Les punitions physiques ne corrigent et n'améliorent rien chez les enfants, bien au contraire

Frapper les enfants ne corrige pas leur comportement : cela leur crée, au contraire, des émotions négatives qui affectent leur développement. Nous allons ici vous indiquer ce qu'une récente étude a révélé à ce sujet.
Les punitions physiques ne corrigent et n'améliorent rien chez les enfants, bien au contraire

Dernière mise à jour : 03 octobre, 2021

Un grand nombre de familles des générations passées ont encouragé le comportement consistant à frapper leurs enfants pour les corriger. Et, encore aujourd’hui, de nombreux parents maintiennent cette technique pour éliminer les mauvais comportements chez les enfants.

Cependant, la science a confirmé que cette méthode est nocive pour le développement des enfants. Cela a été indiqué dans l’une des dernières études publiées dans la revue The Lancet, réalisée par des scientifiques du monde entier.

Dans cette recherche, 69 études différentes ont été analysées, dans lesquelles la fessée était utilisée pour contrôler les enfants. La conclusion des experts a été qu’il n’y avait aucune preuve qu’une telle action était bénéfique pour améliorer les comportements des enfants.

En tant que facteur supplémentaire, ils ont conclu que l’agression physique menace le bien-être et que le comportement des enfants s’aggrave lorsqu’ils sont battus.

punitions physiques

De plus, ils ont souligné que les conséquences étaient les mêmes, même si les enfants avaient un âge, une origine et des méthodes parentales différents. Ainsi, ils recommandent à tous les pays du monde de promouvoir une loi qui empêche la maltraitance physique contre les enfants.

Poursuivez votre lecture : 4 conséquences de frapper les enfants

Au terme de l’analyse, les chercheurs ont affirmé que les coups fréquents étaient ceux qui déclenchaient le plus de comportements irréversibles et ont exposé que cet exercice empêchait l’enfant d’atteindre un développement optimal.

Conformément à cela, ils invitent donc les parents à chercher des alternatives pacifiques qui guident les enfants, les rendent meilleurs et ne génèrent aucun traumatisme psychologique.

Les conséquences des punitions physiques sur les enfants

enfant puni

Les punitions physiques sur les enfants constituent une pratique qui génère de multiples conséquences négatives pour leur vie puisque des sentiments négatifs tels que la haine, l’humiliation et la tristesse sont favorisés.

En premier lieu, les punitions physiques transmettent à l’enfant l’idée qu’il s’agit de la principale ressource pour résoudre toutes les difficultés qui se présentent. Ils s’habituent donc à avoir des comportements agressifs envers les autres personnes de leur entourage.

D’autre part, les enfants ressentent une peur constante qui affecte leur confiance en eux. Cela les amène à avoir une faible estime de soi et à avoir des épisodes d’anxiété lorsqu’ils sont devant d’autres personnes.

De même, cela les empêche de construire des relations sociales saines car ils se privent de la possibilité d’interagir avec les autres. Ils pensent que tout le monde a l’intention de leur faire du mal sur le plan physique.

La punition corporelle n’est pas un exercice correctif puisqu’elle fait culpabiliser l’enfant. Le petit se retrouve sans comprendre pourquoi ce qu’il fait est mal ou quelles conséquences négatives ce comportement a pour sa vie.

Enfin, l’enfant cesse de voir ses parents comme un soutien. Il ne leur parle donc pas de ses expériences, il sent que personne ne l’aime et choisit toujours l’option de s’éloigner d’eux.

Parler avec votre enfant est la meilleure technique d’éducation

Le dialogue pacifique est la meilleure ressource pour éduquer un enfant car on lui transmet des sentiments de sécurité et de protection. De cette façon, les enfants écoutent attentivement leurs parents car ils ne se sentent pas dans une situation dangereuse.

Parler avec les enfants est le moyen idéal d’échanger des idées et d’établir des règles qui soient bénéfiques aux deux parties. De cette façon, une coexistence sereine est favorisée et le lien affectif est renforcé.

Grâce au dialogue, les enfants se sentent respectés et ils sentent que leurs opinions comptent. Ainsi, ils comprennent qu’ils peuvent chercher leurs parents à tout moment car ces derniers sont leur meilleur guide.

Enfin, les enfants parviennent à réfléchir sur ce qui est bien et ce qui ne l’est pas. À partir de là, ils ont suffisamment de contrôle de soi pour améliorer leurs comportements, avoir de bonnes relations avec les autres et être heureux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment éviter les cris à la maison ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment éviter les cris à la maison ?

Comment éviter les cris à la maison? Ou plutôt comment apprivoiser cette fameuse émotion que nous avons tous: la colère ? Comment se calmer et agir...



  • Deming E. Autocontrol [Internet]. (S.L); (S.E); (S.F) [Citado 02 de septiembre de 2021]