L’identité sonore de Gestalt

· 12 octobre 2018
Avant de définir l'identité sonore de Gestalt il est nécessaire de parler de musicothérapie. En écoutant ce mot, la plupart des gens pense que la musicothérapie consiste à utiliser un certain type de musique pour modifier l'humeur d'une personne.

Qu’est-ce que l’identité sonore de Gestalt ? La Fédération Mondiale de Musicothérapie la définit comme l’utilisation de la musique et des éléments qui la composent. Ceci pour faciliter chez les patients l’apprentissage et la relation avec l’environnement.

La musicothérapie fonctionne comme une sorte de traitement dont le but est de retrouver une bonne santé et d’améliorer la qualité de vie des personnes. En d’autres termes, cela les aide à se réhabiliter ou à récupérer d’une maladie.

Qui est Roland Benenzon ?

C’est un psychiatre et psychanalyste argentin également musicien et compositeur. Benenzon est le fondateur de la carrière de musicothérapie à l’Université de Salvador à Buenos Aires. Il a publié plusieurs ouvrages sur la musicothérapie.

Benenzon est le professionnel le plus reconnu au niveau mondial pour avoir utilisé la musicothérapie avec des patients autistes, dans le coma et même en formation professionnelle.

La thérapie Benenzon

Selon le Dr Benenzon, la musicothérapie ne concerne pas un patient qui écoute de la musique ou d’autres sons avec un rôle passif. C’est plutôt une thérapie active qui dépend en grande mesure de la relation entre le thérapeute et le patient.

La musicothérapie utilise différentes ressources telles que les sons, les mouvements, la musique et le corps lui-même. Plusieurs actions pour promouvoir l’apprentissage, intégrer les personnes dans leur communauté ou développer des processus d’apprentissage sont mises en œuvre.

l'identité sonore de Gestalt

L’identité sonore de Gestalt

Avant de parler de l’identité sonore Gestalt, il est nécessaire de revenir au concept d’identité sonore vu précédemment. Pour expliquer ce concept, qui peut être abstrait, il est idéal de citer son créateur. Pour Benenzon :

« J’appelle ISO (identité sonore) l’accumulation d’énergies formées de sons, de mouvements et de silences qui caractérisent chaque être humain. » 

En d’autres termes, l’identité sonore concerne ce qu’une personne peut capturer grâce à ses sens. En effet, des sons, en principe, des silences, des arômes et autres odeurs, des textures, des températures et toutes sortes de perceptions difficiles à reconnaitre qui distinguent un individu des autres.

Le ISO Gestalt (l’identité sonore de Gestalt) est l’identité sonore de l’individu lui-même, c’est-à-dire celle qui le caractérise et le différencie des autres.

L’individu accumule dans son inconscient des énergies sonores héritées de la génétique. Ce sont ces énergies qui se produisent durant la conception et la gestation et qui sont modifiées par l’environnement social.

Les sons durant la grossesse

Les sons perçus durant la grossesse font partie de l’identité sonore de Gestalt, ils sont une sorte d’empreinte de l’individu.

Le trajet du sang de la mère à travers les parois de l’utérus, les battements du coeur, les bruits de la respiration lors de l’inhalation et de l’expiration en font partie.

Les bruits du système digestif, en particulier ceux des intestins également. Tous ces bruits sont un genre de communication entre la mère et le fœtus.

Le battement du cœur est le son qui provoque le plus grand sentiment de satisfaction. En effet cela signifie qu’il reçoit de l’oxygène, de la nourriture et de la chaleur.

Le son de la voix de la mère est significatif et important dans la formation de l’identité sonore de Gestalt puisque le stimulus reçu par le bébé est double. Il peut entendre et sentir la vibration.

l'identité sonore de Gestalt

L’oreille est le sens qui relie le mieux le foetus au monde extérieur. Certaines études montrent que les foetus réagissent à certains stimuli auditifs lorsqu’ils commencent à les reconnaitre.

Par exemple, lorsqu’ils reconnaissent une chanson, ils peuvent commencer à sucer leur pouce, ouvrir ou fermer les yeux ou avoir la fréquence cardiaque qui augmente.

La musicothérapie durant la grossesse

Un musicothérapeute peut accompagner l’étape de la grossesse et obtenir des résultats très positifs. Il y a beaucoup d’actions simples à réaliser pour que la grossesse soit une période agréable pour la mère.

La musicothérapie peut également créer un lien conscient entre les parents et le bébé. Au-delà de la relation naturelle qui existe déjà entre eux.

La première stimulation est pour la maman. La musicothérapie peut réduire le niveau d’anxiété ou tout autre sentiment inconfortable qui pourrait survenir durant la grossesse.

En effet, la musicothérapie peut sensibiliser la mère à la grossesse. Elle peut aussi procurer une réelle acceptation du processus qu’elle est en train de vivre.

A partir de la 14ème semaine, le foetus peut entendre les sons produits dans l’utérus. Après environ 6 semaines de plus, il peut entendre les sons qui proviennent de l’extérieur. Durant cette période, vous pouvez commencer à renforcer le lien entre la mère et l’enfant.

La voix des parents, les berceuses sont des moyens de favoriser cette connexion. Ils peuvent être accompagnés de visualisations de l’enfant ou d’autres pratiques. Le but est d’exprimer l’amour, l’acceptation, la tranquillité, les émotions qui influenceront le développement global du bébé.