Les histoires de grandes femmes scientifiques

03 juillet, 2019
Cet article est dédié à toutes les filles qui rêvent demain de devenir de grandes scientifiques.

Lorsque nous pensons à de grands scientifiques de l’histoire, des noms tels qu’Einstein ou Newton viennent à l’esprit… Mais qu’en est-il des femmes scientifiques à travers l’Histoire ?

La société les a toujours laissées de côté, laissant plus d’importance aux réalisations de leurs homologues masculins. Quand elles n’ont pas été persécutées ou accusées de sorcellerie.

Le 11 février 2015, les Nations Unies ont proclamé la Journée des femmes et des filles et de la science, afin de reconnaître leurs réalisations et de rendre visible le collectif des femmes dans la Science.

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir quelques grandes scientifiques qui ont marqué l’Histoire. Malheureusement, nous ne pouvons même pas compter combien il nous faudrait d’article pour rendre hommage à chacune de ces femmes pour leur rendre justice

Les histoires de 3 grandes femmes scientifiques

Car il faut bien commencer quelque part, nous vous présentons les 3 histoires magnifiques de ces femmes scientifiques à lire avec vos filles. Des icônes des générations passées, présentes et futures.

Hypatie d’Alexandrie

Ce fut la première mathématicienne de l’histoire. On sait qu’elle est née en 370 après JC. à Alexandrie (Egypte). En effet, passionnée de philosophie, de physique, de mathématiques et d’astronomie, elle a été condamnée à mort par un groupe de chrétiens qui l’accusèrent alors d’hérésie. Les autorités l’ont condamnée à mort à 46 ans. Ses études scientifiques et sa connaissance de la littérature étaient telles qu’elle surpassait de loin ses contemporains masculins.

femmes scientifiques

Hypatie : La vérité sur les mathématiques

C’est une histoire de l’éditeur Jordi Bayarri, auteur du livre. En effet, ce livre appartient à une collection de bandes dessinées scientifiques idéale pour les enfants de 10 à 12 ans.

À travers les bulles, Hypatie vous montrera l’ancienne bibliothèque d’Alexandrie et sa vie d’enseignante et de scientifique à l’époque de Constantin le Grand.

Marie Curie

Mère de la chimie et de la physique. Marie Salomea Sklodowska-Curie est née en 1867 et est non seulement la première femme à obtenir deux prix Nobel (en physique et en chimie), mais également la première personne à obtenir ce combo.

Au début, ses études sur les radiations étaient attribuées à son mari, qui dut demander que le malentendu soit corrigé. De plus il n’enregistrera pas ses découvertes afin qu’aucun scientifique ne puisse y avoir accès.

Marie Curie, l’activité du radium

Cet ouvrage appartient à la même collection de bandes dessinées que Hypatie, de Jordi Bayarri. Dans ce quatrième album, Baharí nous en apprend plus sur la vie de cette grande femme qui découvre, notamment le polonium et le radium.

En effet, sa vocation pour la science et son engagement en faveur d’une coopération libre entre scientifiques de toutes les nations en font le meilleur exemple de femme scientifique.

Jane Goodall

Valerie Jane Morris-Goodall est née à Londres en 1934. Elle est mondialement connue pour ses études en primatologie avec les chimpanzés et en anthropologie. En effet, ses recherches scientifiques sur le comportement, la société et l’utilisation des outils des chimpanzés lui ont valu la reconnaissance de la communauté scientifique. En 2013, elle a reçu le prix Prince des Asturies pour la recherche scientifique et technique.

«Si vous voulez vraiment le faire, vous devrez travailler très fort, peut-être plus que vos collègues masculins […]»

-J. Goodall-

Jane Goodall, une histoire inspirante

C’est une histoire parfaite pour encourager les filles à poursuivre leurs rêves. Albert, moniteur de campements, raconte chaque nuit l’histoire d’un personnage réel. De plus, à travers la vie fascinante de Jane, elle leur rappelle qu’ils ne devraient jamais cesser de poursuivre leurs rêves.

femmes scientifiques

Enfin, quelques livres sur les femmes scientifiques

Nous ne pouvons pas vraiment terminer cet article sans mentionner certaines femmes scientifiques de notre histoire, telles que Barbara McClintock, spécialisée en cytogénétique et le prix Nobel pour sa théorie des gènes sauteurs. Ou Jocelyn Bell, un astrophysicien britannique qui a découvert le premier signal radio d’un pulsar.

Heureusement, il existe des livres qui recensent, sous forme de petite encyclopédie, la vie de ces femmes scientifiques et d’autres encore :

  • Les filles sont faites pour la Science : 25 scientifiques qui ont changé le monde. Irene Cívico et Sergio Parra. Il est recommandé aux enfants de 13 à 17 ans.
  • Femmes de science : 50 pionnières intrépides qui ont changé le monde. De Rachel Ignotofsky. On le recommande à partir de 8 ans
  • Super-femmes, Super-inventeures : des idées brillantes qui ont transformé nos vies (plus de 90 femmes de tous les temps). De Sandra Uve. Il est recommandé pour les enfants entre 9 et 15 ans.

Nous espérons que ces histoires de femmes scientifiques vous aideront à initier les jeunes filles à la Science et à les aider à poursuivre leurs rêves.

  • Biografías.es. Marie curie biografía (última consulta abril de 2018), Recuperado de: www.biografias.es
  • Ventura, D. (Dic 2018). Hipatia: el misterio de la brutal muerte de la primera matemática de la historia [artículo en periódico digital]. Recuperado de: www.bbc.com
  • Instituto Jane Godall. Biografía de Jane Godall (última consulta abril de 2018). Recuperado de: www.janegoodall.es