Le syndrome de malabsorption intestinale infantile

· 16 février 2019
Le syndrôme de malabsorption infantile peut être à l'origine d'importants problèmes. Il est indispensable de traiter cette pathologie dès que possible pour éviter que la situation ne s'aggrave. Cela commence d'abord par les analyses cliniques appropriées.

L’on parle de malabsorption intestinale infantile lorsque la paroi intestinale ne parvient pas à capter les nutriments des aliments pendant la digestion. Le syndrome de malabsorption intestinale infantile peut provoquer une diarrhée chronique, une anémie, une malnutrition.

On peut également l’associer à la maladie de Crohn, à des parasites intestinaux ou à une intolérance au gluten, entre autres.

Le syndrome de malabsorption intestinale peut être à l’origine d’importants problèmes. Il est indispensable de traiter cette pathologie dès que possible pour éviter que la situation ne s’aggrave. Cela commence d’abord par les analyses cliniques appropriées.

Les signes cliniques pour évaluer les causes du syndrome de malabsorption intestinale infantile requièrent des informations sur les antécédents médicaux et chirurgicaux. Il peut s’agir d’une souffrance due à une maladie de la paroi intestinale, avec de précédentes manifestations ou un problème plus important.

Dans tous les cas, on doit réaliser des examens cliniques pour analyser la situation et pouvoir réaliser un diagnostic approprié. Voici ci-dessous quelques règles à suivre.

Caractéristiques de la digestion

La digestion est chargée de transformer les nutriments des aliments en petites particules qui iront dans le flux sanguin via les parois intestinales. À partir de là, chaque cellule du corps recevra les éléments nécessaires à son bon fonctionnement.

Dans le cas du syndrome de malabsorption intestinale infantile, ces nutriments seront éjectés via les selles. Certes, un virus passager peut provoquer une diarrhée et une malabsorption intestinale.

Néanmoins, lorsque l’on parle de syndrome, le problème est tout autre. C’est pourquoi en présence d’une diarrhée prolongée, il faut absolument consulter le pédiatre.

Lisez également :
7 maladies contagieuses à l’école

malabsorption intestinale infantile

Les symptômes du syndrome de malabsorption intestinale infantile

Deux des symptômes les plus évidents sont les douleurs abdominales et les selles molles, très suivies et une forte odeur.

Si l’on ne parvient pas à traiter le problème, l’enfant -à moyen et à long terme- sera propice aux infections, aux fractures et à un affaiblissement de peau. Cela est dû au fait que les défenses du corps seront considérablement diminuées.

Le syndrome de malabsorption intestinale infantile génère également un changement d’humeur chez les enfants. On comprend bien qu’en présence d’un mal-être prolongé, l’enfant se montre irritable, apathique, affaibli et somnolent.

Quoiqu’il en soit, il faut souligner que les symptômes graves n’apparaissent pas après deux ou trois jours. Il faudra réaliser des examens cliniques de manière urgente après une semaine ou dix jours si les selles continuent à être molles et que les douleurs abdominales persistent.

Diagnostic et traitement dans le cas d’un syndrome de malabsorption intestinale infantile

La détermination des causes de la malabsorption intestinale est généralement un processus pesant pour les parents et les enfants. Dans certains cas, on doit réaliser une biopsie intestinale pour éliminer des maladies de l’intestin grêle.

Il est ainsi possible de confirmer des lésions intestinales causées par des bactéries sans pouvoir déchiffrer complètement les motifs. Dans tous les cas, le pédiatre demandera que soit réalisée une culture de selles. On pourra ainsi évaluer la présence de graisses dans les selles.

Différents examens

On peut également réaliser le test de Schilling. Celui-ci se concentre sur la malabsorption de la vitamine B12. On peut aussi réaliser le test de l’haleine qui permet de déterminer si le problème s’avère être une intolérance à la protéine du lait (lactose).

Les examens continueront jusqu’à établir le plus précisément possible les causes de la malabsorption intestinale. Le « test de la transpiration » par exemple, détermine si l’enfant présente une fibrose kystique. Cela déboucherait sur la pénurie d’un groupe d’enzymes nécessaires à une bonne digestion.

Dans de graves cas de malnutrition, l’enfant devra être hospitalisé pour pouvoir réaliser immédiatement toutes les analyses correspondantes.

Tant que l’on méconnaît les causes, le régime de l’enfant devra être strict. Le pédiatre déterminera si l’on doit suspendre ou non les laitages ou quels aliments il pourra consommer pour ne pas aggraver le symptôme des selles molles.

malabsorption intestinale infantile

Un traitement efficace

Lorsque le pédiatre détermine ce qui est à l’origine de la malabsorption intestinale, il pourra prescrire un traitement. Quels sont les résultats des examens médicaux dans un cas de syndrome de malabsorption infantile ?

Le plus simple serait la présence de bactéries sur les parois intestinales. On traite cela avec des antibiotiques et on pourra apprécier une amélioration en peu de jours.

L’une des autres causes possibles est un intestin trop actif. Le pédiatre prescrira des médicaments pour neutraliser cette activité intestinale excessive. Ainsi, les aliments pourront être procédés correctement et les nutriments bien absorbés.

En conclusion, le syndrome de malabsorption infantile peut s’avérer être une complication si son origine n’est pas détectée à temps et s’il ne reçoit pas de traitement adéquat. Dans les cas où l’on ne parvient pas à identifier l’origine, le moyen d’éviter la malnutrition est de suivre un régime avec des aliments faciles à absorber.

 

  • Soulé, J. C. (2001). Syndrome clinique et biologique de malabsorption intestinale: Explorations fonctionnelles. Revue Du Praticien. https://doi.org/10.1023/A:1009910017400

  • Raul, F. (1988). Intolérance au lactose et déficit en lactase intestinale: aspects physiopathologiques, nutritionnels et biochimiques. Nutrition Clinique et Metabolisme. https://doi.org/10.1016/S0985-0562(88)80060-8

  • Zaoui, A., Galian, A., Rioche, M., & Benamour, S. (1987). D??ficit immunitaire s??lectif en IgA Syndrome de malabsorption intestinale et connectivite mixte. La Revue de Medecine Interne. https://doi.org/10.1016/S0248-8663(87)80239-4