La respiration des nouveau-nés

25 juillet 2018
L'arrivée du bébé entraîne toutes sortes de préoccupations, comme la respiration irrégulière de la plupart des nouveau-nés. Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir pour ne pas vous inquiéter inutilement.

La respiration des nouveau-nés est l’un des phénomènes qui attirent le plus l’attention des parents. En effet, la première chose que vous devez savoir est qu’ils respirent beaucoup plus rapidement que les adultes. De plus, ils ont des cycles de respiration irréguliers.

Bien que les irrégularités respiratoires puissent sembler dérangeantes, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Les différentes fréquences respiratoires sont complètement normales. Elles se stabilisent à mesure que le petit grandit.

Si vous voulez vous assurer que le bébé respire correctement, vous devez être attentif et faire attention à son rythme respiratoire. Généralement, un nouveau-né doit respirer entre 40 et 60 fois par minute.

La respiration des nouveau-nés

Un nouveau-né respire plus vite qu’un adulte. C’est parce qu’ils n’ont pas la capacité pulmonaire nécessaire pour contenir beaucoup d’oxygène. Ils ont donc besoin d’inhaler et d’expirer plus souvent.

Un adulte effectue environ 18-20 respirations par minute. Par contre, le nouveau-né inhale et expire entre 40 et 60 fois par minute.

Cependant, la respiration es nouveau-nés n’est pas toujours rythmique, car leurs respirations sont rapides et superficielles. Dans certains cas, elles peuvent être plus longues et lentes, suivies par des respirations plus courtes.

Ensuite, ils peuvent faire une pause de quelques secondes et ne pas respirer du tout. On appelle cela la «respiration périodique». Elle est tout à fait normale chez la plupart des bébés en bonne santé.

Aussi, si vous voulez vous assurer que le bébé respire normalement, nous vous conseillons de suivre les conseils ci-dessous :

  • Observer la poitrine du bébé pendant une semaine et détecter les irrégularités dans la façon dont la poitrine monte et descend. Si le motif change, consultez un pédiatre.
  • Écoutez les sons que le bébé fait pendant qu’il dort. Nous vous conseilons de placer votre oreille près de sa bouche ou de son nez pour détecter les irrégularités dans sa respiration.
  • Pensez à placer votre joue à côté du nez et de la bouche de votre bébé pour sentir l’humidité et la chaleur de sa respiration. De cette façon, vous serez en mesure d’observer si un changement se produit pendant que le bébé dort.
Les mamans doivent vérifier périodiquement la respiration des nouveau-nés.

Pourquoi la respiration des nouveau-nés est-elle bruyante ?

Dans de nombreux cas, la respiration bruyante est causée par le bruit de l’air qui coule sur la salive et qui s’accumule à l’arrière de la gorge du bébé. Contrairement aux adultes, les bébés ne peuvent pas s’éclaircir la gorge. Ils sont aussi incapables de tousser quand ils le souhaitent ou contrôler consciemment leur propre respiration.

Par conséquent, nous vous conseillons d’utiliser des gouttes nasales salines dans les situations que vous considérez appropriées. Ces dernières liquéfient les sécrétions nasales et aident à nettoyer les mucosités qui peuvent obstruer les narines du bébé.

Cependant, avant de faire ceci, vérifiez avec le pédiatre et assurez-vous qu’il n’y a aucune cause médicale derrière sa respiration bruyante.

Ce sont les facteurs qui font que la respiration des nouveau-nés soit bruyante :

  • Leurs voies respiratoires sont petites. Cela signifie qu’ils ne peuvent pas respirer beaucoup d’air en un coup. Ils ont besoin d’inhaler et d’expirer plus souvent que les adultes.
  • Le nouveau-né a un très petit nez.
  • Son nez peut être bouché par des mucosités.
  • Les bébés inspirent et expirent par le nez.
  • En cas de congestion nasale, cela rend la respiration plus bruyante.
  • L’excès de salive s’accumule à l’arrière de la gorge.
La respiration des nouveau-nés peut varier pendant leur sommeil.

Dans quels cas devriez-vous consulter un médecin ?

Chez les bébés, les symptômes mineurs peuvent s’aggraver très rapidement. Par conséquent, nous vous conseillons de consulter immédiatement un médecin dans les cas suivants :

  • Des pauses dans la respiration qui durent plus de 15 secondes.
  • Le bébé cesse de respirer et la zone autour de sa bouche devient flasque, pâle ou bleutée.
  • La peau du bébé prend une couleur bleutée pendant les périodes de respiration normale.
  • Le bébé vomit à plusieurs reprises ou ne mange pas bien.
  • Une fièvre élevée  – de 38,0 ° C – ou plus.
  • Le bébé respire très vite.

« Les bébés pleurent à la naissance parce que c’est la première fois qu’ils vivent une séparation amoureuse »
-Kamand Kojouri-

Enfin, rappelez-vous que la respiration des nouveau-nés peut être accompagnée de sons étranges, bien que dans la plupart des cas vous ne devriez pas trop vous inquiéter. Seuls les cas que nous avons cités ci-dessus méritent une attention particulière et une visite urgente chez un spécialiste.

 

A découvrir aussi