La méthode kangourou pendant les premiers mois de la vie

La méthode kangourou ou contact peau à peau favorise une merveilleuse union entre la mère et l'enfant qu'il faut pratiquer pendant des mois.
La méthode kangourou pendant les premiers mois de la vie
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 24 septembre, 2022

La méthode kangourou ou contact peau à peau est une technique couramment pratiquée avec les nouveau-nés afin que cette première empreinte physique pleine de chaleur favorise le début de l’allaitement et le lien entre la mère et l’enfant. Cependant, de nombreuses études recommandent de continuer à pratiquer cette méthode en continu.

Les experts en néonatologie appellent cela les soins kangourouLa méthode kangourou améliore la fréquence cardiaque, le schéma respiratoire et la saturation en oxygène. Du nom de la façon dont les marsupiaux portent leurs petits dans leurs poches, cette méthode fonctionné. Il n’a donc pas fallu longtemps pour que cette pratique se répande dans plusieurs hôpitaux aux États-Unis, puis dans le reste du monde.

Toutefois, il y a une chose à garder à l’esprit. On parle toujours des bienfaits du peau à peau pendant les premières heures de vie, et le fait que cette technique est incroyablement adaptée aux bébés prématurés. Cependant, il ne faut pas oublier un aspect intéressant: si on prolonge le “soin kangourou” durant les premiers mois de la vie, on favorise davantage le lien avec notre enfant et sa bonne maturation.

Peau à peau pour accueillir le nouveau-né

On dit qu’il n’y a rien de plus mystérieux que la naissance. Si nous nous arrêtons un instant pour regarder en arrière pour essayer de nous souvenir de notre propre naissance, nous réalisons que tout est flou. Cependant, de nombreux neurologues nous disent que naître peut être quelque chose de véritablement traumatisant.

Un bébé peau à peau avec sa maman.
  • En effet, nous quittons un environnement calme et sécurisant pour nous déraciner parfois brutalement. Ensuite, plusieurs mains commencent à nous manipuler, à couper notre cordon ombilical et à nous laver, tandis que nous nous demandons où elle est. Où est cette maman dont nous faisions partie il n’y a pas si longtemps?
  • La première heure après la naissance est sacrée et appartient à la mère et à l’enfant. C’est un protocole essentiel que tous les hôpitaux doivent mettre en place pour les raisons suivantes:

Avantages de la “méthode kangourou” après l’accouchement

  • La transition de la vie fœtale vers l’extérieur, vers notre monde, est favorisée avec plus d’harmonie et moins de stress. C’est un accueil plus chaleureux et plus affectueux.
  • L’un des plus grands avantages du contact peau à peau s’est avéré être un meilleur taux de saturation en oxygène et une meilleure régulation de la température corporelle du bébé.
  • N’oublions pas non plus que les effets négatifs de la séparation entre la mère et l’enfant sont réduits. Cet événement très courant génère un niveau élevé de stress dans le cerveau d’un enfant. Ce que nous pouvons éviter d’une manière aussi simple, merveilleuse et accommodante que de placer les êtres principaux peau à peau.
  • Les bébés naissent également avec la capacité instinctive de trouver le sein et ainsi de commencer à allaiter. Le peau à peau favorise ce comportement très naturel, qu’il faut amorcer dès sa naissance.
  • Même si l’accouchement s’est fait par césarienne, il faut pratiquer la méthode kangourou. Or, nous savons tous que cela n’est pas toujours mis en pratique dans les hôpitaux. Car après une césarienne, il est courant que le bébé soit placé en couveuse et la maman en réanimation. C’est quelque chose qui devrait être amélioré car les conditions sont favorables.
Une mère avec son bébé contre elle.

Peau à peau pendant les prochains mois et aussi avec papa

La puissance de la chaleur de la peau, de l’odeur, de cette chaude proximité où deux cœurs pompent en même temps n’a de comparaison avec rien d’autre. Les bébés n’ont pas seulement besoin de lait maternel ou d’un biberon pour grandir dans l’harmonie et le bonheur. La nourriture n’est pas tout.

