Les amis imaginaires chez les enfants : que faire ?

· 7 octobre 2018
Les amis imaginaires sont des compagnons inséparables qui sont au courant de toutes les bêtises, des secrets et des désirs des enfants.

Les amis imaginaires ne les trahissent jamais et sont toujours prêts à les écouter, à les consoler et les accompagner peu importe le moment ou le lieu où ils doivent se rendre.

Les amis imaginaires. Une situation bien réelle

Avoir des amis imaginaires pendant l’enfance est un fait qui surprend parfois les familles.

  • Notre enfant se sent seul ?
  • Peut-être que nous ne faisons pas assez attention à lui ?
  • Son inquiétude est-elle si grande qu’il a dû chercher un ami imaginaire pour se confier ?
  • Pourquoi a-t-il inventé un ami de ce type et n’en cherche pas un réel ?

De nombreux parents croient que si leur enfant s’est créé un ami imaginaire, c’est parce qu’il traverse un malheur ou manque de compagnie.

Cette incertitude quant à savoir s’ils agissent bien ou si l’éducation qu’ils donnent à leur enfant est déficiente, les amène à se poser d’innombrables questions qui, la plupart du temps, ne font qu’accroître le dilemme.

En recherchant des réponses, les mêmes parents se demandent si c’est seulement leur enfant qui possède des amis imaginaires ou s’il s’agit d’une tendance des enfants d’aujourd’hui.

Afin de clarifier ces doutes et d’autres, voici nos réponses.

Que sont les amis imaginaires ?

Les amis imaginaires sont des personnages non réels qui vivent dans l’esprit des enfants et qui apparaissent et disparaissent selon les besoins de chaque petit.

Environ la moitié des enfants du monde a déjà eu des amis imaginaires.

Sont-ils la conséquence d’un trouble mental ?

Pas nécessairement, en général cela est normal. Ces personnages ont tendance à apparaître dans l’esprit des enfants entre 2 et 8 ans et disparaissent avec le temps.

Toutefois, si vous soupçonnez que l’arrivée des amis imaginaires chez votre enfant sort de l’ordinaire, nous vous recommandons toujours de chercher l’aide d’un spécialiste. Consultez un pédopsychiatre car c’est lui qui pourra vous dire s’il s’agit de quelque chose de passager ou d’un symptôme d’un trouble.

Un ami imaginaire révèle la créativité, est-ce vrai ?

Oui, les amis imaginaires sont des fantasmes inventés par les petits et tant qu’il y a des fantasmes, la créativité existe.

Les amis imaginaires sont la même chose que les poupées qui prennent vie, les personnages totalement irréels, les animaux fictifs… ils peuvent avoir des caractéristiques « physiques » incroyables et réaliser ce que personne d’autre ne peut faire.

Que faire avec les amis imaginaires ?

Rien, absolument rien. Les amis imaginaires ne devraient pas inquiéter les adultes, au contraire, il peut être bon pour l’enfant d’avoir un « compagnon » avec qui jouer et parler. Si cela lui était désagréable ou lui faisait du mal, l’enfant n’inventerait pas la présence de cet ami.

Les parents doivent agir naturellement et parler avec l’ami imaginaire comme le fait l’enfant. Il est déconseillé de l’ignorer, de le rejeter ou de réprimander son enfant chaque fois que son ami imaginaire fait surface dans la vie réelle.

Il ne faut pas non plus dire à l’enfant que cet ami n’existe pas réellement et que ce sont des mensonges qu’il s’invente.

Les amis imaginaires peuvent faire partie de l’enfance et dans le cadre du processus de croissance, ils doivent être acceptés par les familles.

Il est juste de réagir seulement lorsque l’enfant veut, par exemple, accuser son ami imaginaire d’une bêtise qu’il a faite lui-même et, par conséquent, éviter toutes sortes de responsabilités.

A quel moment sont-ils préoccupants ?

Comme nous l’avons expliqué auparavant, chaque famille, par intuition, peut supposer qu’un ami imaginaire sort de l’ordinaire. Dans ce cas, il vaut mieux chercher de l’aide d’un spécialiste.

Par ailleurs, vous devriez discuter avec votre enfant ou consulter un psychologue quand :

  1. L’enfant traite avec son ami imaginaire de sujets récurrents qui ne sont pas en accord avec son âge, comme par exemple la mort.
  2. Le petit préfère être avec son ami imaginaire qu’avec ses compagnons réels.
  3. L’ami imaginaire « a » de mauvaises idées et invente toujours des bêtises imprudentes qui mettent en danger l’enfant.
  4. L’enfant n’a pas d’amis réels et ne sait pas se comporter avec les camarades de sa crèche ou de l’école.

La prévalence des amis imaginaires

Environ la moitié des enfants du monde, à un moment ou un autre de leur vie (pendant de longues périodes ou ponctuellement) a eu un ami imaginaire.

Certains se créent un ami imaginaire qui les accompagne à chaque instant, d’autres s’en inventent un pour jouer, tandis que d’autres encore le créent pour un moment précis et l’oublient ensuite.