La nourriture me rend malade pendant la grossesse : que faire ?

Pendant la grossesse, il est possible de ressentir un inconfort digestif ou de voir que les aliments ne passent pas comme ils le devraient. Voici quelques conseils simples pour vous aider à retrouver votre bien-être.
La nourriture me rend malade pendant la grossesse : que faire ?

Dernière mise à jour : 25 février, 2022

Pendant la grossesse, il peut arriver que la nourriture ne passe pas. Dans ce cas, vous devrez adopter une série de mesures diététiques pour atténuer l’inconfort et faciliter le processus de digestion. Sinon, vous courrez le risque de maintenir une alimentation insuffisante et de nuire au bon développement de votre bébé.

Tout d’abord, il convient de noter que pendant la durée de la grossesse, le corps subit une série de changements constants. Il est courant d’avoir des nausées au cours des premiers mois, qui diminueront lors du second trimestre. Ne vous en faites pas trop et mettez simplement en œuvre quelques stratégies pour faire face à la situation de la meilleure façon possible.

Comment éviter les nausées pendant la grossesse

nausées pendant la grossesse

Au cours du premier trimestre, les aliments peuvent vous rendre malade et provoquer des nausées, voire des vomissements. Selon une étude publiée dans The Journal of Maternal-Fetal & Neonatal Medicine, la consommation de gingembre est efficace pour prévenir et réduire les nausées pendant la grossesse, par rapport au placebo. Même s’il est moins efficace que les médicaments, il constitue une bonne alternative naturelle qui peut bien souvent vous aider.

Par ailleurs, il conviendra, durant cette période, de limiter la quantité des apports afin de faciliter la digestion. Il faudra éliminer les aliments épicés et irritants du régime alimentaire et essayer de ne pas manger sans appétit. Ne vous forcez pas et, en cas de sensation de grande satiété, il est préférable d’arrêter de manger et de continuer plus tard.

La consommation d’aliments liquides peut faciliter l’introduction de nutriments et de calories dans l’organisme.

Comment réduire l’inconfort digestif à partir du deuxième trimestre ?

Lorsque vous entrez dans les deux derniers trimestres de la grossesse, le risque de souffrir de symptômes intestinaux (douleur, brûlures d’estomac, satiété ou lourdeur) augmente. Cela est dû au fait que le fœtus en pleine croissance prend de plus en plus de place et pousse sur les autres organes. Cette compression peut entraîner un certain inconfort et le régime alimentaire doit être adapté pour réduire cette gêne.

L’un des points clés pour éviter que les aliments vous rendent malade pendant la grossesse concerne la limitation de la prise de poids gras. Il est évident que vous allez prendre des kilos. Néanmoins, il faut éviter un grand changement de composition corporelle, avec une augmentation excessive du tissu adipeux. Pour cela, il faudra proposer un schéma alimentaire avec une prédominance d’aliments frais.

Une bonne stratégie consiste à répartir vos repas tout au long de la journée, afin que chacun d’eux soit moins volumineux. Concentrez-vous également sur la mastication, car c’est là que la digestion commence. Il est essentiel de traiter correctement les aliments dans la bouche afin de réduire la charge de travail de l’estomac et des intestins.

De même, certains produits doivent être éliminés de l’alimentation, comme les boissons gazeuses. Ces dernières augmentent les flatulences et les douleurs abdominales et font également monter la glycémie. L’hyperglycémie a un impact négatif sur la santé métabolique et augmente le risque de diabète gestationnel.

En outre, il est conseillé d’éviter de se coucher juste après avoir mangé. Si vous vous allongez, il convient de le faire avec une légère inclinaison et sur le côté gauche. Cela facilite le processus de digestion et évite les symptômes désagréables tels que les reflux et les brûlures d’estomac. Toutefois, si ces derniers persistent malgré ces mesures, il peut être nécessaire de consulter un médecin et de commencer un traitement pharmacologique.

femme enceinte allongée

Appliquez des remèdes simples si la nourriture vous rend malade pendant la grossesse

Comme nous l’avons mentionné, il n’est pas rare d’éprouver des troubles digestifs pendant la grossesse. La nourriture peut rendre malade pendant la grossesse, conditionnant ainsi le bien-être de la femme. Pour cela, les stratégies susmentionnées doivent être mises en pratique, dans le but de réduire les nausées et autres inconforts.

N’oubliez pas que la pratique d’une activité physique modérée et adaptée aux circonstances permettra également d’améliorer la digestion. L’exercice permet un transit plus efficace, prévient la constipation et améliore le repos nocturne. En outre, consommer au moins 25 grammes de fibres par jour garantit la santé du microbiote et l’efficacité de la digestion.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 aliments pour lutter contre la constipation pendant la grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
4 aliments pour lutter contre la constipation pendant la grossesse

Pour lutter contre la constipation pendant la grossesse, il est important de changer ses habitudes de vie et de manger des aliments sains.



  • Sharifzadeh, F., Kashanian, M., Koohpayehzadeh, J., Rezaian, F., Sheikhansari, N., & Eshraghi, N. (2018). A comparison between the effects of ginger, pyridoxine (vitamin B6) and placebo for the treatment of the first trimester nausea and vomiting of pregnancy (NVP). The journal of maternal-fetal & neonatal medicine : the official journal of the European Association of Perinatal Medicine, the Federation of Asia and Oceania Perinatal Societies, the International Society of Perinatal Obstetricians, 31(19), 2509–2514. Disponible en: https://doi.org/10.1080/14767058.2017.1344965
  • Sweeting, A., Mijatovic, J., Brinkworth, G. D., Markovic, T. P., Ross, G. P., Brand-Miller, J., & Hernandez, T. L. (2021). The Carbohydrate Threshold in Pregnancy and Gestational Diabetes: How Low Can We Go?. Nutrients, 13(8), 2599. Disponible en:  https://doi.org/10.3390/nu13082599