L'importance de ramper : comment encourager votre bébé ?

L'intelligence et le développement cognitif de votre bébé sont étroitement liés à la facilité avec laquelle il peut bouger librement. D'où l'importance de ramper.
L'importance de ramper : comment encourager votre bébé ?

Dernière mise à jour : 04 février, 2021

Le développement cérébral des bébés va dépendre, en grande mesure, de la quantité et de la qualité des stimuli qu’ils reçoivent. Dès lors, le développement moteur est étroitement lié à leur intelligence. La liberté de mouvement est donc essentielle, d’où l’importance de ramper ou de faire du quatre pattes.

Vous serez surpris de savoir que le fait que votre petit s’active dès sa naissance l’aidera à mieux faire face à chacune des étapes à venir.

A quel moment les bébés commencent à ramper ?

Autour de 6-7 mois, les bébés commencent à se déplacer avec leur corps sur une petite surface. En d’autres termes, ils rampent.

Cette phase est considérée comme la plus grande réussite en matière de mobilité car le bébé cesse d’être totalement dépendant de son environnement. A partir de là, il n’a plus besoin de vous pour atteindre ses jouets, ou s’en aller à la recherche de nouveaux stimuli.

Un bébé qui rampe et sourit.

Cependant, dès sa naissance, le bébé est déjà capable de bouger lorsqu’il est sur le ventre. C’est ainsi qu’il rampe instinctivement vers le sein de sa maman. On appelle cela le breast crawl.

Vous pouvez le poser sur une surface plate et dure afin qu’il puisse expérimenter et apprendre à coordonner ce qui, au début, sont des réflexes, et avec le temps des mouvements volontaires. Il parviendra alors à se déplacer petit à petit.

Pour qu’il puisse ramper, vous devez garder à l’esprit qu’il doit s’agir de brefs instants, et toujours lorsque votre bébé est bien reposé et encouragé par des mots affectueux. Progressivement, la distance s’allongera, tout comme la durée pendant laquelle votre petit parviendra à rester sur le ventre.

Il y a beaucoup d’enfants qui passent directement aux quatre pattes sans ramper tout d’abord. Ne vous en faites pas! Même si le fait de ramper est fortement conseillé pour leur développement, il a été constaté qu’à l’âge de 2-3 ans, ils ont une seconde chance de ramper à travers leurs jeux au sol.

Quels sont les bienfaits de ramper ?

Un bébé qui rampe au sol.

Davantage d’autonomie

Pouvoir se déplacer sans l’aide de personne est le premier geste d’autonomie et de confiance en soiCela leur procure une immense joie ainsi qu’une sécurité en eux-mêmes, fondamentales pour devenir indépendant petit à petit. Leur capacité d’exploration n’a pas de limites. Ne la limitez pas non plus !

Favorise le développement musculaire

Imaginez l’effort que votre bébé investit pour ramper au sol ou marcher à quatre pattes. Il est largement supérieur à l’effort fourni pour marcher. Il s’agit donc d’un exercice fortement recommandé qui va aider à renforcer le tonus musculaire, les tendons et les articulations de votre enfant. Tout en travaillant l’équilibre de la colonne vertébrale.

Ramper prépare le bébé à la marche

Cette synchronisation rythmique indispensable pour ramper prépare le corps à acquérir l’équilibre et la coordination nécessaires pour pouvoir passer à la position debout, puis marcher.

Amélioration des capacités manuelles

Vous serez surpris de savoir que la position ouverte des mains ainsi que la friction exercée sur le sol provoquent une fermeture involontaire de ces membres. Cela se traduit ensuite par un meilleur maniement des mains dans les différentes activités futures.

Développement d’aptitudes visuelles qui favorisent les processus de lecture

Les bébés regardent d’abord l’endroit où leurs mains sont posées. Etablissant ainsi un point de focalisation constant à courte distance. Dans un deuxième temps, ils dirigent leur regard vers le lieu ou l’objet où ils veulent se rendre.

Pendant le déplacement, ils regardent les deux de façon alternée. Ce qui leur permet d’entraîner les muscles de leurs yeux pour développer deux processus visuels :

  • La capacité de convergencequi permettra de maintenir les yeux fixés sur le même point proche, pendant un long moment. Pour lire, par exemple.
  • L’accommodationgrâce à laquelle ils pourront passer d’un point de fixation oculaire proche à un point éloigné, ou vice versa, de façon rapide. C’est ce qu’ils font quand ils copient du tableau noir sur le cahier.
Un jeune enfant qui rampe.

Ramper aide à établir une relation spatio-temporelle correcte

Ce type de déplacement, qui comprend le mouvement des bras, aide les bébés à estimer les objets qui sont proches et ceux qui sont loin, en fonction du nombre de mouvements dont ils ont besoin pour les atteindre. Cela constitue une base pour le calcul des distances et pour mieux se situer dans l’espace.

La liberté de mouvement est d’une importance considérable pour le développement correct des enfants. C’est pourquoi nous vous encourageons à jeter à un œil à la pédagogie d’Emmi Pikler.

L’objectif est de fournir des espaces sûrs afin que les enfants puissent expérimenter, toujours à partir de la pédagogie positive, avec des encouragements et des applaudissements.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le développement moteur des enfants de 0 à 5 ans
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le développement moteur des enfants de 0 à 5 ans

N'est-ce pas incroyable que votre enfant soit passé de ramper à marcher ? Voici les caractéristiques du développement moteur des enfants de 0 à 5 a...