Les nausées pendant la grossesse peuvent nous envoyer des signaux sur le sexe du bébé

Il existe différentes croyances sur les différents signes et symptômes qui peuvent indiquer le sexe du bébé. Bien que ces croyances ne soient pas scientifiquement prouvées, elles sont souvent une référence pour de nombreuses femmes enceintes.
Les nausées pendant la grossesse peuvent nous envoyer des signaux sur le sexe du bébé

Dernière mise à jour : 14 janvier, 2022

Les nausées pendant la grossesse sont typiques au cours de la première période de la même période et disparaissent généralement au cours du quatrième mois (12-16 semaines), bien que toutes les femmes enceintes n’en souffrent pas. De plus, elles sont généralement plus fréquentes chez les mamans qui le sont pour la première fois que chez les autres femmes enceintes.

La nausée est une sensation désagréable qui semble indiquer un vomissement imminent mais qui ne se matérialise pas toujours. En général, cette sensation se localise de manière diffuse dans la région buccale et s’étend vers la gorge.

C’est un symptôme normal pendant la grossesse : ce ne devrait donc pas être, en principe, une grande préoccupation. Néanmoins, il est vrai que les nausées matinales sont gênantes et perturbent la routine quotidienne. En effet, elles peuvent apparaître à tout moment de la journée.

Causes

  • Constipation.
  • Facteurs psychologiques.
  • Taille du placenta.
  • Des niveaux élevés d’œstrogènes.
  • Faibles niveaux de vitamine B.
  • Taux de gonadotrophine chorionique humaine (HCG).

Il n’y a pas d’agent causal unique, bien que l’on associe généralement les nausées pendant la grossesse à la forte présence de l’hormone HCG. Celle-ci est libérée par le placenta. Il s’agit de la même hormone que l’on évalue à travers un test sanguin pour déterminer si une femme est enceinte ou non.

Entre 50 et 80 % des femmes enceintes souffrent de nausées.

Les nausées pendant la grossesse ne sont pas une référence fiable à 100 %.

Facteurs de risque

  • Stress.
  • Anxiété.
  • Première grossesse.
  • Maux de tête / Migraines.
  • Antécédents de maladies gastro-intestinales.
  • Sensibilité aux stimuli causés par les odeurs et les saveurs.

Par ailleurs, certaines études suggèrent l’hypothèse que les femmes qui ont été infectées par la bactérie Helicobacter pylori peuvent connaître un risque accru de nausées pendant la grossesse. Cependant, il s’agit d’une spéculation car on considère que les nausées pendant la grossesse sont la conséquence d’une série de facteurs et non d’un seul agent causal.

Croyances populaires sur les nausées

  • Si vous avez beaucoup de nausées pendant la grossesse, vous attendez une fille.
  • Si les nausées sont légères, il est possible que le bébé soit un garçon.

Les nausées donnent-elles des indices sur le sexe du bébé ?

Récemment, avec des recherches menées sur un échantillon de personnes considérablement important (environ 2 millions de femmes enceintes), un groupe de scientifiques suédois a découvert que les femmes qui étaient sujettes aux nausées matinales et aux vomissements pendant leur grossesse avaient une fille.

Cette conclusion a été tirée après analyse des résultats de leurs tests, qui ont montré que dans 56 % des cas étudiés, les femmes qui avaient eu des nausées au cours des trois premiers mois de leur grossesse avaient une fille. Et, au contraire, les femmes enceintes qui avaient eu une grossesse plus supportable avaient donné naissance à des garçons.

Cette étude réalisée à l’Université Columbia, située à New York, se réfère spécifiquement aux femmes qui ont souffert d’hyperemesis gravidarum, une forme de nausée qui se produit 24 heures sur 24 et pendant plus de 12 semaines.

Les nausées matinales donnent des indices sur le sexe du bébé selon les croyances populaires.

En plus des tests de routine, on pense que les nausées donnent des indices sur le sexe du bébé. Bien qu’il n’y ait pas de preuves définitives à ce sujet, des études sont toujours en cours pour fournir plus d’informations sur la question.

Pour l’instant, le moyen le plus fiable de connaître le sexe du bébé est l’échographie, l’amniocentèse ou le prélèvement de villosités choriales, à travers lesquels on prélève un échantillon de cellules sur la paroi placentaire. Ces deux derniers tests sont effectués pour déterminer le sexe mais uniquement s’il existe un risque de problème lié au genre pour le fœtus.

Les échographies sont les plus courantes lorsqu’on doit connaître le sexe du bébé.

Il est à noter qu’il y a des bébés qui ne montrent pas leur sexe car, lors de l’examen, ils se trouvent dans des positions qui ne permettent pas de voir leurs organes génitaux. En général, la position dans laquelle il est le plus difficile de connaître le sexe du bébé est lorsque le bébé est complètement placé de dos.

Nausées excessives pendant la grossesse

Les femmes atteintes d’hyperemesis gravidarum souffrent de vomissements et de nausées extrêmes pendant la grossesse. Cela peut entraîner une perte de plus de 5 % du poids corporel ; c’est même une condition dangereuse qui peut déclencher une déshydratation et même justifier une hospitalisation.

Enfin, même si elle peut se produire lors de n’importe quelle grossesse, l’hyperemesis gravidarum est considérée comme plus probable lorsque des jumeaux sont attendus.

Cela pourrait vous intéresser ...
Sexe de votre bébé : la forme de votre ventre influe-t-elle ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Sexe de votre bébé : la forme de votre ventre influe-t-elle ?

Vous avez sans doute déjà entendu qu'en analysant la forme de votre ventre, vous pourrez savoir le sexe du bébé qui est en chemin. Mythe ou réalité...