Les méthodes contraceptives qui favorisent l’acné

· 13 janvier 2019
Bien qu'ils constituent l'alternative principale pour éviter une grossesse non désirée, les méthodes contraceptives, sont l'objet de nombreuses rumeurs. Parmi les rumeurs les plus célèbres on retrouve celle qui avance que les méthodes contraceptives favorisent l'acné. Mais est-ce bien vrai ?

Les effets indésirables peuvent survenir pendant une courte période ou jusqu’à l’arrêt du traitement. Comme il existe différentes méthodes contraceptives, il est très important de bien les connaître.

De cette manière nous pouvons savoir plus facilement laquelle nous convient le mieux. De plus, tous les organismes ne sont pas identiques et chacun a des réactions qui lui sont propres.

Comment bien choisir entre différentes méthodes contraceptives

Le choix dépendra de la situation de chaque femme et de ses habitudes de santé. En effet, les différents critères peuvent être :

  • L’âge.
  • Le prix.
  • Des problèmes de santé.
  • Le nombre de partenaires.
  • Le degré de complexité de son utilisation.
  • Les manières de l’administrer
  • Le type de pratiques sexuelles.
  • La fréquence des relations sexuelles.
  • La durée de la méthode et la réversibilité.
  • Enfin, la prévention des maladies sexuellement transmissibles.

Les 4 principaux types de méthodes contraceptives

méthodes contraceptives favorisent l'acné

On peut diviser les méthodes contraceptives en catégories ci-dessous:

Les contraceptifs hormonaux

Les contraceptifs hormonaux sont ceux qui libèrent des charges d’hormones telles que l’œstrogène et le progestatif. En effet, ceux-ci empêchent la grossesse en stoppant l’ovulation ou en augmentant l’épaisseur de mucus dans le col de l’utérus.

La pilule est les plus connue. Cependant, il y a aussi le patch contraceptif, l’anneau vaginal, le stérilet intra-utérin, l’injection contraceptive, l’implant sous-cutané et la pilule d’urgence.

Les contraceptifs barrière

Les contraceptifs barrières sont des médicaments ou des objets qui forment une barrière chimique ou mécanique empêchant le sperme de rejoindre l’ovule. De plus, ils empêchent la propagation d’infections sexuellement transmissibles.

Le préservatif masculin est le plus courant. Cependant, il existe aussi le préservatif féminin, la cape cervicale, le diaphragme, l’éponge contraceptive et les spermicides vaginaux.

Les contraceptifs naturels

Ils reposent principalement sur des indicateurs naturels détectés par la femme ou par l’utilisation d’un test. Cette méthode est recommandée principalement aux couples stables.

En effet, les plus couramment utilisées sont la température basale, la méthode de Billings ou mucus cervical, la méthode du rythme et la méthode symptothermique.

Pour utiliser des contraceptifs naturels, il est parfois nécessaire de bien se renseigner en amont. En effet, le retrait et l’abstinence se pratiquent pendant les périodes de forte fertilité de la femme.

Les contraceptifs définitifs

Ces types de contraceptifs nécessitent une intervention chirurgicale et visent à stopper complètement la capacité de reproduction. Si vous envisagez une vasectomie, dans le cas de l’homme. Et chez la femme, la pose d’un clip sur les trompes ou la ligature des trompes.

En effet, ce sont des méthodes définitives. C’est pourquoi on vous recommande fortement de bien analyser la situation et de vous renseigner avant.

Des méthodes contraceptives favorisent l’acné : mythe ou réalité  ?

Pour la plupart des femmes, les méthodes de contraception hormonale n’ont aucune conséquence. Cependant, de nombreuses femmes souffrent d’effets secondaires. En effet, cela est dû aux changements hormonaux qu’ils produisent. Parmi ces effets on retrouve, effectivement, l’apparition de l’acné.

L’effet et l’intensité de l’acné dépendront, dans une large mesure, de la composition du contraceptif. Qu’il soit associé à des progestatifs et des œstrogènes ou seulement à du gestagène. Son administration peut être orale, par implants sous-cutanés ou dispositifs intra-utérins. Ceux-ci agissent directement sur :

  • L’hypothalamus-hypophyse, empêchant l’ovulation.
  • L’endomètre, en diminuant sa croissance et son développement sécrétoire.
  • Le passage du sperme, en rétrécissant et en épaississant le mucus du canal cervical.

Que faire si une ou des méthodes contraceptives favorisent l’acné ?

méthodes contraceptives favorisent l'acné

Les hormones jouent un rôle fondamental dans l’apparition de l’acné. En effet, en activant et en sécrétant du sébum sur la peau, les follicules peuvent se boucher. Tout cela aura pour conséquence une irritation et une inflammation de l’épiderme.

Les contraceptifs hormonaux contiennent des prostaglandines ou des progestatifs. C’est une hormone qui augmente les niveaux de sébum dans la peau. Si vous présentez ce symptôme, consultez votre médecin, pour un examen. De plus, voyez également avec lui, la possibilité d’utiliser un contraceptif qui vous conviendra mieux.

En revanche, on déconseille fortement d’arrêter la contraception brusquement. L’arrêt brutal du traitement peut produire des effets bien plus graves. En tout état de cause, il existe une nouvelle pilule contraceptive contenant de la drosperinone.

Fondamentalement, c’est une progestérone de dernière génération qui réduit la production de sébum des glandes sébacées. Par conséquent, il a un effet anti-acnéique non négligeable.

En conclusion, quel que soit votre choix entre les différentes méthodes contraceptives qui existent, vous devriez demander conseil à votre gynécologue.

De cette manière, vous pouvez recevoir des conseils adéquats sur la meilleure méthode, la plus sûre et la plus efficace pour vous. Cela vous aidera à maintenir un bon état de la santé, et ainsi pouvoir profiter des étapes les plus importantes de votre vie.