La peur des mathématiques chez les enfants

· 19 mars 2019
Depuis toujours, les mathématiques ont causé des craintes et des préoccupations chez les élèves et les étudiants. Cependant, lorsque cette crainte est excessive et infondée, il peut s'agir de quelque chose de plus sérieux. Ce trouble est connu sous le nom de "peur des mathématiques".

La peur des mathématiques chez les enfants est un trouble relativement fréquent. Les victimes ressentent une sensation de pression intense. Ils deviennent très nerveux à l’idée de devoir réaliser des opérations mathématiques en public.

Même s’il s’agit de multiplications simples, les petits comme les grands atteints de ce trouble ne peuvent pas tolérer une telle situation.

La particularité associée à la peur des mathématiques chez les enfants et les adultes est qu’elle n’a aucun lien avec le coefficient intellectuel. Cette peur peut se développer chez un enfant qui vient à peine de faire ses premiers pas ou chez un individu ayant un diplôme universitaire sous le bras.

On pourrait considérer ce trouble comme une sorte de phobie des nombres. Loin d’être un « phénomène étrange », ceux qui en souffrent doivent savoir qu’il existe de nombreuses recherches scientifiques sur cette condition psychologique.

Cette peur n’emplit pas le corps des personnes atteintes uniquement lorsqu’elles se trouvent face à un tableau en cours. Une situation très commune dans laquelle la peur se développe est celle du restaurant, au moment de diviser l’addition.

Quels sont les symptômes de la peur des mathématiques ?

Un individu peut savoir qu’il souffre de ce problème lorsqu’il identifie les signes suivants :

  • Mains et front moites,
  • Irrégularité du pouls,
  • Difficulté à respirer et à parler, 
  • Inquiétude et impatience,
  • Impossibilité absolue de se concentrer et de garder son calme.

Il a même été démontré que dans ce genre de situation, le cerveau libère du cortisol, l’hormone du stress. Les régions du cerveau qui s’activent sont en fait celles qui s’activent lorsqu’une personne est blessée.

Chez les enfants, la peur des mathématiques se manifeste très souvent par le rejet. Ces enfants ne seront pas disposés à réaliser les exercices demandés. Ils ne feront pas non plus preuve de bonne volonté pour surmonter cette difficulté et apprendre. Cela peut également affecter des enfants qui ont des bonnes notes en mathématiques.

peur d'aller à l'école

Causes de ce trouble chez les enfants

Il convient de signaler qu’il ne faut pas confondre la peur des mathématiques avec la dyscalculie. Cette dernière fait référence à une difficulté d’apprentissage des mathématiques. Elle ne correspond pas à une aversion de la personne vers cette matière.

Les raisons expliquant le développement de la peur des mathématiques n’ont pas encore été déterminées. Nous ne savons pas pourquoi les mathématiques sont plus conflictuelles que les autres matières.

Ce qui est certain c’est que les enfants les identifient comme une menace. Pour eux, c’est comme une sorte de test auquel ils devront tôt ou tard être confrontés et tenter de sortir vainqueurs.

Pour cette raison, l’amygdale s’active chez eux. C’est une glande qui agit lorsqu’une personne identifie un danger proche. L’explication peut être la peur d’échouer.

Cela peut se ressentir pour d’autres matières, mais les mathématiques ont une particularité. Il n’existe pas de nuance de gris, on ne peut pas « maquiller » une réponse pour dissimuler un manque de connaissance.

Il n’existe que deux solutions : la bonne ou la mauvaise. Généralement, il existe en plus un chemin très clair pour atteindre la bonne solution.

D’autre part, la peur des mathématiques peut être le résultat d’un manque d’estime de soi. L’enfant sait qu’il peut faire correctement les calculs mais il doute de ses capacités à ne commettre aucune erreur pour y arriver. 

Une autre origine de ce trouble se trouve dans l’insécurité ou l’incapacité du professeur à transmettre ses connaissances de manière certaine. Il peut également s’agir d’une mauvaise transmission de la part des parents. En effet, ces derniers peuvent souffrir du même trouble ou peuvent mettre trop de pression sur les épaules de leurs enfants.

« Les mathématiques ont une particularité : il n’existe pas de nuance de gris ni de moyen de « maquiller » une réponse pour dissimuler un manque de connaissance ». 

Comment gérer la peur des mathématiques chez les enfants ?

Généralement, ceux qui cherchent à surmonter cette peur ont recours à la thérapie psychologique. Dans le cas des enfants, ce sont les parents qui devront promouvoir et encourager le traitement. Il est donc important qu’ils s’engagent à celui-ci et qu’ils soient attentifs aux progrès de leur enfant à l’école.

La thérapie d’aversion est une ressource fréquente pour affronter cette peur. Elle consiste à affronter la peur pour apprendre à la surmonter.

aversion pour les mathématiques

Il s’agit d’une méthode qui peut même s’appliquer simplement à la maison. Comment ? Asseyez-vous aux côtés de votre enfant et dites lui que vous aussi vous avez des calculs à faire. Ainsi, vous pourrez l’aider et lui demander ensuite de vous aider. Vous apprendrez ensemble à surmonter la terreur enfouie qui le paralyse.

Pour beaucoup, ce trouble peut sembler sans importance ou d’impact mineur. Néanmoins, certaines études le caractérisent comme des « épidémies » dans certains pays comme l’Espagne. De plus, les phobies ne sont en aucun cas agréables pour ceux qui en souffrent.

Si vous voyez que votre enfant rejette profondément les chiffres et les numéros, assurez vous qu’il ne s’agisse pas d’un cas de peur des mathématiques. Si c’est le cas, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour écarter ce problème le plus rapidement possible.