L'anxiété, un obstacle de plus à une éventuelle grossesse

Les femmes anxieuses peuvent voir leurs symptômes s'aggraver pendant la grossesse. De nombreux facteurs hormonaux influencent ces symptômes. Découvrez ce que la science en dit.
L'anxiété, un obstacle de plus à une éventuelle grossesse

Dernière mise à jour : 16 juillet, 2021

L’angoisse est un ennemi puissant qui peut jouer contre nous dans de nombreuses situations de notre vie. Le sentiment de frustration de ne pas pouvoir tomber enceinte est un déclencheur. Le stress même généré par l’anxiété que vous ressentez devient un obstacle de plus à une grossesse possible.

Vouloir un bébé est presque toujours un motif de joie. Malheureusement, les tentatives mois après mois sans succès peuvent déclencher de nombreuses frustrations dans le couple. Parfois, dans l’esprit de la future mère, le temps investi est trop long, alors les problèmes commencent.

Les états d’anxiété chez les femmes qui souhaitent tomber enceintes peuvent déclencher des problèmes physiques ou psychologiques. Dans de nombreux cas, la coexistence avec le couple est menacée. Surtout lorsque des discussions commencent à surgir pour savoir qui pourrait être responsable du bébé qui n’est pas encore en route.

Il y a beaucoup de femmes qui, après plusieurs tentatives, commencent à ressentir une grande déception. Ce que tout le monde ne sait pas, c’est que cela peut contribuer à aggraver le problème de fertilité.

Tout comme le stress provoque des sautes d’humeur et des troubles physiques chez les deux sexes, dans des situations comme celles-ci, il peut être véritablement néfaste pour les femmes.

Femme triste sur la plage

La peur aiguise les sens. L’anxiété les paralyse.

Kurt Goldstein

Une étude confirme que l’anxiété est l’ennemi de la grossesse

Pour voir comment le stress influence, des chercheurs de l’Université de l’Ohio ont suivi 500 femmes. Leur tranche d’âge se situait entre 18 et 40 ans et elles n’avaient jamais souffert de problèmes de fertilité. Elles avaient toutes en commun qu’elles essayaient de tomber enceinte.

Deux indicateurs biologiques de stress présents dans la salive, tels que l’alpha-amylase et le cortisol, ont été mesurés chez ces femmes. Les chercheurs ont constaté que les femmes ayant des niveaux élevés de ces indicateurs étaient 29% moins susceptibles de devenir enceintes.

Ensuite, en comparant les informations avec celles des femmes qui avaient de faibles niveaux de cette enzyme, ils ont découvert qu’elles étaient plus de deux fois plus susceptibles de ne pas tomber enceintes après 12 mois de rapports sexuels réguliers non protégés.

Rappelons que l’infertilité commence à être envisagée lorsque le couple a tenté de concevoir pendant un an sans succès. Lorsque les deux désirent une grossesse sans y parvenir, il est normal que la déception et les sentiments de culpabilité apparaissent. Ceci, à son tour, crée plus de stress.

Un couple triste dans un lit.

Recommander la tranquillité d’esprit peut sembler très facile, mais y parvenir peut être une tâche réellement complexe, voire impossible. Cependant, il faut persévérer.

Plusieurs solutions peuvent être mises en œuvre. L’important est de ne pas se laisser abattre ou de laisser cette situation affecter d’autres domaines de notre vie. Cela peut être difficile au début, mais nous devons faire de notre mieux.

Quelques conseils pour mettre fin à l’anxiété

En parler à son médecin

Être informée de ce qui se passe dans votre corps et de ce qui n’est pas normal vous donnera plus de sécurité. Si 12 mois ne se sont pas encore écoulés et que le spécialiste ne voit rien d’anormal, détendez-vous. Il est trop tôt pour penser à des problèmes plus importants. Et c’est peut-être l’anxiété qui agit sur vous.

Méditer

Apprendre des techniques de respiration, pratiquer le yoga ou méditer vous mettra à l’aise. De plus, ce sont de bons exercices qui permettront à votre corps de se préparer à l’arrivée de bébé. Ils améliorent également la capacité pulmonaire et c’est un excellent moyen de se retrouver.

Se faire plaisir

Rester occupée et profiter des choses que vous aimez vous empêchera de penser aux bébés tout le temps. Sortez avec votre partenaire, partez en voyage ou faites des activités qui aident à réduire votre niveau de stress. Penser continuellement aux raisons pour lesquelles vous ne tombez pas enceinte ne fera qu’empirer la situation.

Partager son inquiétude

Si vous sentez que vous êtes toujours dans un état d’anxiété grave, il est important que vous en parliez. Partagez ce que vous ressentez avec votre partenaire, car il ressent probablement la même chose. Si vous sentez que vous avez besoin d’une aide professionnelle, n’hésitez pas à la demander. Éliminer le stress de votre vie vous aidera et dès que l’anxiété disparaîtra, la grossesse se pointera sûrement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Je n’arrive pas à tomber enceinte : pourquoi ?
Être parentsLisez-le dans Être parents
Je n’arrive pas à tomber enceinte : pourquoi ?

Certaines femmes se retrouvent à prononcer la phrase si crainte « je n'arrive pas à tomber enceinte » et en ignorent les raisons.