L’allaitement maternel et les troubles du comportement

29 janvier 2018
L'allaitement maternel exclusif réduit les risques de troubles du comportement chez les enfants. C'est ce qu'indique une étude récente publiée dans la revue PLoS Medicine. La recherche a porté sur plus de 1500 enfants, dont 900 ont participé à une étude sur l'alimentation infantile précoce.

Bien que des recherches préalables ont démontré les multiples avantages de l’allaitement maternel exclusif pour la santé durant la petite enfance, les bienfaits à long terme pour le développement de l’enfant demeurent encore incertains. Cette nouvelle étude établit un lien entre la durée de l’allaitement maternel exclusif et les troubles du comportement à la fin de l’enfance.

Des conseils sur l’allaitement maternel

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande l’allaitement maternel exclusif durant les 6 premiers mois de la vie, ainsi que la poursuite de l’allaitement jusqu’à deux ans en combinant avec l’introduction d’aliments solides pour compléter l’alimentation.

Le lait maternel fournit aux nourrissons tous les éléments nutritifs dont ils ont besoin pour grandir. Il contient également des anticorps qui aident à protéger les bébés contre les maladies infantiles, comme la diarrhée et la pneumonie.

Selon l’OMS, les adolescents et les adultes qui ont été allaités au sein quand il étaient petits sont moins susceptibles d’être obèses ou de souffrir du diabète de type 2. De plus, ils sont plus enclin à réussir les tests qui évaluent l’intelligence. Cependant, l’OMS signale que moins de 40% des bébés de moins de 6 mois sont nourris avec le lait maternel exclusivement. 

L'allaitement maternel prolongé assure la santé et la survie du bébé

Une réduction des problèmes de comportement

Selon l’étude, 56% des enfants allaités au sein exclusivement sont moins susceptibles d’avoir des troubles du comportement entre 7 et 11 ans que ceux qui ont été allaités moins d’un mois.

Les chercheurs soulignent que les troubles du comportement dans l’enfance peuvent mener à des conduites agressives ou perturbatrices, qui interfèrent avec l’apprentissage et les camarades, ce qui peut entraîner une faible estime de soi ainsi que d’autres problèmes de comportements.

Ils signalent également que les troubles du comportement qui débutent dans l’enfance et persistent jusqu’à l’adolescence sont associés à une augmentation des conduites antisociales (et potentiellement violentes ou criminelles), à une mauvaise santé mentale à long terme et de faibles résultats scolaires à l’âge adulte.

D’autres facteurs qui affectent le bien-être de l’enfant

Au-delà de l’allaitement maternel, la recherche a aussi examiné un certain nombre de facteurs qui contribuent à la santé générale de l’enfant et à son bien-être. Par exemple, les chercheurs ont découvert que l’enseignement primaire assisté ainsi que le QI de la mère étaient des déterminants importants du développement cognitif de l’enfant.

Concrètement, les enfants ayant reçu une éducation préscolaire pendant au moins une année avaient 74% de chances en plus d’avoir une fonction exécutive principale. Les chercheurs signalent que la fonction exécutive influence à la fois la réussite scolaire et la réussite sociale. De plus, les enfants qui ont été stimulés à la maison à travers le jeu étaient 36% plus propices d’avoir une meilleure notation dans la fonction exécutive.

L'allaitement maternel demeure le moyen le plus avantageux de nourrir son bébé

Quelques considérations sur l’allaitement exclusif au sein

L’allaitement maternel doit commencer dans l’heure qui suit la naissance du bébé et doit être sur demande, sans horaires ni restrictions. En outre, la mère et la famille devraient recevoir une assistance et un soutien pour maintenir les meilleures pratiques d’allaitement, ainsi que des informations sus les avantages pour elle et son bébé de faire durer l’allaitement maternel.

La mère doit être sensibilisée au fait que l’allaitement maternel est l’un des moyens les plus efficaces pour assurer la santé et la survie de l’enfant. C’est la façon la plus saine d’alimenter un bébé. Peu importe la durée, l’allaitement maternel a un effet positif, toutefois plus vous allaitez longtemps, plus la protection sera longue et plus les bienfaits seront conséquents.

Cependant, même si l’allaitement maternel est une fonction naturelle du corps, il exige de la pratique et de la patience, car cela peut devenir frustrant en raison d’une multitude de complications physiques et des influences sociales.

Par ailleurs, les travaux ont révélé que l’allaitement prolongé est lié à une intelligence supérieure, à des études plus longues et à des profits plus élevés à l’âge adulte. 

 

 

A découvrir aussi