  • Pour mûrir normalement, proximité, caresses et sécurité sont nécessaires. Un environnement affectueux est l’outil le plus incroyable pour favoriser la connexion neuronale d’un cerveau qui construit sa réalité en fonction de ce qu’il ressent, de ce qu’il perçoit et de ce que le monde lui offre.
  • Alors pourquoi priver un enfant de notre peau si c’est ce qui l’aide le plus à réguler son stress et à obtenir la sécurité? L’allaitement lui-même génère déjà cette union et ce lien exceptionnel. Mais si une famille le souhaite, il est possible de prolonger ce contact pendant des mois.
Une famille peau contre peau.

Le contact peau à peau de la mère ou du père est connu pour améliorer les capacités cognitives et la maturité émotionnelle d’un enfant. Cela vaut donc la peine de le promouvoir en impliquant, comme on dit, nos partenaires ou même, pourquoi pas, les frères et sœurs plus âgés si possible. Pour ce faire, suivez simplement ces routines.

Comment mettre en pratique la méthode kangourou?

  • Déshabillez votre poitrine en enlevant votre chemise ou votre soutien-gorge.
  • Le bébé portera sa couche et si vous le souhaitez un bonnet.
  • Placez l’enfant en position verticale sur vous, puis recouvrez-le d’une couverture.
  • Laissez le bébé se reposer. C’est votre heure, profitez du présent et écoutez sa respiration.
  • Il est important de le faire entre 4 et 5 heures par semaine.

Par conséquent, n’hésitez pas à prolonger l’expérience peau à peau autant que vous le souhaitez et dans la mesure du possible.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’importance du contact peau à peau après la naissance
Être parents
Lisez-le dans Être parents
L’importance du contact peau à peau après la naissance

Le contact peau à peau après la naissance consiste à placer le nouveau-né sur le corps nu de sa mère, en évitant toute séparation inutile.



  • Karimi FZ, Miri HH, Khadivzadeh T, Maleki-Saghooni N. (2020) The effect of mother-infant skin-to-skin contact immediately after birth on exclusive breastfeeding: a systematic review and meta-analysis. J Turk Ger Gynecol Assoc;21(1):46-56. doi: 10.4274/jtgga.galenos.2019.2018.0138. Epub 2019 Mar 25. PMID: 30905140; PMCID: PMC7075405. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30905140/.
  • Kostandy RR, Ludington-Hoe SM. (2019) The evolution of the science of kangaroo (mother) care (skin-to-skin contact). Birth Defects Res;111(15):1032-1043. doi: 10.1002/bdr2.1565. Epub 2019 Aug 16. PMID: 31419082. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31419082/.
  • Widström AM, Brimdyr K, Svensson K, Cadwell K, Nissen E. (2019) Skin-to-skin contact the first hour after birth, underlying implications and clinical practice. Acta Paediatr;108(7):1192-1204. doi: 10.1111/apa.14754. Epub 2019 Mar 13. PMID: 30762247; PMCID: PMC6949952. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30762247/.
  • Abdulghani N, Edvardsson K, Amir LH. (2018) Worldwide prevalence of mother-infant skin-to-skin contact after vaginal birth: A systematic review. PLoS One;13(10):e0205696. doi: 10.1371/journal.pone.0205696. PMID: 30379859; PMCID: PMC6209188. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30379859/.
  • Moore ER, Bergman N, Anderson GC, Medley N. (2016) Early skin-to-skin contact for mothers and their healthy newborn infants. Cochrane Database of Systematic Reviews. Issue 11. Art. No.: CD003519. DOI: 10.1002/14651858.CD003519.pub4. Disponible en: https://www.cochrane.org/es/cd003519/contacto-piel-piel-temprano-para-las-madres-y-sus-recien-nacidos-sanos.
  • A Gp, Aguayo Maldonado J, Sánchez Pinuaga M. (n.d.).Contacto piel con piel inmediato para recién nacidos a término. Mesa redonda. Hospital Universitari De Tarragona “Joan XXIII”.
  • Gómez Papí A, Baiges Nogués M, Marca Gutiérrez A, Batiste Fernández M, Nieto Jurado A, Closa Monasterolo R. (1998). Método canguro en sala de partos en recién nacidos a término. Medicina Fetal Y Neonatología.48(6).
  • HERRERA GOMEZ, Antonio. El contacto piel con piel de la madre con el recién nacido durante el parto. Index Enferm [online]. 2013, vol.22, n.1-2 [citado  2022-09-23], pp.79-82. Disponible en: <http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1132-12962013000100017&lng=es&nrm=iso>. ISSN 1699-5988.  https://dx.doi.org/10.4321/S1132-12962013000100017.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.