La physiothérapie chez l'enfant pour prévenir les problèmes posturaux

La physiothérapie chez l'enfant comprend une approche multidisciplinaire, avec parents et éducateurs, pour prévenir les problèmes posturaux.
La physiothérapie chez l'enfant pour prévenir les problèmes posturaux

Dernière mise à jour : 10 octobre, 2021

La physiothérapie chez l’enfant est indispensable à chaque étape pour prévenir les problèmes posturaux. Il s’agit d’un domaine spécifique orienté vers le petit de la naissance à la fin de l’adolescence.

En effet, la physiothérapie a de multiples domaines de travail au sein des sciences médicales. De la prévention et de la promotion de la santé au traitement et à la réhabilitation d’innombrables maux. De plus, l’approche de l’être se fait à toutes les étapes de la vie.

Au cours des dernières décennies, les spécialistes de la physiothérapie pédiatrique ont enrichi leur travail. Ainsi, ils ont exercé l’activité avec des équipes multidisciplinaires au sein du système de santé. Ceci, en plus d’influencer positivement les différentes professions, offre de grands avantages dans la prise en charge globale de l’enfant.

Au sein de la physiothérapie pour enfants, les spécialités les plus connues sont celles qui traitent les affections neurologiques et respiratoires. Cependant, ces derniers temps, la physiothérapie du développement a évolué. Elle travaille avec d’autres professionnels de la santé ainsi qu’avec des éducateurs.

Physiothérapie chez l’enfant

Parmi les contrôles des premières années de vie, il est indispensable d’inclure un rendez-vous avec un kinésithérapeute. Lors de ces contrôles, le nourrisson est évalué de manière exhaustive. En cas d’altération, le diagnostic est posé précocement.

Un jeune garçon lors d'une séance de physiothérapie.

Un diagnostic posé précocement donne à l’enfant une meilleure chance de récupérer dès le début du traitement. Les différentes étapes de la croissance se déroulent à grande vitesse. La kinésithérapie infantile vise à accompagner ces changements pour prévenir les problèmes posturaux, entre autres altérations.

Quel est le rôle du physiothérapeute?

Le rôle du physiothérapeute durant l’enfance regroupe de multiples actions. Dans le cadre de la promotion de la santé et de la prévention des maladies, il évalue, éduque et sensibilise. De plus, il fait un diagnostic précoce, en cas de présentation d’une quelconque affection.

Avec les membres de la famille et les enseignants, les professionnels éduquent sur le soin du propre corps. L’objectif est d’éviter que d’éventuelles blessures ou altérations puissent affecter ultérieurement l’acquisition de leurs compétences. Par conséquent, la physiothérapie a un impact sur les différentes étapes de la vie de l’enfant.

Lors de la rééducation, elle soigne et accompagne le nourrisson afin qu’il retrouve son état de santé. Pour cela, le professionnel programme et conçoit des exercices adaptés individuellement. De plus, il utilise des méthodes et des techniques de physiothérapie au sein du traitement. Dans une phase plus avancée, il propose un suivi et une supervision dans les indications pour la maison et la vie quotidienne.

Comment surviennent les problèmes posturaux?

Les problèmes posturaux qui peuvent être évités grâce à la physiothérapie chez les enfants surviennent pour plusieurs raisons. La grande majorité sont idiopathiques, c’est-à-dire que leur cause est inconnue. Bien que plusieurs fois, il soit possible de déterminer quels sont les facteurs qui influencent directement. Les autres causes sont généralement congénitales, c’est-à-dire qu’elles surviennent au stade prénatal. Ces cas peuvent être héréditaires ou non.

Il existe également des causes traumatiques. Soit dès la naissance dans le canal génital, soit dues à une blessure traumatique à la suite de coups ou de chutes qui déclenchent une fracture ou une entorse, par exemple.

Les attitudes corporelles mal alignées soutenues dans les différentes phases de croissance sont également un déclencheur courant de problèmes posturaux dans l’enfance.

Physiothérapie et problèmes posturaux chez l’enfant

Un enfant lors d'une séance de physiothérapie.

Dans un premier temps, le physiothérapeute établit les objectifs de la démarche avec l’enfant et ses parents. Lors de la conception du programme de prévention ou de traitement, la motivation de l’enfant sera évaluée. Ainsi que les aspirations des soignants, le contexte familial et scolaire. Le but est de prévenir, de récupérer et de se réadapter, au besoin dans chaque cas.

Ce qui se passe dès les premiers instants de la vie d’un enfant et la façon dont son système nerveux évolue vont déterminer son développement. A cela s’ajoute l’histoire de vie de chacun et les conditions environnementales qui influencent directement.

