Le panier à trésor, un jeu pour bébé

07 juin, 2020
"Les enfants ne jouent pas pour apprendre, mais ils apprennent parce qu'ils jouent." -Jean Piaget-. Dans cet article, nous parlons du panier à trésor pour bébé.
 

De 6 à 12 mois, les bébés commencent à s’asseoir et à développer leurs capacités motrices et leur coordination. Dès l’école maternelle, ou depuis la maison, nous pouvons leur proposer une activité gratuite de jeu et d’exploration : le panier à trésor.

Le panier à trésor, un jeu pour les bébés

Le panier à trésor est une proposition de jeu conçue par la pédagogue anglaise Elinor Goldschmied, destinée aux bébés de 6 à 12 mois. Il consiste en un panier rempli de différents objets et matériaux que les bébés peuvent explorer, manipuler et avec lesquels ils peuvent jouer librement. Grâce au panier à trésor, les 5 sens de la perception sont favorisés.

Le choix des objets, matériaux et textures que nous incluons dans le panier est très important. Ces éléments sont la clé pour atteindre l’objectif du jeu, qui est de stimuler, de renforcer et de développer les sens des petits :

  • Le toucher (forme, poids, température, texture, etc.)
  • L’odorat et le goût (diversité et variété des arômes et des saveurs)
  • L’ouïe (tintement, percussion, frottement, craquement, absence de son, etc.)
  • La vue (couleurs, formes, etc.)

Créez votre propre panier à trésor

La fabrication d’un panier à trésor n’est pas compliquée. Nous avons juste besoin d’un coffre et des objets de la vie quotidienne que nous avons dans nos écoles maternelles ou nos maisons.

Un panier à trésor pour bébé
 

Le panier doit être bas, de préférence en osier et sans poignées. Nous y mettrons environ 50 ou 60 objets, plus ou moins, de différents matériaux : bois, tissu, laine, métal, cuir, carton, papier, etc. On peut aussi y placer des objets naturels, comme des fruits, des coquillages, du liège…

Selon Elinor Goldschmied, les objets en plastique et les jouets achetés ne devraient pas être utilisés. Ils produisent une mauvaise expérience sensorielle et les enfants s’en désintéressent rapidement.

Il est recommandé de renouveler, d’augmenter ou de remplacer de temps en temps les objets, afin que l’expérience soit plus enrichissante et que les enfants ne perdent pas leur intérêt. Bien entendu, l’hygiène et la sécurité doivent être prises en compte.

Ensuite, voici certains des matériaux qui peuvent constituer le panier à trésor selon sa créatrice :

  • Objets naturels : pierres, coquillages, ananas, liège, plumes, pommes…
  • Objets en matériaux naturels : pelote de laine, brosse à chaussures, pinceau à maquillage…
  • Mais aussi les objets en bois : cuillère, pinces à linge, cliquet, tambourin, poivrière…
  • Objets en métal : cuillère, clés, harmonica…
  • Objets en cuir, tissu, caoutchouc, peau : sac à main en cuir, balle, sacs en tissu avec des senteurs…
  • Et enfin les objets en papier et en carton : carnet, cylindres en carton, papier verni, cartes postales avec des images familières…

Ce que favorise le panier à trésor

Grâce à la variété des objets et des matériaux que les bébés manipulent en jouant, le développement des aspects suivants est favorisé :

 
  • Exercices moteurs. La motricité fine, lors de la manipulation d’objets, et la motricité globale sont toutes deux favorisées, grâce au mouvement permettant d’atteindre des objets éloignés.
  • Curiosité. Le bébé choisit et effectue différentes activités d’exploration, sans que l’adulte n’intervienne. Chacun exprime ses préférences et ses différences dans le « faire avec les matériaux ».
  • Stimulation et développement des sens. Le bébé examine les objets, les suce, les manipule, les frappe… C’est ainsi qu’il découvre leur poids, leur taille, leur forme, leur texture, leur son, leur odeur…
Une mère jouant avec son bébé

  • Amélioration des types de coordination : yeux-mains-bouche-mains, ainsi que l’équilibre.
  • Développement de leur capacité de concentration. Les petits passent de longues périodes de temps absorbés par le panier. Ils examinent, manipulent, sucent, frappent ou écoutent les sons émis par différents objets.

Rôle des éducateurs ou des adultes

Le rôle de l’éducateur ou de l’adulte est d’assurer la sécurité et d’observer attentivement. Un regard, un petit geste d’affection ou un sourire suffit pour initier le contact avec le bébé et lui donner un sentiment de sécurité et de liberté pour qu’il puisse profiter de la découverte.

 

Bien que ce soit difficile, nous, les adultes, ne devrions pas intervenir. Nous ne devons pas leur offrir d’objets, ni les aider à bien les tenir et, selon leur créatrice, nous ne devons pas non plus encourager le dialogue, car il les distrait du jeu.

De plus, les sons préverbaux que les bébés émettent en jouant sont une partie importante du processus de développement linguistique. Nous ne devrions intervenir que si nous constatons que l’enfant peut vraiment se faire mal.

Lorsque nous constatons que le bébé est fatigué ou a perdu tout intérêt, nous retirons le panier et le rangeons. Il n’est pas nécessaire de fixer un temps de jeu estimé. Le temps est décidé par chaque enfant.

Au début de l’article, nous disions que le panier à trésor est recommandé pour les bébés de 6 à 12 mois. A partir de 12 mois, jusqu’à 24 mois et même plus, il y a une autre expérience de jeu très intéressante à découvrir et à explorer librement : le jeu heuristique.