La rougeole chez les enfants : symptômes, traitement et prévention

· 23 septembre 2018
La rougeole chez les enfants est l'une des maladies les plus contagieuses qu'ils puissent attraper. Bien qu'il existe un vaccin contre la rougeole, nous vous expliquons tout sur son développement et comment la soigner si jamais vous suspectez que votre enfant en souffre.

La rougeole est une infection due à un virus. Elle est très contagieuse. En effet, elle se transmet dans l’air quand la personne tousse ou éternue. L’on estime que presque 90 % des personnes qui entrent en contact avec une personne infectée contracteront la rougeole, si elles ne sont pas vaccinées. En outre, elle peut se propager via les yeux, la bouche ou les oreilles.

Certes, dans les pays développés, la rougeole ne provoque généralement pas de problèmes plus graves qu’un mal-être général de quelques jours. Cependant, les enfants récupèrent plus vite que les adultes. Les adultes peuvent présenter de plus sérieuses complications, d’où l’importance du vaccin.

Symptômes de la rougeole chez les enfants

Il faut être vigilant à l’apparition de ces symptômes. Le cas échéant, consultez immédiatement votre médecin.

Les symptômes apparaissent en général entre 8 et 15 jours après l’exposition au virus. Lorsqu’il se manifeste, prévenez l’école afin que le reste des parents surveillent l’évolution de leur enfant.

  • Fièvre
  • Tâches de Koplik. Ce sont de petites taches blanches qui apparaissent à l’intérieur des joues.
  • Toux
  • Mucus
  • Conjonctivite
  • Douleur musculaire
  • Sensibilité à la lumière
  • Éruptions cutanées. Ce sont de petits points rouges. L’éruption cutanée s’étendra peu à peu sur tout le corps. Cela commencera par la tête et descendra vers les pieds.
rougeole

Complications de la rougeole chez les enfants

Bien que cette partie se consacre aux complications de la rougeole, si l’on suit les recommandations médicales et qu’il n’y a pas de surexposition à d’autres infections, celles-ci ne devraient pas se manifester. 

Les complications possibles de la rougeole sont :

  • Infection des oreilles
  • Diarrhée 
  • Bronchite
  • Pneumonie
  • Dans le cas le plus grave, une encéphalite. L’encéphalite est une inflammation du cerveau. Elle est très dangereuse et peut avoir des effets irréversibles.

Traitement et prévention de la rougeole chez les enfants

Il n’existe pas de traitement spécifique contre la rougeole. L’on peut cependant traiter les symptômes associés. C’est une infection virale. Les antibiotiques ne font pas donc pas effet. Le pédiatre vous recommande des médicaments pour faire baisser la fièvre de votre enfant. On peut également appliquer une pommade pour diminuer les démangeaisons des éruptions cutanées.

Faites en sorte que votre enfant se gratte le moins possible. Cela peut provoquer des blessures qui laissent des cicatrices. C’est compliqué, mais avec un peu de patience, on peut y parvenir. Encouragez-le et dites que dans deux ou trois semaines, il sera guéri. Certes, c’est beaucoup de temps mais il devra s’y faire.

Quant à la prévention, les vaccins sont la méthode la plus efficace. Bien que demeure une controverse, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de se faire vacciner en temps voulu. C’est en effet la forme la plus efficace de prévenir ladite maladie.

Le vaccin qui protège de la rougeole chez les enfants fait partie du vaccin ROR -rougeole, oreillons, rubéole- qui s’administre en deux doses à partir des 12 mois.

rougeole

Conseils à destination des parents

Étant donné que vous ne pouvez pas souffrir de la maladie à la place de votre enfant, voici quelques conseils pour que vous l’aidiez à y faire face :

  1. Ne lui donnez pas de médicaments sans avis préalable de votre médecin. Cela est dangereux sans savoir de quoi souffre votre enfant. Consultez le pédiatre et expliquez-lui les symptômes.
  2. Ne vous fâchez pas s’il gratte ses boutons. La démangeaison peut être insupportable. Il est ainsi difficile qu’un enfant comprenne qu’il est mieux de ne pas se gratter. Soyez patiente avec lui et essayez de trouver des remèdes pour le soulager.
  3. Soyez sûre que vous ayez déjà eu la rougeole ou d’avoir été vaccinée. Vous ne pourrez pas l’aider si vous tombez aussi malade. Assurez-vous ainsi d’être dans les meilleures conditions. Si vous avez des doutes, consultez votre médecin afin de vérifier vos vaccins. Si vous n’êtes pas vaccinée ou que vous n’avez jamais eu la rougeole, vous devrez faire très attention. Il s’agit en effet d’un virus  extrêmement contagieux.

Nous vous recommandons surtout d’être compréhensive avec votre enfant. Prêtez-lui toute votre attention. Souvent, l’amour des parents est tout ce dont ont besoin les enfants pour se sentir compris et soutenus.