La kinésithérapie infantile traite les problèmes posturaux les plus courants. Parmi eux, on peut citer la cyphose, la scoliose, l’hyperlordose et les pieds plats. Ces altérations ou maladies un meilleur pronostic lorsqu’elles sont diagnostiquées précocement.

Les traitements les plus courants incluent des exercices physiques pour la flexibilité et le renforcement. A cela s’ajoutent des techniques manuelles spécifiques et, dans certains cas, l’utilisation d’outils physiques.

Postures et exercices pour aider les enfants à la maison

Le rôle de la famille est fondamental pour intégrer des habitudes saines dans la vie quotidienne. En plus d’encourager le petit à pratiquer des activités sportives qui lui plaisent, il est important d’observer qu’il maintienne une posture alignée. Par ailleurs, les exercices à domicile sont essentiels pour favoriser la souplesse dans le développement musculaire de l’enfant. Parmi eux figurent les suivants:

  • S’asseoir confortablement sur une chaise: l’assise doit être confortable et permettre une position droite, avec le bas du dos soutenu. Les cuisses doivent être parallèles au sol et les pieds à plat sur le sol.
  • Marcher pieds nus: cela favorise le développement des muscles et des ligaments qui soutiennent la voûte plantaire.
  • Dessiner avec les pieds: comme l’exercice précédent, il stimule les muscles des pieds.
  • Etirements devant le miroir: chercher à allonger les muscles, en se concentrant sur l’amélioration de la conscience corporelle.
Enfant chez le physiothérapeute.

Recommandations pour éviter les problèmes posturaux

L’exposition devant des écrans pendant des périodes prolongées doit être évitée. En plus d’éviter de rester longtemps dans la même position, sans bouger. Il est conseillé d’offrir une variété d’activités récréatives, tout en cherchant celles qui intéressent le plus l’enfant.

D’autre part, le sport doit être un moyen de divertissement, sans surcharger les capacités naturelles. En effet, cela peut être contre-productif pour la santé intégrale du mineur qui pratique un sport de compétition sans les soins appropriés.

Lors de la phase scolaire, il faut porter une attention particulière à l’attitude posturale en classe. Veillez également à ne pas surcharger le cartable qui peut abîmer la colonne vertébrale avec le temps. Le poids du sac à dos ne doit pas dépasser 10 % du poids corporel de l’élève.

Par conséquent, dès la petite enfance, il est fondamental d’observer et d’accompagner le petit au quotidien. En plus d’effectuer des contrôles préventifs, comme fréquenter un centre de physiothérapie pour enfants pour prévenir les problèmes posturaux. Une bonne communication familiale, couplée à une vie active, apportera de nombreux bénéfices à la croissance de l’enfant.

Cela pourrait vous intéresser ...

Les douleurs musculaires les plus courantes chez les enfants et comment les traiter
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les douleurs musculaires les plus courantes chez les enfants et comment les traiter

Découvrez ce que sont les douleurs musculaires chez les enfants ainsi que les traitements les plus appropriés.



  • Müller Thies Martínez, Andrea, María Beatriz Capará, and Lelis Morales Clemotte. “Detección precoz de vicios posturales que determinan alteraciones osteomioarticulares en jóvenes Dearly detection of postural vices determining osteomioarticular alterations in young people.”
  • Médico Goya, Roberto Antonio. ““DORSALGIA ASOCIADO AL TRASPORTE DE MOCHILAS EN ALUMNOS ENTRE 6 Y 12 AÑOS DE ESCUELAS PRIMARIAS EN OBERÁ MISIONES”.”
  • Ríos Amigo, Diana. “Viabilidad y papel de la figura del fisioterapeuta en las aulas de 0-6 años.” (2018).
  • Aguirre, Juan Manuel. “Hábitos de uso de telefonía móvil, asociados a cervicalgia en adolescentes escolares.”
  • González Eiroa, Irene. “Estudio de los efectos de un programa de fisioterapia basado en entornos enriquecidos en niños/as con riesgo de alteraciones en el desarrollo psicomotor.” (2019).
  • Cevallos Robalino, Cristina Gissela. Investigación bibliográfica de la higiene y las alteraciones posturales en la edad escolar. BS thesis. Quito: UCE, 2020.
  • Pereda, Zoe Tan, et al. “Efectividad de un programa de rehabilitación en niños con afectaciones del control postural en el primer año de vida.” Revista Cubana de Medicina Física y Rehabilitación 10.1 (2018).
  • Amado Merchán, A. “HIGIENE POSTURAL Y PREVENCIÓN DEL DOLOR DE ESPALDA EN ESCOLARES.” HIGIENE POSTURAL Y PREVENCIÓN DEL DOLOR DE ESPALDA EN ESCOLARES 150.150 (2020): 1-150.