Le manque de motivation à l'école

18 juillet, 2020
Si votre enfant manque de motivation à l'école, il est important que vous détectiez les causes pouvant favoriser cette situation désagréable. Nous allons aborder quelques-unes des possibilités dans cet article.

Le manque de motivation à l’école est l’un des problèmes qui affecte le plus les enfants et les adolescents. En réalité, de nombreuses raisons peuvent expliquer cela mais l’apparition des téléphones portables et la technologie sont l’une des causes principales.

Il s’agit malheureusement de quelque chose de commun et d’une grande préoccupation pour beaucoup de parents. Que ce soit parce que vous remarquez une absence de motivation ou d’engagement ou parce que votre enfant n’est pas enthousiasmé par l’apprentissage de nouvelles choses, il n’est pas toujours évident de savoir quoi faire et comment agir pour l’aider à se motiver.

La motivation, comme le savent les parents et les professeurs, varie souvent selon l’environnement, les personnes impliquées, la tâche et la situation. La clé pour chaque élève est donc de trouver ce qui le motive à continuer.

Si vous considérez que votre enfant manque de motivation à l’école, vous devez savoir que vous êtes fondamental dans ce processus.

Entre autres choses, nous vous recommandons de créer un environnement familial qui encourage le travail consistant vers un but, que vous applaudissiez ses efforts, que vous développiez ses forces et, en définitive, que vous créiez un modèle pour la réussite scolaire.

Quelles sont les causes du manque de motivation à l’école ?

1. L’absence de sens

La première des causes du manque de motivation à l’école, qui mérite une attention toute particulière, est le manque de sens. Cela explique pourquoi, bien souvent, les étudiants considèrent tout simplement que le travail scolaire n’est pas important parce qu’ils ne peuvent pas voir son lien avec la vie quotidienne.

Il s’agit d’une chose très habituelle chez de nombreux enfants et adolescents ; votre figure en tant que mère est essentielle pour inverser ce concept.

Une petite fille qui s'ennuie à l'école.

2. Manque de satisfaction avec le travail scolaire

Dans un second temps, vous devez savoir que la relation qu’un élève a établie avec le professeur est la seule variable qui sépare un travail agréable ou désagréable. Il est possible que ce soit parce que les cours sont très ennuyeux et passifs et parce que les élèves ne peuvent pas intervenir.

Par ailleurs, l’enfant peut considérer que le professeur ne passionne pas avec son discours. Il peut aussi arriver que l’enfant ne se sente pas motivé parce qu’il considère qu’il ne reçoit pas un traitement juste de la part du professeur.

Le rôle du professeur est donc très important. C’est lui qui est chargé de transmettre les concepts avec passion, avec l’objectif de motiver et d’éveiller l’intérêt ainsi que les capacités qui restent cachées chez certains étudiants.

3. Envie d’attention

Même si cela peut sembler surprenant, certains enfants se servent du manque de motivation à l’école en tant que moyen de recevoir davantage d’attentionde la part des parents et des professeurs.

En réalité, c’est une conséquence du monde accéléré dans lequel nous vivons aujourd’hui, dans lequel beaucoup de parents n’offrent pas l’attention dont les enfants ont besoin, même si, à un certain moment, ils ont réussi à obtenir de bonnes notes.

L’attention envers les enfants est indispensable. En tant que mère, nous vous recommandons de reconsidérer, de façon périodique, l’attention que reçoit votre enfant de votre part, et quels points méritent l’intérêt de l’enfant à la maison ou à l’école.

Avant qu’il ne se montre démotivé, mettez de côté vos préoccupations et remplissez vos obligations en donnant au petit le temps dont il a besoin.

« La motivation, comme le savent les parents et les professeurs, varie souvent selon l’environnement, les personnes impliquées, la tâche et la situation »

4. L’ennui

Même si c’est dur à accepter, c’est la réalité. Beaucoup d’enfants et d’adolescents n’apprécient pas l’école parce qu’ils ne trouvent pas leur environnement scolaire stimulant. En fait, dans certains cas, cela peut être dû à une bonne raison.

Ceci se produit, par exemple, chez des enfants avec des capacités intellectuelles beaucoup plus développés que leurs camarades. Les concepts sont donc très simples pour eux. La même chose se produit avec les enfants qui ont des difficultés d’apprentissage s’ils sont face à une idée qu’ils ne réussissent pas à comprendre.

L'ennui d'une petite fille.

Certaines tâches ne sont pas intéressantes et cela complique leur participation. Les personnes ont besoin de récompenses fréquentes ; si la matière ou le projet de l’école n’est pas suffisamment passionnant, il est naturel de ne pas y participer.

Dans la majorité de ces cas, les jeunes trouvent leurs propres intérêts académiques en-dehors de l’école, que ce soit dans la lecture, le dessin, les mathématiques, etc. Par ailleurs, beaucoup d’entre eux considèrent que le plan d’étude ne les stimule pas, ce qui favorise le manque de motivation.

En définitive, il est possible que vous pensiez, en tant que mère, que vous avez peu de marge d’action ; or, la meilleure chose que vous puissiez faire est de continuer à développer l’amour pour l’apprentissage.

Cherchez des opportunités pour que votre enfant poursuive ses intérêts hors de l’école. De cette manière, vous réussirez à renverser le manque de motivation à l’école de votre fils/fille !

 

  • Thorne, K. (2008). Motivación y creatividad en clase (Vol. 246). Grao.
  • Raffini, J. P. (2008). 150 Formas de incrementar la motivación en clase. Editorial Pax México.
  • Tapia, J. A. (2005). Motivación para el aprendizaje: la perspectiva de los alumnos. La orientación escolar en centros educativos, 209-242.
  • Urdan, T., & Schoenfelder, E. (2006). Classroom effects on student motivation: Goal structures, social relationships, and competence beliefs. Journal of school psychology, 44(5), 331-349. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0022440506000380