Les moyens mnémotechniques pour apprendre au collège

L’objectif principal des moyens mnémotechniques est l’utilisation de phrases courtes, d’images et même de jeux de mots pour que les enfants mémorisent des concepts et des idées. En jouant avec l’esprit, l’association d’idées est une ressource intellectuelle puissante.
Les moyens mnémotechniques pour apprendre au collège

Dernière mise à jour : 04 mai, 2019

Les moyens mnémotechniques sont un excellent recours pour apprendre, quel que soit le niveau d’étude. Les enfants, les jeunes et les adultes peuvent s’initier à ceux-ci pour mémoriser des connaissances et pour rédiger des textes ou passer des examens académiques.

Même les plus petits peuvent en bénéficier. Pour ce faire, les parents doivent guider les petits et les inciter à recourir à ces outils intellectuels.

La complexité de ces techniques peut les rendre difficiles à comprendre. Cependant, il existe quelques principes de base dans les moyens mnémotechniques que nous pouvons enseigner aux enfants.

En quoi consistent les moyens mnémotechniques ?

En terme très simples, l’objectif est d’utiliser des phrases courtes et des images pour mémoriser des concepts. L’association mentale sera le recours intellectuel à mettre en pratique et à utiliser pour arriver à un apprentissage plus simple.

Le résultat recherché est de faciliter la mémorisation et la mémoire à long terme avec des techniques basées sur le fonctionnement de l’esprit humain. Au final, un jeu de mots ou une routine d’apprentissage peuvent faciliter les choses et capter l’attention de nos petits.

Ces moyens sont une meilleure approche qu’une mémorisation désordonnée et fastidieuse. En plus de cela, les parents se surprendront à comprendre qu’ils peuvent faire de l’apprentissage un moment très amusant. Voyons à présent certains exercices qui se révèleront utiles pour organiser l’étude de nos enfants.

moyens mnémotechniques

Créez des acrostiches amusants avec des concepts cachés

Les acrostiches sont des mots simples créés à partir des abréviations ou des initiales d’autres mots. L’idée ici est que si notre enfant a besoin d’apprendre deux concepts ou plus, il puisse les regrouper dans un mot-clé.

Cela peut être utile, par exemple, quand nous enseignons les propriétés des sommes. Nous savons que l’une d’entre elles sera la commutative et l’autre l’associative ; de cette manière, si on les réduit à de petites initiales, elles s’appelleraient « la » et « pin ».

Si nous voulons que le petit les apprenne, alors nous pouvons faire en sorte qu’il s’en rappelle grâce au mot-clé « lapin ». De cette manière, l’enfant, en le prononçant, l’associera à ces deux concepts liés. Il distinguera aussi la signification de chaque propriété de la somme facilement.

“L’objectif de ces moyens mnémotechniques est d’utiliser des phrases courtes et des images pour mémoriser des concepts”

Créez une chanson sur un thème

Cette technique est la plus utilisée dans les systèmes éducatifs performants, comme celui de la Finlande ou de l’Estonie. Les professeurs de ces pays s’en servent avec les enfants dès l’âge de 4 ans. C’est un des moyens mnémotechniques les plus efficaces qui existent.

L’idée est de transmettre des concepts, des abstractions et quelconque type d’apprentissage par le biais d’une chanson. En effet, au lieu d’apprendre de façon ennuyeuse, le petit apprend la chanson parce que ça lui plaît et que c’est amusant. Ainsi, il finit par mémoriser de façon quasi involontaire.

A nous aussi adultes, on nous a enseigné des choses de cette façon par le passé ; l’exemple le plus mémorable est la chanson de l’alphabet. En fait, cette technique peut être utilisée pour tout type de contenu.

Associer les contenus à une image

De même que les ordinateurs mémorisent toutes les informations avec des chiffres, nous apprenons plus rapidement à l’aide des images. Il ne fait aucun doute que les sens et les associations jouent un rôle fondamental dans le cerveau humain ; ceci peut s’avérer utile pour les plus petits.

En pratique, il y a des informations que nous apprenons grâce aux images depuis l’enfance. Sans aller bien loin, c’est ce que nous faisons forcément pour apprendre les différentes couleurs. Les enfants utilisent aussi les images pour mémoriser les animaux.

Cette technique a quelques limites ; en général, ce sont des astuces utiles pour apprendre des concepts assez simples. Cependant, la réalisation de cartes mentales et conceptuelles est fortement liée à cette méthode. Les symboles permettent de simplifier les processus complexes.

moyens mnémotechniques

Moyens mnémotechniques : utilisez la technologie à votre avantage

Pour quelle raison répéter encore et encore quelque chose si un dispositif numérique peut le faire à votre place ? De cette manière, la répétition est extériorisée, et les petits se contentent d’apprendre et d’associer. L’enregistrement est alors une bonne ressource d’apprentissage.

Les jeunes universitaires l’utilisent beaucoup pour leurs études. Mais les parents de petits en école primaire ou au collège n’ont pas l’habitude de recourir à cette technique.

Si nous avons de jeunes enfants, nous parents, pouvons préparer des enregistrements pour aider à la mémorisation de concepts ; on peut choisir et planifier un contenu amusant et pédagogique pour que l’enfant ne s’ennuie pas.

Il existe beaucoup d’autres techniques utiles, complexes et amusantes. Presque tout type de savoir peut être mémorisé et intégré à l’aide de ces moyens. L’astuce : adaptons-nous à notre propre cerveau et à celui des petits à la maison.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 habitudes des écoles hautement créatives
Être parentsLisez-le dans Être parents
7 habitudes des écoles hautement créatives

De nombreux courants éducatifs soulignent aujourd'hui l'obsolescence du système actuel. Voici les habitudes des écoles hautement créatives.



  • Culcay Peláez, M. B., & Cardoso Landívar, M. E. (2017). Guía metodológica de técnicas de estudio para el autoaprendizaje en niños de sexto y séptimo de Educación Básica en la Unidad Educativa José Víctor Ordoñez (Bachelor’s thesis, Universidad del Azuay). http://dspace.uazuay.edu.ec/handle/datos/7024
  • Muñoz Muñoz, Y. E., & Troya Baquerizo, M. P. (2017). Plan de talleres sobre las Técnicas de Estudio como una de las bases para el Aprendizaje Significativo en niños y niñas de 6º Grado de Educación General (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil Facultad de Ciencias Psicológicas). http://repositorio.ug.edu.ec/handle/redug/25817
  • Cuellar, J. A. M. (2013). Recursos multimedia y mnemotecnia para la adquisición de vocabulario en inglés. Revista Virtual Universidad Católica del Norte, 1(38), 112-126. https://revistavirtual.ucn.edu.co/index.php/RevistaUCN/article/view/408