Les enfants peuvent-ils manger des sushis?

Le sushi est l'un des plats les plus appréciés au monde, mais il présente un risque microbiologique. Les enfants peuvent-ils en consommer?
Les enfants peuvent-ils manger des sushis?
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 02 novembre, 2022

Le sushi est l’un des plats occidentaux qui a gagné le plus d’adeptes à travers le monde. Il existe de nombreuses façons de le préparer et des variétés adaptées pour satisfaire tous les goûts. Or, c’est une recette qui présente un certain danger microbiologique. Par conséquent, nous allons vous dire si les enfants peuvent manger des sushis.

La première chose que vous devez garder à l’esprit est que ce plat exotique ne doit pas être consommé pendant la grossesse. Le poisson cru pourrait renfermer à l’intérieur des micro-organismes qui mettent en danger la survie du fœtus. Une intoxication alimentaire dans ce contexte est considérée comme particulièrement dangereuse.

A quel âge les enfants peuvent-ils manger des sushis ?

Il est important d’attendre que le système immunitaire des enfants soit complètement développé pour qu’ils puissent inclure des sushis dans leur alimentation. Sinon, ils pourraient être infectés par des micro-organismes qui causent de graves dommages. On estime qu’à partir de 5 ans, les mécanismes de défense de l’enfant sont pleinement fonctionnels. Vous pouvez donc à ce moment essayer des sushis à base de poisson cru. Avant cet âge, il faudra recourir aux sushis sans poisson si vous souhaitez proposer ce type de préparation aux plus petits.

Par ailleurs, il faut tenir compte du fait que les sushis sont généralement servis avec une pâte au goût excessivement épicé, qui est le wasabi. Ce supplément est également déconseillé aux enfants. Car il pourrait provoquer des irritations et des brûlures au niveau des narines. C’est un produit trop fort pour être pris dès le plus jeune âge.

Une jeune fille devant une assiette de sushis.

Bienfaits des sushis

Même s’il s’agit d’un plat délicat du point de vue de l’hygiène alimentaire, le sushi présente des avantages certains pour la santé lorsqu’il est inclus dans le cadre d’une alimentation équilibrée et variée. Bien sûr, les versions frites doivent être évitées, car dans ce cas, les acides gras de type trans peuvent s’accumuler.

Amélioration de la santé cardiovasculaire

Normalement, les sushis sont préparés avec du poisson gras. Ce produit possède une forte concentration d’acides gras de la série oméga-3. Ces éléments se sont avérés bénéfiques pour la santé cardiovasculaire en raison de leur effet anti-inflammatoire. En effet, ils réduisent le risque de souffrir d’athérosclérose.

Prévention des pathologies de la glande thyroïde

Pour assurer le bon fonctionnement de la glande thyroïde, il faut s’assurer que les apports alimentaires en fer et en iode sont corrects. Ceci est démontré par une recherche publiée dans la revue Biological Trace Element Research. Il faut tenir compte du fait que si l’apport en iode n’est pas suffisant, une situation d’hypothyroïdie peut se développer qui conditionne le métabolisme et l’état de la composition corporelle.

Les sushis fournissent une énergie de qualité

L’élément central des sushis, en plus du poisson, est le riz. Ce produit est une source de glucides de haute qualité avec un index glycémique bas. Par conséquent, il est essentiel de s’assurer que les niveaux d’énergie restent élevés, ce qui est tout à fait décisif dans la population qui pratique fréquemment une activité physique.

En effet, les tubercules, les légumineuses et le riz sont les meilleures sources de glucides dans l’alimentation. Pour cette raison, elles sont toujours une option préférable aux pâtes. Car elles contiennent des farines hautement raffinées qui ont un impact significatif sur la glycémie. A moyen terme, elles pourraient effectivement conditionner négativement le fonctionnement du métabolisme.

Un bébé qui écrase un sushi dans sa main.

Dès l’âge de 5 ans, les enfants peuvent manger des sushis

Comme nous l’avons évoqué, il est possible de commencer à proposer des sushis aux enfants dès l’âge de 5 ans. Cependant, mieux vaut attendre encore un peu pour leur proposer également des épices, comme le wasabi. Avant cet âge, il est préférable d’éviter les plats contenant du poisson cru pour réduire le risque de développer une infection par des micro-organismes.

Enfin, sachez que les sushis permettent de nombreuses préparations différentes. Vous pouvez les faire sans poisson cru à l’intérieur puis le remplacer par du surimi ou un autre de poisson. Dans ces cas, il n’y a pas de problèmes liés à l’hygiène alimentaire qui pourraient affecter la santé de l’enfant. La recette est donc totalement adaptée à la consommation à n’importe quelle étape de la vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 recettes de poisson pour les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
6 recettes de poisson pour les enfants

Le poisson est un aliment très nutritif. Il est important d'inclure certaines recettes de poisson au régime alimentaire de la famille.



  • Innes, J. K., & Calder, P. C. (2020). Marine Omega-3 (N-3) Fatty Acids for Cardiovascular Health: An Update for 2020. International journal of molecular sciences21(4), 1362. https://doi.org/10.3390/ijms21041362
  • Luo, J., Hendryx, M., Dinh, P., & He, K. (2017). Association of Iodine and Iron with Thyroid Function. Biological trace element research179(1), 38–44. https://doi.org/10.1007/s12011-017-0954-x

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.