Le dépistage précoce de la surdité chez le nouveau-né

· 11 août 2018
Lorsqu'un bébé nait il est soumis à de nombreux tests, l'un d'eux mesure la capacité auditive et permet de détecter une surdité. Ce test doit être réalisé avant que la maternité donne l'autorisation de sortie. Au plus tard durant le premier mois de naissance.

Pouvoir entendre est fondamental pour le développement du langage. Etant donné qu’au début il se base sur l’imitation des sons pour arriver à une structure que nous appelons communication.

Sans aucun doute, un enfant qui n’entend pas bien, présentera des difficultés pour parler et communiquer. Ce qui affectera son développement émotionnel, social et scolaire, assure un article rédigé par l’Association Espagnole de Pédiatrie (AEP).

La surdité infantile peut s’améliorer

En effet, selon les données de l’AEP, en Espagne, quelques 1 200 enfants naissent avec une hypoacousie chaque année. Environ 1 500 familles sont affectées par une difficulté auditive pour l’und e ses enfants.

De plus, comme l’explique le texte vérifié par des pédiatres, 80% des surdités infantiles sont présentes au moment de la naissance. 95% des enfants sourds naissent dans des familles entendantes, selon les chiffres de l’Institut National des Statistiques et de la Commission pour la détection précoce de l’hyperacousie des nouveau nés en 2000).

Cependant, avec les programmes de détection précoce, on peut détecter très tôt la surdité. Cela permet de commencer le traitement et la stimulation à un âge très jeune. Cela qui permet à l’enfant d’accéder au langage oral et au développement de ses capacités de communication adéquat.

surdite

Il est important d’être alerte face aux signaux

Des articles spécialisés en pédiatrie avertissent qu’il y a une période critique qui va de la naissance jusqu’aux 4 ans. Durant cette période le processus d’acquisition du langage se produit de façon optimale.

Pour autant, il est important de réaliser un bilan complet auditif universel chez le nouveau né, l’âge moyen du diagnostic se réalise aux alentours des deux mois.

Il est également vital que vous sachiez que le test qui se réalise à la maternité ne permet pas de faire un diagnostic définitif. Seule une petite partie des enfants qui ont passé le bilan complet initial sont réellement atteints par une surdité.

Comment détecter la surdité de manière adaptée

Si les résultats du bilan complet ne sont pas ressortis normaux il est recommandé d’aller consulter un spécialiste en audition. Il soumettra l’enfant à d’autres tests : les otoémissions acoustiques et le potentiel évoqué acoustique. Les deux sont simples à réaliser et ne provoquent aucune gêne pour l’enfant.

Le test des otoémissions consiste à installer dans le conduit auditif une petite sonde qui émet des sons. Il enregistre une réponse qui se produit dans une zone de l’oreille appelé la cochlée.

Pour réaliser un test du potentiel acoustique évoqué on met un casque qui émet des sons et qui enregistre des signaux qui arrivent au cerveau grâce à des capteurs qui son placés sur le cuir chevelu.

Le meilleur héritage d’un parent à ses enfants est un peu de son temps chaque jour.

-Leon Battista Alberti, architecte-

Autres facteurs de risque

surdite chez les nouveaux-nés

Certains enfants sont plus sujets à souffrir de problèmes auditifs. Cela est dû à des antécédents héréditaires ou à d’autres problèmes de santé qui ont pu affecter l’audition. Il se pourrait aussi qu’ils aient pu subir une infection ou mal réagir à des médicaments durant la grossesse.

D’autres causes peuvent provoquer la surdité. Le fait que l’enfant soit né avec un faible poids, prématuré ou qu’il y ait eu des problèmes durant l’accouchement.

Si vous pensez que votre enfant a un problème d’audition, le mieux est de l’amener en consultation chez un spécialiste en oto-rhino-laryngologie. En plus de cela, il est très important que vous surveilliez l’audition de votre enfant durant toute son enfance.

Il est important également que le pédiatre diagnostique une perte de l’audition. Quelle soit légère ou temporaire durant l’enfance, pour identifier et traiter la cause, ce qui aidera l’enfant à éviter les complications durant sa croissance.

Les pédiatres expliquent également que la majorité des enfants naissent sans difficulté particulière à la naissance. Mais il se peut qu’ils présentent parfois des pertes de l’audition durant la croissance. Les parents l’identifient généralement lorsqu’ils constatent une absence de réaction face à certains sons ou en raison d’un retard qu’ils ont pour apprendre à parler.

Il est fondamental que vous sachiez que la majorité des problèmes auditifs ont une solution satisfaisante, par dessus tout s’ils sont traités précocement, ce qui évite des problèmes de développement du langage et améliore la qualité de vie de l’enfant et de la famille en général.