques qui rendent le mucus plus liquide, les antihistaminiques que l’on utilise contre les allergies, et les pastilles apaisantes n’ont aucuns effets dignes d’être mentionnés.

Et c’est la même chose avec la vitamine C et les produits naturels ou alternatifs. Quand l’enfant guérit, ce ne sera pas grâce au dernier médicament qu’il a pris, mais ce sera plutôt par pur hasard.

Il y a des maladies dont on guérit naturellement

L’otite moyenne-aiguë peut être causée par un virus ou par des bactéries

Cette maladie a été traitée pendant des décennies avec des antibiotiques. Les médecins ne diagnostiquent que rarement une otite. En fait, quand l’enfant a de la fièvre et qu’il ne souffre de rien d’autre, il est plutôt facile pour eux de se convaincre que le tympan est un peu rouge.

De nombreuses recherches scientifiques soutiennent que les traitements contre l’otite sont pratiquement inutiles. Ils n’écourtent pas la maladie, ne font pas diminuer la douleur, et n’améliorent pas non plus la capacité auditive.

Les traitements se justifient uniquement chez les enfants de moins de deux ans qui ont une fièvre élevée, les enfants qui ressentent un mal-être général, ceux avec une otite bilatérale ou ceux avec une maladie qui dure.

La pharyngite est l’inflammation de la gorge

Le symptôme reconnaissable de cette maladie est une douleur croissante quand on avale. Dans beaucoup de cas, elle est causée par un virus, et les antibiotiques sont entièrement inutiles.

Dans d’autres cas, elle est causée par une bactérie, les streptocoques, et il est alors courant de prescrire de la pénicilline pour éviter les complications. Parmi celles-ci, il y a notamment le rhumatisme aigu.

Les streptocoques donnent souvent de la fièvre jusqu’au delà de 38,5 °C, mais sans qu’il y ait de la toux ou du mucus. Le mal de gorge, quand il est accompagné de toux et mucus, sans fièvre ou avec une légère fièvre, est quelque chose de différent.

Il est dans ces cas-là presque certain qu’il est causé par un virus. On ne donne pas de pénicilline pour guérir les angines, mais en fait pour prévenir les rhumatismes. On ne guérit donc pas plus rapidement d’une angine, par exemple, en utilisant des antibiotiques.