Lorsque l’enfant ressent qu’il représente un sacrifice

6 janvier 2020
Devenir mère est une décision importante mais, en fin de compte, c'est votre décision. Ne faites donc pas porter à vos enfants la responsabilité de vous rendre heureuse.

Être mère est l’un des métiers les plus difficiles et les plus exigeants qui soit. Soudain, une nouvelle personne dépend de vous dans tous les domaines de sa vie. Cela demande évidemment beaucoup de dévouement de votre part. Cependant, lorsque vous faites sentir à votre enfant qu’il représente un sacrifice, la relation mère-enfant en souffre. Et, les conséquences psychologiques peuvent être lourdes.

Nous souhaitons tous avoir le sentiment que nos actions sont appréciées et valorisées. Sentir la gratitude de vos enfants est la meilleure récompense pour le dur travail d’éducation, d’amour et de protection que vous leur fournissez. Cependant, avoir des enfants est un acte d’amour désintéressé. En effet, si vous le faites dans l’attente d’un retour, la frustration risque de ternir votre relation avec vos enfants.

Pourquoi ne pas montrer à votre enfant qu’il représente un sacrifice ?

1. Devenir mère fut votre décision

Être mère est une décision personnelle. Il est vrai qu’il peut y avoir une certaine pression sociale et familiale. Il est aussi vrai que les circonstances particulières de chacun sont uniques et que chaque personne est différente. Cependant, la décision de venir au monde n’a jamais été celle de votre enfant. C’est vous, en tant que personne adulte, qui avez choisi de suivre cette voie.

Peut-être que l’expérience s’avère plus difficile que vous ne l’imaginiez. Peut-être aussi que vous ne pensiez pas que votre vie changerait autant avec l’arrivée d’un enfant. Mais ce n’est pas une raison pour mettre autant de poids sur les épaules de votre enfant.

Une femme et ses deux enfants

2. L’essentiel c’est l’amour inconditionnel

Lorsqu’un bébé vient au monde, il dépend de ses parents pour satisfaire tous ses besoins. Qu’il s’agisse de sa nourriture, de son besoin d’affection et de protection. Il ne peut pas se débrouiller seul et il est donc essentiel qu’il développe un sentiment de confiance totale envers ses parents. Il a besoin de savoir que ses parents sont là pour lui. Sa vie en dépend littéralement.

Il est facile de voir l’énorme importance de la mère dans le développement psychologique d’un enfant. C’est sa première relation émotionnelle et son plus grand repère. Grandir avec une mère qui répète constamment l’énorme sacrifice que son arrivée a entraîné et tout ce qu’il lui a fait perdre, met l’enfant dans une position inconfortable et douloureuse.

Il intériorise alors qu’il n’était pas le fruit de son désir. Il imagine qu’il n’est pas ce qu’elle attendait, qu’elle n’est pas satisfaite de sa présence. La socle de l’amour inconditionnel est alors rompu. Il est donc normal que cet enfant se sente confus, perdu et démuni. Si la personne qui a décidé de le mettre au monde et qui l’aime plus que tout autre le considère comme un fardeau,que peut-il attendre de ses autres relations ?

3. Etre une mère ne doit pas vous empêcher d’être une femme

Il est fréquent de voir certaines femmes abandonner le reste de leur vie lorsqu’elles deviennent mères. Beaucoup d’entre elles abandonnent par exemple leur carrière professionnelle, leurs amitiés, leurs intérêts.

Elles renoncent ainsi à être des personnes pour se consacrer exclusivement à leur rôle de parent. Cependant, cela n’est ni nécessaire, ni sain. Au delà de votre rôle de mère, vous demeurez un être humain avec des besoins, des opinions, des goûts et une vie à vivre.

Une famille heureuse

En fait, quand vous faites de votre enfant l’épicentre de votre existence, vous lui mettez aussi beaucoup de pression. Vous cessez de prendre en charge votre propre bonheur pour placer cette responsabilité sur ses petites épaules. De cette façon, votre état d’esprit devient totalement dépendant de son comportement et de sa réussite dans la vie. De cette manière, la frustration prendra le dessus tôt ou tard. En effet, un enfant n’a pas à prendre votre place.

Il est clair que votre bonheur est sous votre seule responsabilité. Vous devez vous assurer une vie pleine et satisfaisante et cela ne peut pas incomber uniquement à vos enfants.

Ne faites pas sentir à votre enfant qu’il constitue un sacrifice de votre part

Vos enfants ont avant tout besoin d’une mère qui se sente heureuse et entière. Et ce, afin de leur offrir l’amour désintéressé et le soutien dont ils ont besoin pour grandir en bonne santé. Ne faites donc jamais sentir à vos enfants qu’ils représentent un sacrifice, que votre vie à leurs côtés n’est pas celle que vous envisagiez ni ce que leur venue vous a fait éventuellement perdre.

Si vous le faites, ils grandiront avec de la culpabilité, de la peur et un sentiment d’infériorité. Ils vivront une vie anxieuse. Ils essaieront ainsi de plaire compulsivement aux autres parce qu’ils ne se sentiront pas dignes d’amour pour ce qu’ils sont.

De plus, le ressentiment entachera votre relation. Et ce, même à l’âge adulte. Aimez vos enfants de manière inconditionnelle. Faites-leur plutôt ressentir que tout ce que vous faites, vous le faites par amour, et non par sacrifice.

Bretherton, I. (1992). The origins of attachment theory: John Bowlby and Mary Ainsworth. Developmental psychology28(5), 759.

Feeney, J., & Noller, P. (2001). Apego adulto. Bilbao: Desclée de Brouwer.