Le syndrome des jambes sans repos chez les enfants

20 février 2019
Savez-vous que le syndrome des jambes sans repos affecte sévèrement entre 2 % et 3 % de la population infantile ? Pour en savoir plus, lisez la suite de cet article.

Avez-vous déjà entendu parler du syndrome des jambes sans repos chez les enfants ? Pensiez-vous que cela n’était qu’une simple expression ? Et bien non, il ne s’agit pas d’une blague.

Le syndrome des jambes sans repos est une maladie qui, historiquement, n’était considérée comme ne touchant que les adultes de plus de 45 ans.

Le premier cas date de 1944 : trois frères et sœurs âgés respectivement de un an, quatre et six ans. Ils partageaient certains symptômes et traits de comportementL’année suivante, en 1945, Karl Ekborm fut le premier à décrire cette maladie.

Ce syndrome est beaucoup plus courant qu’on ne le croit. Il est donc important d’en connaître les symptômes et les causes afin de pouvoir réaliser le traitement correspondant à temps.

Les symptômes du syndrome des jambes sans repos chez les enfants

Le syndrome des jambes sans repos (SPI) est une maladie qui touche sérieusement entre 2 % et 3 % de la population des enfants au niveau mondial.

Les symptômes de ce syndrome ont tendance à apparaître lorsque la personne se trouve en position de repos, que ce soit assis ou allongé. Les personnes concernées décrivent ces sensations d’inconfort, telles que: 

  • Démangeaisons.
  • Piqûres.
  • Fourmillements.
  • Nervosité.
  • Sensation que quelque chose marche sur les jambes.
  • Autres symptômes.
Le syndrome des jambes sans repos est une maladie qui touche sérieusement entre 2% et 3% de la population des enfants au niveau mondial.

Il faut souligner que ces inconforts diminuent ou même disparaissent complètement lorsque la personne atteinte bouge les jambes.

Ces symptômes surviennent généralement pendant l’inactivité. Faire de longs trajets en voiture, en train ou en avion, aller au cinéma ou simplement s’allonger pour se reposer, est suffisant pour que la personne commence à éprouver les symptômes mentionnés ci-dessus.

En conséquence, le repos est interrompu. En effet, le SPI est souvent une des principales causes d’insomnie chez les enfants et les adultes.

Quelles sont les causes du SPI chez les enfants ?

Les causes du syndrome des jambes sans repos chez les enfants et les adultes sont variées. Cependant, il existe un facteur génétique important. En effet, la prédisposition familiale est l’un des aspects les plus importants pour son diagnostic.

Environ 80 % des enfants ayant reçu un diagnostic de syndrome des jambes sans repos possèdent un proche direct qui souffre ou a déjà souffert de cette maladie.

De même, ce syndrome peut également être la cause d’une altération des neurotransmetteurs. En d’autres termes, il s’agit d’une variation des substances à travers lesquelles les neurones communiquent.

La carence en fer est également liée au SPI. En effet, plusieurs études ont démontré que ce minéral est essentiel au bon fonctionnement des neurotransmetteurs reliés à ce syndrome.

Par conséquent, les faibles niveaux de fer favorisent l’apparition des jambes sans repos aussi bien chez les adultes que chez les enfants. Ainsi, en augmentant la quantité de ce nutriment, la maladie peut diminuer considérablement, et dans certains cas, disparaître.

Quel est le traitement du syndrome des jambes sans repos chez les enfants ?

Le syndrome des jambes sans repos chez les enfants et les adultes s’aggrave généralement dès les premières apparitions. Néanmoins, un diagnostic adéquat et un traitement régulier aideront à assurer le bien-être du patient.

Des analyses de sang sont nécessaires. Elles indiquent, entre autres, les taux de fer. Ce taux a tendance à être modifié dans la plupart des cas de SPI. Si tel est le cas, le médecin devra prescrire des suppléments vitaminiques.

En plus des niveaux de fer dans le sang, il a été démontré que de petits changements dans les habitudes quotidiennes peuvent être bénéfiques dans le traitement de cette maladie. Par ailleurs, l’exercice quotidien, surtout l’après-midi, est très favorable.

Le syndrome des jambes sans repos chez les enfants et les adultes s'aggrave généralement dès les premières apparitions.

Les exercices les plus recommandés dans ces cas sont :

  1. La natation.
  2. Le jogging.
  3. Le yoga.
  4. Certains sports comme le football, le basket-ball, parmi d’autres.

De plus, la physiothérapie peut être extrêmement utile dans le traitement du syndrome des jambes sans repos. En effet, elle permet non seulement de travailler les articulations et les muscles, et procure également un soulagement immédiat. Cela se traduit par un bien-être à long terme.

Par ailleurs, on peut recourir à d’autres types de thérapies alternatives pour aider les enfants à se détendre et à mieux dormir. Les plus efficaces sont généralement les bains chauds avant d’aller se coucher, les massages pour enfants ainsi que l’aromathérapie.

Bien évidemment, vous pouvez également consulter le pédiatre. Il peut vous recommander certaines infusions (menthe, pouliot, menthe poivrée, camomille) pour détendre les enfants et les aider à s’endormir le soir.