Le mindful eating pour les enfants : pourquoi et comment le mettre en pratique

Vos enfants ont l'habitude de manger en étant distraits par un écran ou des jouets ? Nous allons vous expliquer pourquoi cela peut être nocif et comment appliquer une habitude d'alimentation consciente, le mindful eating.
Le mindful eating pour les enfants : pourquoi et comment le mettre en pratique

Dernière mise à jour : 03 décembre, 2020

Les bébés naissent en étant très connectés à leurs besoins et sensations internes. Ils savent parfaitement quand ils ont faim et quand ils sont rassasiés. Cependant, au fur et à mesure qu’ils grandissent, nous leur offrons des distractions qui les poussent à se déconnecter de ce radar intérieur.

Le mindful eating apparaît donc en tant que proposition pour aider les enfants à récupérer cette capacité innée de s’écouter et de se nourrir de façon consciente.

Tous les parents ou presque ont tenté de faire manger des légumes au bébé en s’aidant de jeux, de danses ou de chansons. Et beaucoup parmi eux ont succombé à la tentation de faire asseoir leurs enfants devant un écran à l’heure du repas.

Or, ces activités qui captivent l’attention de l’enfant transforment le repas en une habitude automatique qui ne se réalise pas de la façon la plus saine.

Le mindful eating nous propose de concentrer toute notre attention sur l’acte de manger au moment où nous le réalisons, c’est-à-dire nous nourrir avec les cinq sens. Les bénéfices sont multiples mais procéder à un changement d’habitudes peut être compliqué. Il est donc important que les enfants apprennent à le faire dès leur premières années de vie.

Un bébé qui mange tout seul.

Pourquoi mettre en place le mindful eating pour les enfants ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi appliquer le mindful eating dans la vie de vos enfants en vaudrait la peine. 

En fin de compte, les routines, les taches ménagères et les obligations professionnelles laissent déjà assez peu de temps comme cela et, bien souvent, l’option la plus pratique et connue semble être la plus tentante. Alors, pourquoi commencer à appliquer l’alimentation consciente ?

La première raison, et la plus importante, est que le mindful eating aide les enfants à se familiariser avec leurs sensations internesApprendre à reconnaître quand ils ont faim ou non et à identifier le moment où ils sont rassasiés n’est pas aussi simple que cela. Beaucoup d’adultes ont même du mal à le faire.

Or, ceci est fréquemment la cause de troubles alimentaires qui peuvent avoir de graves conséquences sur la santé. Grâce au mindful eating, vos enfants commenceront à savoir quand et quelle quantité manger, en prêtant attention aux sensations que leur corps leur envoie et en prévenant ainsi l’apparition de ces troubles.

En outre, l’alimentation consciente les aide à comprendre d’où viennent les aliments et à quel point ils sont précieux. Cela augmente leur conscience environnementale et développe leur gratitude.

C’est également très positif pour favoriser la concentration et la relaxation, ce qui évite des états de stress et d’altération excessive. Les enfants apprennent à apprécier les saveurs et à manger calmement.

Comment mettre le mindful eating en pratique au sein de la famille ?

Appliquer le mindful eating en tant qu’habitude de vie quotidienne dans la famille n’est pas compliqué. Il suffit de modifier certaines routines et d’être persévérants. Ainsi, les principales lignes directrices sont les suivantes :

  • Lorsque votre bébé commence à ingérer des aliments solides, optez pour des pratiques naturelles et respectueuses, comme le baby-led weaningCeci l’aidera à établir une relation saine avec la nourriture en se prenant lui-même en charge. Par ailleurs, il commencera à connaître et à goûter les aliments à son propre rythme.
  • Éviter les distractions au moment du repas. Pas de jeux, de téléphones ou de télévision. Le moment du repas est sacré et l’attention doit se focaliser sur ce que l’on mange.
  • On mange toujours en famille et au même endroit. Vous pouvez profiter de l’heure du repas pour discuter et partager les expériences de la journée. Cependant, si une dispute éclate ou si des émotions négatives font leur apparition, remettez cette conversation à plus tard. Manger avec de la tension dans l’air est vraiment nocif.
  • Impliquez tous les sens. Pour cela, essayez de cuisiner des plats qui surprennent rien qu’en les regardant. Essayez des combinaisons de saveurs et optez pour de la variété. De la même façon, il peut être très positif d’impliquer les enfants dans la préparation des aliments.
Une mère et un fils qui cuisinent.

Alimentation consciente, vie consciente

Une fois que vous commencerez à mettre en pratique le mindful eating dans votre vie familiale, les résultats ne se feront pas attendre.

Vous pourrez également voir que les bénéfices de cette pratique vont bien au-delà du simple fait de se nourrir car elle habitue réellement les enfants à être en contact avec leurs états internes. Ils seront aussi plus conscients de leurs émotions et il leur sera plus facile de les identifier et de les réguler.

Il s’agit, en définitive, d’un petit effort à faire pour améliorer la qualité de vie de vos enfants et prévenir de futurs problèmes de santé. Essayez le mindful eating : vous ne le regretterez pas !

It might interest you...
Les nutriments dans l’alimentation infantile
Être parentsLisez-le dans Être parents
Les nutriments dans l’alimentation infantile

Il est fondamental que les parents soient informés sur les nutriments dans l’alimentation infantile. Ceux-ci sont fondamentaux !

 

 



  • Pierson, S., Goto, K., Giampaoli, J., Hart, S., & Wylie, A. (2019). Impacts of a mindful eating intervention on healthy food-related behaviors and mindful eating practices among elementary school children. Californian Journal of Health Promotion17(2), 41-50. https://journals.calstate.edu/cjhp/article/view/2288
  • Pierson, S., Goto, K., Giampaoli, J., Wylie, A., Seipel, B., & Buffardi, K. (2016). Development of a Mindful-Eating Intervention Program among Third Through Fifth Grade Elementary School Children and Their Parents. Californian Journal of Health Promotion14(3), 70-76. https://journals.calstate.edu/cjhp/article/view/2070/1891