L'importance du contact physique dans l'éducation

09 octobre, 2020
Le contact physique dans la vie de chacun est fondamental. Il en va de même dans le domaine de l'éducation car le contact physique influence la santé, le développement et le bien-être, aussi bien des enfants que des adultes.

Un câlin, une caresse ou se prendre la main peuvent calmer la tristesse d’une personne ou aider à réduire les effets du stress. Par conséquent, les parents doivent être conscients de l’importance du contact physique dans l’éducation de leurs enfants.

Principalement lorsqu’ils sont jeunes car l’interaction corps à corps a une grande influence sur la santé, le développement physique, émotionnel, mental et cognitif des enfants.

Le contact physique, santé et bien-être émotionnel

Le contact entre les personnes déclenche une série de mécanismes physiologiques qui contribuent à améliorer le bien-être et la santé en général. Un câlin lors d’un moment de stress aide à diminuer la production de cortisol qui le provoque.

Ou alors quelques caresses sur la tempe ou la joue d’un bébé peuvent l’aider à trouver le sommeil. En effet, le contact physique augmentent les niveaux de sérotonine, une substance liée à la régulation de l’humeur et du sommeil.

Un père et ses deux fils qui échangent un câlin.

Par conséquent, l’importance du contact physique dans l’éducation des enfants se justifie par ses innombrables bienfaits. Les enfants grandissent ainsi dans un environnement où l’affection est présente, entre autres, à travers une interaction physique. Cela comporte des avantages essentiels comme :

  • Amélioration des relations sociales et communicatives.
  • Diminution et meilleure gestion des états d’anxiété ou de stress.
  • Réduction de la perception de la douleur.
  • Amélioration de l’humeur générale.
  • Renforcement de l’estime de soi et de la motivation.
  • Amélioration des processus d’apprentissage.

L’interaction physique, un aliment fondamental pour nos enfants

Outre le lait qu’ils boivent chaque jour, le contact physique des enfants avec leurs proches est également un aliment essentiel à leur développement sain.

Les caresses, les bisous, les câlins, la proximité et la protection corporelle doivent aussi faire partie de la nourriture quotidienne des enfants. Par conséquent, l’éducation infantile doit s’accompagner et être renforcée par une interaction physique saine et permanente.

En effet, la proximité et l’intimité physique avec les enfants, dès le plus jeune âge, permet de développer une relation plus profonde avec eux. Contrairement à ce que beaucoup pensent, cela peut contribuer à renforcer la relation avec les enfants. Y compris lorsqu’ils sont adolescents ou adultes.

Par ailleurs, l’importance du contact physique a sa raison d’être parce qu’il s’agit d’une forme de communication avec les enfants. Autrement dit, l’interaction physique entre les personnes, le contact corps à corps, sera toujours un moyen de communication non verbale.

A travers le contact physique, les êtres humains interagissent et s’expriment également. Ainsi, l’interaction physique avec les enfants est un vecteur non verbal par lequel les parents peuvent aussi dialoguer, négocier et éduquer leurs enfants.

“Le contact physique semble être aussi essentiel que la lumière du soleil”.

-Diane Ackerman-

Un câlin entre une mère et ses deux filles.

Le contact physique est purement naturel

Il est fondamental que les adultes et les parents restent conscients que le contact physique avec les enfants est quelque chose de totalement naturel, et doit le rester. En d’autres termes, les parents doivent démontrer leur affection via l’interaction physique et essayer que leurs enfants fassent de même.

Néanmoins, nous ne pouvons pas obliger les petits à s’exprimer à travers une démonstration physique. Chaque enfant et chaque jeune possède sa propre personnalité et son rythme pour donner et recevoir de l’amour par le biais du contact physique.

En effet, tous les enfants et tous les adultes ne se sentent pas à l’aise avec une démonstration physique et affectueuse trop importante.

Ce sont les enfants eux-mêmes, leurs particularités et leurs besoins, qui doivent fixer les limites et les délais du développement du lien affectif physique.

De ce fait, une éducation basée sur le développement naturel du contact physique entre parents et enfants implique d’apprendre au petit que l’affection physique est désintéressée. Effectivement, le don n’implique pas d’attendre quoi que ce soit en retour.

De cette façon, les enfants comprendront et intègreront que le contact physique doit toujours être le produit d’une confiance. Et d’un consentement mutuel.

Cela est alors fondamental pour que les enfants puissent développer l’autodétermination en lien avec leur propre corps. Et soient capables de faire la différence entre le contact physique qui implique l’amour, l’affection et l’abandon, et celui qui poursuit d’autres buts et a d’autres connotations.