L'exercice augmente les bienfaits du lait maternel pour les bébés

Faire de l'exercice pendant l'allaitement est tout aussi sain qu'à d'autres étapes de la vie. De plus, cela peut être positif pour votre bébé.
L'exercice augmente les bienfaits du lait maternel pour les bébés

Dernière mise à jour : 03 novembre, 2021

La maternité implique des questions tout à fait pertinentes, parmi lesquelles l’activité physique, les soins personnels et l’allaitement se démarquent. Concernant ces derniers, est-il vrai que l’exercice augmente les bienfaits du lait maternel? On vous dit davantage dans cet article.

L’exercice et ses bienfaits sur le lait maternel

Afin de comprendre l’influence positive de l’activité physique sur le lait maternel, nous vous présentons une étude publiée par la revue Nature Metabolism.

Bien que cette étude ait été réalisée chez des animaux (souris), celles-ci ont reçu du lait humain de femmes qui pratiquaient l’exercice physique avec une certaine régularité. En ce sens, les mères avaient pratiqué une activité physique avant, pendant et après la grossesse, dans le cadre de programmes d’intensité faible à modérée.

Les résultats de la recherche suggèrent que l’exercice physique stimule la production d’oligosaccharide 3′sialylactose à partir du lait maternel, un composant qui favorise la santé des bébés.

Plus précisément, cet oligosaccharide réduit l’incidence de certaines pathologies cardiaques et métaboliques, telles que le diabète et l’obésité. De plus, il est capable de contrer les effets néfastes des régimes riches en graisses. Ce qui pourrait ouvrir une porte au développement de traitements de supplémentation nutritionnelle.

Une maman qui pratique le yoga en allaitant son bébé.

Craintes autour de l’exercice et du lait maternel

De manière générale, il existe un certain degré d’inquiétude et de résistance à la pratique de cette activité pendant l’allaitement. Pour de nombreuses mères, l’exercice peut affecter la production de lait ou avoir un impact négatif sur la santé de leur bébé.

Cependant, une étude publiée par Cambridge University Press a évalué l’impact de l’activité physique maternelle sur le bien-être de l’enfant jusqu’à 52 semaines après la naissance. Il a été déterminé qu’elle n’affecte pas la croissance ou le développement de l’enfant.

Par conséquent, l’une des principales recommandations des experts est que l’allaitement se déroule de manière normale et que l’activité physique maternelle soit encouragée à tous les stades.

Précautions à prendre en compte lors de l’exercice pendant l’allaitement

Comme nous l’avons dit, l’activité physique régulière est une habitude saine pendant l’allaitement. Cependant, il y a quelques points à garder à l’esprit pour la rendre sûre pour vous et votre bébé.

1. Éviter les impacts directs

Les exercices impliquant des impacts directs ou des coups sur la poitrine doivent être évités à tout prix, car ils peuvent affecter la santé des seins. De plus, la douleur produite dans ces tissus très sensibles peut devenir intolérable pendant l’allaitement.

2. Allaiter le bébé avant de faire de l’exercice

Essayez de nourrir votre bébé avant de faire de l’exercice. Afin de décongestionner les seins, d’éviter les pertes de lait accidentelles et de vous sentir beaucoup plus à l’aise.

Si vous ne pouvez pas, attendez au moins une heure après l’exercice pour allaiter votre enfant. Selon une publication de l’American Academy of Pedriatrics, une activité physique d’intensité variable n’empêche pas le bébé d’accepter votre lait une heure après l’avoir fini.

3. Maintenir une bonne hygiène des seins

Après avoir pratiqué une activité sportive, il est conseillé de prendre un bain et surtout de bien nettoyer la zone des seins et des mamelons. Ce conseil sert non seulement à prévenir les infections dues à une transpiration excessive. Mais aussi à éviter le goût salé du lait de votre bébé.

Une femme qui se lave sous la douche.

Profiter des bienfaits du lait maternel dépend de vos soins!

Le lait maternel n’est pas affecté par l’exercice, c’est pourquoi vous pouvez maintenir les deux activités sans crainte. Cependant, il est nécessaire de mettre en œuvre toutes les recommandations énoncées ci-dessus, ainsi que celles suggérées par votre médecin généraliste.

En revanche, nous vous conseillons de maintenir un contrôle médical régulier afin de préserver votre santé et celle de votre petit.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ai-je la bonne quantité de lait maternel ? Ma production suffit-elle ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Ai-je la bonne quantité de lait maternel ? Ma production suffit-elle ?

Allaiter son enfant peut être une source d'angoisse. Toutes les mères se demandent : "Est-ce que je produis la bonne quantité de lait maternel ?"