La pensée magique des enfants

· 28 mars 2019
En quoi consiste la pensée magique des enfants ? La réalité se fond avec la fantaisie et les enfants vivent dans un monde magique. Est-ce bon pour eux ?

La pensée magique des enfants est un concept utilisé en psychologie. Cela consiste à visualiser ou à croire en quelque chose ou en quelqu’un qui n’existe pas en réalité.

Les fées, le père Noël, les sorcières, les fantômes, les amis imaginaires et autres sont des exemples de ce type de pensée. L’important est que les parents soient conscients qu’il s’agit d’une étape complètement normale. En effet, la majorité des enfants la traversent.

En quoi consiste la pensée magique des enfants ?

La pensée magique des enfants est une étape qui survient entre 2 et 7 ans. Il s’agit d’une phase complètement normale voire nécessaire pour affronter certaines peurs et résoudre différentes situations.

On envisage la pensée magique d’un point de vue psychologique. On la définit comme la croyance d’une personne de pouvoir modifier l’environnement extérieur à travers ses propres pensées et également au moyen de forces considérées comme surnaturelles.

« Les enfants développent généralement la pensée magique pendant leur enfance, notamment entre 2 et 7 ans ».

C’est pendant cette étape infantile que les enfants croient à des personnages de fantaisie. Ils peuvent même être convaincus que ceux-ci les accompagnent partout. Leur imagination peut leur faire croire que les montagnes peuvent bouger. Ainsi, pendant un trajet en voiture, ils peuvent créer une véritable aventure.

Lisez également :
Ce qu’il se passe dans le cerveau d’un enfant quand il joue

Des amies se tenant par la taille

La pensée magique des enfants est-elle positive ?

De nombreux parents s’inquiètent de la grande imagination que peuvent démontrer leurs enfants. Dans certains cas, ils se demandent s’il est positif ou non de leur faire croire au père Noël ou à la petite souris, par exemple.

Ce genre de préoccupations des parents peuvent s’avérer infondées. En effet, les spécialistes en psychologie soutiennent que cette étape est non seulement normale mais qu’elle est également nécessaire pour le développement des plus petits.

La pensée magique des enfants peut néanmoins arriver à un tel extrême qu’il peut s’avérer difficile pour les enfants de définir une limite claire entre la réalité et la fantaisie. 

Cette phase ne doit pas inquiéter les parents. Elle est en effet normale et bénéfique. De fait, grâce à la pensée magique, les enfants peuvent développer une meilleure sensibilité. Ils peuvent également résoudre des conflits et surmonter leurs peurs.

Caractéristiques de la pensée magique

  • La pensée magique est une étape complètement normale qui survient en général entre 2 et 7 ans. Néanmoins, il est important de souligner qu’il n’y a pas d’âge exact à laquelle se doit se terminer cette étape.
  • Les spécialistes expliquent que lorsque l’enfant s’approche des 7 ans, ses pensées magiques commencent à devenir beaucoup plus concrètes.
  • Les enfants commencent à discerner la fantaisie de la réalité. Ils poseront ainsi beaucoup plus de questions à propos des doutes qu’ils auront. C’est à ce moment que l’enfant commencera à développer sa pensée logique et que celle-ci se confrontera à sa pensée magique.
  • La pensée magique des enfants est importante pour leur bon développement. Cette étape les incite à développer leur imagination, leur créativité et également leur sensibilité. Elle est également importante pour que les enfants surmontent leurs peurs et puissent résoudre certains conflits.
Un père fait un câlin à sa fille

Les expériences et les questions commencent

Les experts expliquent que cette pensée magique est la clé grâce à laquelle les enfants expérimentent les différentes expériences d’une manière bien plus intense. Étant donné qu’ils ne distinguent pas clairement la différence entre la fantaisie et la réalité, les enfants perçoivent les expériences positives comme négatives d’une manière plus aiguë.

Lorsque les enfants commencent à poser des questions et que leur pensée magique devient plus concrète, il est important que les parents soient présents pour répondre à tous leurs doutes. Face à la préoccupation des parents sur le moment de leur dire la vérité, on recommande qu’ils laissent l’enfant marquer le rythme dans ce sens.

La pensée magique est l’une des étapes les plus belles et les plus positives que les enfants puissent expérimenter. C’est, en outre, une phase normale et nécessaire pour le bon développement psychologique et intellectuel des enfants.

C’est pourquoi il est recommandé que les parents maintiennent la magie le temps nécessaire et qu’ils soient attentifs aux changements et aux doutes que leurs enfants peuvent vivre.