Les erreurs fréquentes dans les habitudes d’étude

31 décembre 2019
De bonnes habitudes d'étude sont essentielles dans la vie de nos enfants pour éviter l'échec scolaire redouté qui peut les conduire à quitter l'école prématurément.

Le manque de capacité d’étude de nos enfants est souvent marqué par un manque de motivation, lié en partie à de grandes carences dans les habitudes d’étude. Quelles erreurs peuvent-ils commettre ?

Trouver où leurs compétences faiblissent lorsqu’il s’agit de commencer leurs études peut faire la différence entre quitter l’école prématurément ou terminer avec succès l’étape scolaire à laquelle ils sont confrontés. Comment pouvons-nous les aider à retrouver la passion de l’apprentissage ?

Normalement, ce découragement des études est étroitement lié au manque de connaissance des techniques d’étude qui leur permettent de mener une session d’étude autonome et efficace. En d’autres termes, ils sont paresseux à l’idée d’étudier parce qu’ils ne savent pas comment le faire.

Analysons donc les erreurs les plus fréquentes dans les habitudes d’étude de nos enfants. Un peu d’autocritique est toujours bon et c’est la première étape pour avancer et s’améliorer.

Mauvaises habitudes d’étude

1. Le manque de planification des séances d’étude

Il est important d’établir un horaire avec les activités parascolaires que nous réalisons et de planifier le temps que nous allons consacrer l’après-midi à chaque sujet. Le travail acharné de dernière minute n’est jamais une bonne idée. Il cause de la fatigue et génère de l’anxiété. Si nous avons mal à l’estomac avant un examen, c’est que nous ne faisons pas quelque chose de bien.

enfant étudiant dans son lit

2. Étudier avec la musique ou la radio n’est pas l’une des meilleures habitudes d’étude

Selon le sujet que nous allons traiter, nous aurons besoin d’un degré de concentration ou d’un autre. Si nous écoutons de la musique, il est plus que probable que notre attention sera détournée vers les paroles de la chanson que nous entendons. Ce n’est que pour les tâches qui demandent moins de concentration que nous pourrons utiliser la musique instrumentale, mais toujours en arrière-plan.

3. Une zone d’étude en désordre

Aucun d’entre nous n’aime étudier dans un environnement de travail rempli de papiers et d’ordures. Il est important de le garder propre et bien rangé, qu’il nous invite à nous asseoir pour étudier, que nous ayons à portée de main tout ce dont nous avons besoin : crayons de couleur, gomme, surligneur, règle, feuilles blanches…

4. Le lit n’est pas un endroit pour étudier, une autre mauvaise habitude d’étude

Bien sûr, si nous préparons un examen « difficile » qui prendra du temps, nous devons être à l’aise. Mais le lit n’est pas l’endroit idéal pour cela. On va probablement vouloir faire une sieste. Une bonne chaise et une zone d’étude bien éclairée suffisent amplement.

5. Ne pas savoir de quoi l’examen est fait

Si nous n’avons pas planifié notre programme d’étude hebdomadaire et que nous avons accumulé des devoirs, le jour viendra pour commencer à étudier et nous n’aurons pas organisé la matière. Avec notre anxiété déclenchée, nous ne pourrons plus nous concentrer et nous abandonnerons notre mission avant de nous asseoir à la chaise. Un bon plan et la mise à jour des notes peuvent nous éviter de nous retrouver dans cette situation.

6. Mémoriser le contenu

Parfois, nous n’avons pas d’autre choix que d’étudier, mais nous sommes d’accord, cela semble très ennuyeux. Cependant, il n’est écrit nulle part qu’il est interdit d’utiliser les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour rendre notre session d’étude plus agréable. Cartes conceptuelles, vidéos YouTube… Tout est permis tant qu’on en tire les leçons.

7. Trop de distractions dans la zone d’étude

Les TIC, c’est très bien, mais il faut savoir se maîtriser. Si nous avons Instagram ouvert sur le téléphone et Facebook sur l’ordinateur, nous allons discuter avec nos camarades au lieu d’étudier. Il faut éviter les bavardages sans rapport avec les cours pendant les heures d’étude.

bureau désordonné

8. Ne pas prendre une pause pour reprendre des forces est l’une des pires habitudes d’étude

Les séances d’étude marathon ne sont pas productives. Généralement, nous pouvons maintenir un bon degré de concentration pendant 50 minutes à 1 heure. Nous vous conseillons de commencer à étudier avec quelque chose de facile pour vous, comme un échauffement, et de faire une pause toutes les heures prendre l’air, manger quelque chose et vous changer les idées.

9. Étudier dans le salon ou la cuisine

Nous ne pourrons pas nous concentrer si notre frère regarde la télévision, si notre mère est au téléphone ou si le chien aboie. Nous devons avoir un lieu fixe qui nous permette d’étudier en toute tranquillité, à l’abri du bruit et des distractions.

Conclusion sur les habitudes d’étude

Si vous vous êtes identifié à ces erreurs fréquentes dans vos habitudes d’étude, vous avez déjà fait le premier pas vers le succès. Comme on dit : « le premier pas est de prendre conscience ».

Maintenant que vous savez ce qu’il ne faut pas faire, nous espérons que la route qu’il vous reste à parcourir sera moins montagneuse. Le secret réside dans la motivation et la persévérance.

« La motivation est ce qui vous fait avancer. L’habitude est ce qui vous fait suivre. »

– Jim Ryun-

  • Quintanilla Paz Soldán, F. ( última consulta octubre 2019). Hábitos de estudio. [ material de apyo al tutor]. Recuperado de: www.prepa8.unam.mx
  • VIU. (17 noviembre 2015). Lad técnicas de estudio mejor valoradas pata niños. Recupetado de: www.universidadviu.es