L’apprentissage émotionnel infantile : définition et application

25 février 2019
Découvrez dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir sur l'apprentissage émotionnel infantile, les différentes étapes, les types et les manières de le développer.

En tant que parents, nous devons offrir à nos enfants une expérience d’apprentissage émotionnel qui leur fournisse des outils pour la vie. Non seulement pour créer une bonne atmosphère autour de nous mais aussi pour les aider à se développer comme êtres humains.

Certes, on peut enseigner à gérer les réponses émotionnelles correctement pendant les premières années de l’enfant. 

La joie, la tristesse, la surprise, l’aversion, la colère et la peur sont quelques unes de nos émotions les plus intenses. Elles exercent une influence sur notre comportement, à chaque instant.

Il est très courant que, pendant l’enfance, les enfants expérimentent ces émotions d’une manière bien plus explosive, et dans une certaine mesure, primitive.

C’est pourquoi il est nécessaire de leur enseigner à canaliser leurs émotions et développer un comportement socialement acceptable. Cela signifie que ses émotions doivent respecter les normes implicites de la vie en société, entre autres aspects de base.

Un enfant exprime sa colère

Quand commencer l’apprentissage émotionnel ?

Dès que possible. Nous devons néanmoins prendre en compte l’âge de l’enfant et ajuster nos enseignements à ses capacités. C’est pourquoi nous devons être attentifs, appliqués, patients et persévérants.

En règle générale, les parents commencent l’apprentissage émotionnel à partir de 1-2 ans. Ils anticipent ainsi la fondation des bases d’une éducation des valeurs.

Rappelons-nous que les enfants sont des éponges et qu’ils absorbent tout autour d’eux : idées, expériences, comportements, etc. Leur capacité à assimiler des informations est énorme. Nous devons ainsi en profiter pour leur enseigner comment ils doivent se comporter.

L’apprentissage émotionnel, ou de tout autre type, implique la mise en pratique de différentes stratégies suffisamment flexibles pour pouvoir s’ajuster aux diverses circonstances et pouvoir atteindre notre objectif;

Il n’est pas nécessaire que nous soyons les méchants du film. Nous devons simplement prendre le temps de faire comprendre aux enfants comment ils peuvent gérer correctement leurs émotions.

Types d’apprentissage émotionnel chez les enfants

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, il expérimente de nouvelles émotions et approfondit ses sentiments. C’est ainsi qu’en matière d’apprentissage émotionnel, on distingue principalement deux types :

  • Apprentissage associatif. Il consiste à obtenir des associations qui garantissent la mémoire des détails en particulier grâce à la mémorisation.
  • Apprentissage cognitif. Dans cet apprentissage, l’information entre dans le système de raisonnement, elle est traitée et ensuite, elle entraîne certaines réactions.

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

On dénomme « intelligence émotionnelle » la capacité à reconnaître à la fois les émotions et les sentiments propres et ceux des autres. Elle est considérée comme un outil important dans l’intelligence sociale. Elle comprend plusieurs capacités : 

  1. Identifier les émotions et les sentiments.
  2. Contrôler les impulsions qui surgissent des réponses émotives, selon les normes de vie en société et le bien-être collectif.
  3. Créer ou maintenir des relations interpersonnelles.

    Lisez également :
    La maîtrise de soi chez les enfants

Branches importantes de l’intelligence émotionnelle

  • L’intelligence interpersonnelle. C’est la capacité à bien comprendre les autres. Par exemple, ce qui les motive à agir et comment établir des relations correctement. Elle est associée à l’empathie et à la compréhension des réactions et des tempéraments des autres.
  • L’intelligence intrapersonnelle. Elle aide à former un modèle réaliste et concret de l’être humain, en prenant en compte ses propres sentiments. Ensuite, on peut les utiliser comme guide dans son comportement.
Une fille lève les pouces en signe de joie

Comment développer l’intelligence émotionnelle ?

  1. Inculquer des valeurs. Il est important d’inculquer des valeurs fondamentales dès le plus jeune âge.
  2. Leur enseigner à distinguer le bien du mal tout comme le correct et l’incorrect, d’une manière simple mais efficace.
  3. Démontrer votre affection. Si les parents montrent de l’amour à leurs enfants, ils apprendront également à le montrer, à la fois à eux-mêmes comme aux autres.
  4. Montrer l’exemple et maintenir une discipline appropriée.
  5. Leur montrer leurs erreurs. Il faut leur permettre de se tromper et de vivre leurs propres expériences. Il est également essentiel de reconnaître leurs réussites.
  6. On doit également leur enseigner à ne pas avoir honte d’exprimer leurs sentiments.
  7. Il ne faut, sous aucun prétexte, leur imposer comme norme la manifestation d’une seule émotion. Autrement dit, pour garantir un bon apprentissage émotionnel, nous ne devons pas leur imposer qu’ils soient toujours joyeux ou neutres.

Il faut enseigner aux enfants que toutes les émotions sont naturelles et nécessaires à tout être humain. Elles remplissent chacune un rôle pour l’aider à faire face aux situations de la vie.

C’est pourquoi il est nécessaire de leur faire savoir que les émotions ne doivent pas être réprimées, évitées mais connues, acceptées et gérées correctement. Ils pourront ainsi avoir de bonnes relations et une bonne participation dans la société. Cela leur donnera une grande satisfaction personnelle.

  • Alzina, R. B. (2003). Educación emocional y competencias. Revista de Investigación Educativa.
  • Bisquerra, R. (2003). Educación emocional y competencias básicas para la vida. Revista de Investigación Educativa.
  • Fernández-Berrocal, P., & Ruiz Aranda, D. (2018). La Inteligencia emocional en la Educación. Electronic Journal of Research in Education Psychology. https://doi.org/10.25115/ejrep.v6i15.1289
  • Trujillo, M., & Rivas, L. (2005). Orígenes, evolución  y modelos de inteligencia emocional. INNOVAR, Revista de Ciencias Administrativas y Sociales. Universidad Nacional de Colombia. https://doi.org/10.15446/innovar
  • Velasco Bernal, J. J. (2016). LA INTELIGENCIA EMOCIONAL. Industrial Data. https://doi.org/10.15381/idata.v4i1.6677