Les infusions à prendre pendant la grossesse

· 2 décembre 2018
Être enceinte n'est pas nécessairement un synonyme de privation. Si vous aimez les infusions, en voici quelques-unes que vous pouvez prendre pendant la grossesse. Avec un consentement préalable du médecin.

Boire des tisanes ou des boissons chaudes à base d’herbes et de plantes a toujours été bénéfique pour la santé. Pendant la gestation, lorsque l’on ressent généralement certaines gênes associées à la grossesse, soyez sûre qu’une boisson chaude et réconfortante est idéale.

La question maintenant est de savoir quelles sont les infusions que vous pouvez prendre si vous êtes enceinte.

Partons du fait que tout ce que vous consommez pendant la grossesse doit être approuvé par le médecin, sans exception. Par conséquent, voici les infusions qui, selon les nutritionnistes, n’affecteront pas votre santé. Consultez de nouveau avant de les préparer.

Premières considérations

Il existe diverses variétés d’infusions qui procurent un bien-être à la santé et peuvent être consommées au quotidien. Le problème de ce type de boisson pendant la grossesse est que la fréquence de consommation ne doit pas être la même.

Toutefois, bien qu’il existe de multiples variétés de plantes aptes à la consommation si vous êtes enceinte, de nombreuses infusions peuvent être dommageables pour leurs effets laxatifs, abortifs, pour la tension artérielle ou pour être de puissants stimulants.

Le thé noir, le thé vert ou le thé de feuilles de coca, si courant dans certains pays d’Amérique Latine sont des exemples. Commençons donc par identifier les boissons qui sont strictement interdites.

Infusions interdites pendant la grossesse

Les plantes énumérées ci-dessous sont absolument interdites si vous êtes enceinte. En effet, les boire de manière occasionnelle ne réduit pas leurs effets sur votre organisme et celui du bébé. Faites attention et retirez-les de votre armoire pendant un bon moment.

  • La rhubarbe : elle provoque des contractions utérines et peut causer un avortement.
  • L’aloès -aloès et ginseng : ils possèdent des effets diurétiques qui peuvent causer des diarrhées et, par conséquent, vous déshydrater.
  • La racine de réglisse : ses effets peuvent faire monter la tension.
  • Le ginkgo biloba: il peut générer des affections au cœur du bébé ainsi que des problèmes gastro-intestinaux chez la mère.
  • L’eucalyptus : il provoque des vomissements et des diarrhées. Il est proscrit également pendant l’allaitement.
  • Le boldo : il est considéré aussi comme une plante abortive.
Il existe une multitude d'infusions que l'on peut consommer pendant la grossesse mais elle doivent être consultées au préalable avec le médecin.

Parmi les plantes interdites, on trouve également les suivantes: le pouliot, la sauge, le romarin, la valériane, le fenouil, le centella asiatique, le genévrier, le céleri et la verveine.

Infusions que vous pouvez prendre si vous êtes enceinte

La liste des infusions interdites vous a peut-être laissée abattue car elle contient plusieurs des infusions les plus courantes. Toutefois, voici de bonnes nouvelles avec ces délicieuses et saines options:

1. Le thé rooibos

Cette infusion est bénéfique pour son excellente saveur et parce qu’elle appartient à la familles des légumineuses. Pour cette raison, elle ne contient pas tous les tanins qui entravent l’absorption du fer, présents dans les thés.

2. Infusion de jasmin

Son arôme procure un effet tranquillisant immédiat. De plus, ses propriétés aident à soulager certaines gênes courantes de la grossesse.

3. Infusion de citron

Elle est délicieuse et aide à améliorer les inconforts à l’estomac. Par ailleurs, elle est très facile à préparer. Elle est irrésistible avec un peu de miel.

4. Le thym

Cette plante fournit de nombreuses vitamines à l’organisme. Il s’agit d’une bonne source en antioxydants, en fer, en magnésium et en calcium.

« Bien qu’il existe des multiples variétés de plantes aptes à la consommation si vous êtes enceinte, de nombreuses infusions peuvent être dommageables pour leurs effets laxatifs, abortifs, pour la tension artérielle ou pour être de puissants stimulants »

5. Infusion d’orties

Elle apporte de nombreux nutriments essentiels à l’organisme. Ses bienfaits se reflètent dans le foie et le système nerveux central. Cette plante agit comme tonique utérin, elle augmente l’hémoglobine et active le métabolisme.

6. Infusion de gingembre

Elle est idéale pour combattre les nausées pendant la grossesse. En même temps, elle lutte contre de multiples affections au niveau respiratoire et de la gorge. L’avantage du gingembre est qu’il peut être utilisé avec d’autres épices pour cuisiner. Il ne génère aucun dommage dans le processus de gestation.

Certains types d'infusions peuvent être très bénéfiques pour soulager les gênes de la grossesse.

7. Infusion de feuilles de framboisier

L’infusion de feuilles de framboisier est très populaire chez les femmes enceintes. En effet, elle tonifie les muscles utérins et aide à prévenir les fausses couches. 

D’autre part, elle fournit du fer, du phosphore, du potassium et diverses vitamines importantes telles que la C, E et B.

Finalement, nous insistons sur le fait que si vous souhaitez prendre des infusions pendant la grossesse, consultez un obstétricien car il est le seul à connaître vos antécédents médicaux. 

Grâce à ces données, il sera capable de vous indiquer quel type d’infusion peut affecter votre santé, vos antécédents de maladies ou le moment de la grossesse dans lequel vous vous trouvez, même si elle ne semble pas dommageable.