Allaitement mixte : tout ce que vous devez savoir

· 17 novembre 2018
Quand un bébé est nourri avec du lait maternel et du lait artificiel, on parle d'allaitement mixte. C'est un type d'alimentation pour le nouveau-né que de nombreuses mères choisissent.

Quand un bébé est nourri avec du lait maternel et du lait artificiel, on parle d’allaitement mixte. C’est un type d’alimentation pour le nouveau-né que de nombreuses mères choisissent.

Bien que ce ne soit généralement pas la première option choisie par la mère, l’allaitement mixte représente la formule parfaite pour de nombreuses femmes. Cette décision est parfois motivée par les difficultés à nourrir leur enfant exclusivement au lait maternel.

Si vous ne savez pas en quoi cela consiste, il est normal de vous demander : pourquoi choisir l’allaitement mixte ? Est-ce que cela influence le développement du bébé ? A quel moment est-il recommandé ?

Ci-dessous, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Les raisons de choisir l’allaitement mixte

Il est normal qu’une mère choisisse l’allaitement maternel exclusif ou l’allaitement artificiel exclusif. La combinaison des deux est généralement le résultat de problèmes avec le premier, découlant d’une difficulté chez la mère ou le bébé.

Mère donnant un biberon stérilisé à son bébé

De nombreuses raisons poussent une mère à choisir l’allaitement mixte comme méthode d’alimentation pour son bébé. Voici les plus communes :

  • Un choix personnel. Beaucoup de femmes ont une mauvaise expérience avec l’allaitement maternel et considèrent qu’il est convenable de le combiner avec l’allaitement artificiel.
  • Pour le bébé. Différentes raisons conduisent le bébé à ne pas être bien nourri avec du lait maternel. Ils ont donc besoin d’un apport supplémentaire.

L’allaitement maternel versus l’allaitement mixte

Un moment clé pour une femme qui vient d’accoucher est quand elle met son enfant au sein pour la première fois. Bien que beaucoup de choses soient connues sur le sujet, ce moment est unique et exclusif pour chaque mère.

Souvent, la frustration d’un mauvais «accrochage» fait que la mère ressente, au moment de l’allaitement, beaucoup de stress. Le problème, c’est que plus il y a de stress, plus il est difficile d’allaiter.

Compte tenu de cette situation, on décide très souvent de le combiner avec du lait artificiel jusqu’à abandonner totalement l’allaitement maternel.

Cependant, il est bon que vous alliez voir votre sage-femme avec tous les questions que vous avez sur l’allaitement maternel. Très souvent, ces problèmes peuvent être résolus.

« En règle générale, l’allaitement est suffisant pour nourrir votre bébé. Mais l’allaitement maternel mixte ou artificiel remplit également bien la fonction de nourrir votre enfant « 

Quand l’allaitement maternel ne suffit pas

La production de lait maternel est différente selon chaque femme. Tout au long du dernier trimestre, le corps se prépare déjà à donner le sein. Une fois passée la naissance et l’expulsion du placenta, le corps est dejà prêt à allaiter.

Cependant, il peut arriver que la demande de lait soit supérieure à celle produite par la mère ou que le bébé ait des difficultés à bien s’accrocher au mamelon. Ces problèmes empêchent le bébé de se nourrir autant qu’il en a besoin.

L'allaitement mixte est l'une des méthodes d'alimentation du bébé.

Il est normal pour un nouveau-né de perdre du poids immédiatement après la naissance et, après les premiers jours, de le reprendre sans problème. Si cela ne se produit pas, optez pour l’allaitement mixte après avoir consulté votre médecin.

« La maternité est la plus importante de toutes les occupations.
Elle nécessite plus de connaissances que tout autre sujet lié à l’homme « 

-Elizabeth Cady Stanton-

L’allaitement mixte peut-il échouer ?

En règle générale, le bébé finira par choisir la méthode qu’il aime le plus. Sinon, ce seront les parents qui décideront de ce qui est le plus confortable pour tout le monde.

Ce n’est pas du tout un problème que votre bébé soit nourri par allaitement mixte. Ne vous inquiétez pas de ne pas exclusivement lui donner le sein ou de lui donner le biberon aussi.

Cependant, à un certain moment, vous ne serez pas en mesure de conserver les deux procédures, et il ou elle finira par en choisir une.

Si vous remarquez que votre bébé ne veut pas le biberon, mais votre sein, dites-vous que c’est la chose la plus normale. La connexion du bébé avec la mère est un lien très particulier qui est renforcé au moment de l’allaitement.

Par contre, s’il opte pour le biberon, il le fait probablement parce que c’est plus facile d’obtenir du lait en suçant une tétine qu’en tirant sur un mamelon.

Nourrir un nouveau-né peut sembler être un acte qui exige tellement de responsabilités qu’il finit par générer un sentiment de débordement.

Du calme, votre bébé vous donnera des indices sur le chemin à prendre. Et surtout, prenez rendez-vous chez les professionnels à votre disposition pour qu’ils répondent à vos questions.