Comment l’absence de la mère affecte les enfants

· 2 mars 2018
Découvrez pourquoi la figure maternelle est importante dans le développement psychique et affectif des enfants.
L’absence de la mère chez les enfants n’est pas une question triviale. Ci-dessous, nous allons vous expliquer en quoi consiste cette situation.La mère est, dès le début de la vie d’un enfant, la figure la plus importante de l’attachement. Il est donc clair que leur absence peut générer des conséquences négatives pour l’enfant.

Le développement intégral d’un enfant est composé de différents aspects, allant des besoins physiques aux besoins émotionnels. La relation avec sa mère ou son père est une condition pour que l’enfant se développe correctement sur le plan psychique et émotionnel.

Pour différentes raisons spécifiques à l’évolution de la vie ou peut-être en raison de circonstances tragiques. Tous les enfants n’ont pas la chance d’avoir leur mère pendant leur croissance. D’un autre côté, d’autres l’ont, mais ne partagent pas beaucoup de temps avec elle pour des raisons professionnelles, une séparation dans le couple ou d’autres raisons de force majeure.

Cette absence de la mère peut avoir un impact sur la croissance d’un enfant. Cela dépendra aussi de l’environnement dans lequel il grandit et de la façon dont la situation est gérée par ceux qui l’ont sous leur responsabilité.

Qu’est-ce qu’une mère offre à son enfant ?

La première chose qui arrive lorsqu’on pense à ce sujet est le mot protection. Et c’est comme ça, dans presque tous les plans de la vie. En premier lieu, c’est notre mère qui nous conçoit, nous introduit dans le monde et nous nourrit dès notre plus jeune âge. Il est donc clair que cette union est indispensable à l’existence de chaque personne.

D’un autre côté, à mesure que nous grandissons, c’est la mère qui est là pour restaurer toute humeur négative. Elle doit soulager, calmer, rassurer, chasser le mal. Quand il est nerveux, effrayé, en colère ou blessé, c’est elle qui vient à son aide sans condition.

L'absence de la mère détruit la confiance en soi des enfants.

Le fait de se sentir aimé et valorisé par leur mère aidera l’enfant à développer leur estime de soi et à construire une confiance en soi solide.

 L’absence de la mère peut causer une grande insécurité chez les enfants. Surtout si elle n’est pas traitée correctement. Au cas où la situation se présente, il est important d’avoir le soutien d’un professionnel.

Les conséquences de l’absence de la mère

La mère est, dès le début de la vie d’un enfant, la figure la plus importante de l’attachementPar conséquent, l’absence de la mère peut avoir des conséquences importantes. Voici les principales:

  • Des sentiments négatifs. L’enfant se sent négligé ou seul, parce qu’il ne reçoit pas la dose nécessaire d’amour et d’affection. Il peut éprouver du rejet, de la frustration ou de la colère.
  • Un mauvais comportement. Ne pas répondre aux ordres, demander des choses à contrecœur, se faire du mal ou en faire aux autres. En général, être de mauvaise humeur en permanence. Ceci est fréquent chez les enfants qui connaissent l’absence de l’un de leurs parents. Vous devez savoir comment les aider à surmonter cette phase avec de l’affection et de la patience.
  • Un manque de développement des relations sociales.  Suivant la ligne des motifs précédents, les relations sociales sont également détériorées. Les enfants, peut-être par méfiance ou parce qu’ils n’ont pas appris les compétences sociales nécessaires, ont des difficultés à s’entretenir avec les autres. D’autre part, ils peuvent développer une dépendance envers ceux qui sont là pour eux.
  • Un déséquilibre émotionnel Cela se traduit par : irritabilité, faible estime de soi, dépression, anxiété, manque de motivation, etc.
  • Des problèmes de santé.  Il y a des enfants qui, en l’absence de la mère, perdent même leur appétit. Ceci, avec des déséquilibres émotionnels, provoque des déficits de santé. Cela mérite également une attention professionnelle immédiate.

Comment renforcer l'absence de la mère ?

Comment aider l’enfant à surmonter l’absence de la mère ?

Malgré tout ce qui précède, il existe des façons d’aider un enfant à surmonter l’absence de sa mère et ses conséquences. Voici quelques conseils pour les parents ou tuteurs à qui ils sont laissés :

  1. Remplir le rôle de la figure maternelle. Bien que ce ne soit pas simple, un parent ou tout autre tuteur peut remplir en même temps le rôle de la mère et du père. Il faut beaucoup de tact, de compréhension et d’affection pour y arriver. Mais c’est une solution très bénéfique pour les deux parties. Ainsi, ils combleront le vide à l’intérieur de l’enfant, au moins en partie.
  2. Trouver un remplaçant. Avec l’aide des tantes, grands-mères ou de toute autre figure féminine qui appartient à la famille de l’enfant, vous pouvez trouver un « remplacement » pour sa mère. Comme ci-dessus, le lien ne doit pas être forcé et doit être construit progressivement, sur la base de la confiance et de l’amour.
  3. Expliquer la situation. Comme on dit, avec la vérité, ça va partout. Alors, l’idéal est de dire à l’enfant la situation précise pour laquelle sa mère n’est pas dans sa vie. Tôt ou tard, il va grandir et vous devrez le faire quand même.

Dans les cas où l’absence de la mère est partielle (pour des raisons de travail, par exemple), la sortie peut être plus facile. Plusieurs études ont conclu que la qualité est plus importante que la durée du temps partagé.

Il est nécessaire de consacrer toute votre attention à vos enfants à certains moments. Rappelez-vous que la somme de ces moments vous aidera considérablement.

Il n’est pas nécessaire de forcer cela. Vous pouvez choisir de jouer, marcher ou les aider à faire leurs devoirs. De cette façon, ils se sentiront valorisés et soutenus. Ils verront également que leur mère s’intéresse à eux, les aime et les soutient. En d’autres termes, l’enfant doit pouvoir compter sur une présence réelle au quotidien.