L'importance de donner la parole à l'élève

04 juillet, 2019
Les enfants ont leurs propres opinions et pensées que nous devons écouter et dont il faut tenir compte. Dans cet article, nous vous expliquons en quoi consiste le fait de donner la parole à l'élève à l'école.

Le système éducatif a l’opportunité de pouvoir former les gens. Non seulement au niveau des connaissances, mais aussi au niveau des valeurs. Par conséquent, l’école est un lieu idéal pour fomenter une meilleure société future. Or, pour atteindre ce but, il faut écouter les enfants et connaître leurs opinions. Pour cette raison, dans cet article, nous allons vous parler de l’importance que revêt le fait de donner la parole à l’élève.

Nous avons le devoir d’enseigner aux enfants, mais nous devons aussi apprendre d’eux. Ainsi, nous devons écouter activement les plus petits. Cela nous permettra de savoir comment ils voient le monde, quels sont leurs points de vue et quelles préoccupations les habitent.

Donner la parole à l’élève : qu’est-ce que cela signifie ?

Ce concept fait référence à toutes les initiatives qui ont pour objectif d’intensifier le protagonisme et la participation de l’enfant dans certains aspects de l’environnement scolaire.

donner la parole à l'élève en classe

Pour cela, il faut doter les enfants de moyens et de fins qui leur permettront de choisir davantage et d’éviter de jouer un rôle passif dans leur éducation ou leur apprentissage. Ainsi, il est nécessaire de donner la parole à l’élève, sans discriminations de :

  • handicap
  • âge

Puisque tous les élèves, indépendamment de leurs caractéristiques ou de leurs capacités, ont des opinions. Et qu’il faut leur donner l’opportunité d’être écoutés.

Activités pour donner la parole à l’élève

Donner la parole à l’enfant, cela permet à ce dernier de participer à l’amélioration de l’école. Cette posture fait également office d’outil de mobilisation des changements que les écoles opèrent pour atteindre une éducation inclusive et démocratique.

Certaines activités que peuvent mettre en pratique les professeurs pour donner la parole à l’élève sont les suivantes :

  • Evénements consultatifs : boîte à idées, votes, panneau de demandes, etc
  • Role-playing : réaliser des dynamiques de groupe basées sur le jeu de rôles
  • Lego Serious Play : avec des pièces de construction, les solutions pouvant être apportées à un problème précis sont concrètement représentées
  • Cartographie sociale ou participative : représenter via une carte, au moyen de divers éléments graphiques, les problèmes et les solutions

Nouvelle mentalité du corps enseignant

Donner la parole à l’élève au sein de l’école implique un changement de mentalité du corps enseignant au moment d’assumer leur rôle de médiateurs de l’éducation. Par conséquent, ils doivent oublier la méthodologie d’enseignement traditionnel, dans le cadre de laquelle l’instituteur est le centre d’attention et l’élève un simple récepteur d’informations.

Ainsi, les professeurs doivent laisser de côté la posture autoritaire et permettre aux étudiants de participer à la vie scolaire et ainsi de développer leur autonomie personnelle. D’assumer des responsabilités et de devenir des personnes sûres d’elles.

instituteur faisant la lecture à ses élèves

En conclusion

Il faut mettre en place, au sein des écoles, une éducation inclusive qui fomente la parole de l’élève, le vivre ensemble positif et le soutien éducatif adéquat afin de promouvoir le changement et les améliorations scolaires nécessaires. Par conséquent, il faut motiver les enfants à participer.

Or, la participation des enfants ne devrait pas se réduire au contexte éducatif ; en effet, ils devraient aussi être écoutés au sein de la communauté à laquelle ils appartiennent.

Finalement, on peut dire en guise de conclusion que le fait de favoriser la participation et de donner la parole à l’élève est bénéfique afin de rendre possible, postérieurement, leur participation active dans la société.

L’école doit être un lieu où les enfants apprennent à s’exprimer librement.

 

  • Booth, T. y Ainscow, M. (2015). Guía para la educación inclusiva: desarrollando el aprendizaje y la participación en los centros escolares. Madrid: OEI.
  • Fielding, M. (2011). La voz del alumnado y la inclusión educativa: una aproximación democrática radical para el aprendizaje intergeneracional. Revista Interuniversitaria de Formación de Profesorado, 25(1), 31–61.
  • Susinos, T. (2012). Las posibilidades de la voz del alumnado para el cambio y la mejora educativa. Revista de Educación, (359), 16-23.
  • Susinos, T. y Ceballos, N. (2012). Voz del alumnado y presencia participativa en la vida escolar. Apuntes para una cartografía de la voz del alumnado en la mejora educativa. Revista de Educación, (359), 24-44.