L’influence des changements climatiques pendant la grossesse

· 9 mai 2019
Les changements climatiques peuvent augmenter le risque de contagion de différentes maladies. Par conséquent, il est fondamental que la mère prenne les mesures préventives appropriées pour éviter la contagion desdites maladies renforcées par ces facteurs extérieurs.

Il semble difficile de croire que les changements climatiques pendant la grossesse puissent avoir une influence. Néanmoins, ceux-ci peuvent être nuisibles au bon développement du bébé. 

Le climat peut avoir de multiples effets sur notre corps et la santé. La grossesse n’y fait ainsi pas exception. Quels sont les risques qu’entraînent les changements climatiques ? Nous vous détaillons quelques-uns des effets les plus courants.

Les effets des changements climatiques pendant la grossesse

Les changements climatiques pendant la grossesse peuvent faire que les canicules soient plus fréquentes et plus graves. Cela pourrait entraîner une déshydratation et une insuffisance rénale pendant la grossesse.

Si cela survient au début de la grossesse, le développement du bébé peut s’en voir affecté. Si, au contraire, cela survient plus tard, on peut observer un accouchement prématuré et un faible poids à la naissance.

Il existe en outre d’autres risques qui se produisent par l’interaction même avec notre environnement. Voici les conséquences les plus fréquentes des changements climatiques :

  • La pollution de l’air peut entraîner des maladies respiratoires chez les femmes enceintes.
  • Le changement climatique pourrait aggraver la qualité de l’air en raison des températures élevées. Cela favoriserait la formation de la couche d’ozone.
  • Le changement climatique augmente l’intensité des ouragans et des pluies. C’est pourquoi les inondations sont plus fréquentes. Ces dernières augmentent l’exposition aux toxines et à la moisissure.
  • La qualité de l’alimentation peut se voir affectée par la pollution. Cela peut provoquer des problèmes digestifs chez les femmes enceintes.
  • Les catastrophes naturelles peuvent affecter les femmes enceintes tout comme les mères qui viennent d’accoucher, en causant du stress. Les premières peuvent ainsi souffrir d’accouchement prématuré.

Lisez également :
Comment éviter un accouchement prématuré

Une femme a un thermomètre dans la bouche

Les maladies qu’entraîne le changement climatique

Les changements climatiques pendant la grossesse peuvent être réellement dangereux. En effet, les maladies qui peuvent être contractées à cause de ces phénomènes naturels inévitables sont nombreuses. Néanmoins, il est bel et bien nécessaire de rester vigilante face aux symptômes de l’une des maladies suivantes.

La fièvre de la vallée du Rift

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, il s’agit d’une zoonose virale qui touche principalement les animaux mais qui peut également être transmise à l’homme. Le virus se transmet en général par la piqûre du moustique. Ce dernier se propage plus rapidement avec l’apparition des pluies.

La grippe aviaire

Les tempêtes et les périodes de sécheresse sont difficilement prévisibles. Par conséquent, on ignore quand la saison des pluies ou la période de la sécheresse commenceront. Cela a une influence directe sur les migrations des oiseaux et sur leur cours naturel. Cela entraîne l’expansion de la grippe aviaire.

Le choléra

On connaît généralement cette maladie sous le terme de « maladie des pauvres ». Elle est produite par la bactérie « Vibrio cholerae ». Elle se transmet souvent par l’eau et les aliments contaminés. La montée des eaux généralisée entraîne l’augmentation de la propagation de la maladie.

« Les incendies de forêt entraînent une plus grande pollution et par conséquent, une plus grande propagation des maladies ».

La fièvre jaune

Les changements de température entraînent l’arrivée des moustiques qui transmettent cette maladie. Il existe actuellement un vaccin pour éviter la contagion mais tout dépendra de ce qu’indiquera votre médecin. On recommande de ne pas visiter les zones où l’infection est présente.

Les parasites intestinaux

Ces parasites se transmettent par l’eau. La montée des eaux et l’élévation des températures leur permettent de survivre plus longtemps ainsi que la propagation de l’infection.
Une femme tousse

La maladie de Lyme

Cette bactérie se transmet grâce aux morsures des tiques. L’augmentation des températures facilite la survie de ces insectes. Cette maladie se caractérise par une éruption cutanée et des symptômes très semblables à ceux de la grippe.

La maladie du sommeil

La maladie du sommeil se transmet par la mouche tsé-tsé, présente dans 36 pays. Les enfants sont les plus touchés par l’infection mais également les animaux sauvages et la population en général.

Cette mouche est présente près des rivières, des lacs, des forêts et dans la savane. Les changements climatiques influent de manière considérable sur la propagation de cette maladie. 

En définitive, pendant la grossesse, il est fondamental que la mère se maintienne en bonne santé et aussi éloignée que possible de tout type de maladie qui pourrait affecter sa santé ou celle de son bébé. Si on remarque trop de changements climatiques dans la zone où l’on vit ou dans un environnement où un virus peut facilement se préparer, il est important de prendre des mesures préventives.