La méthode ABA pour l'autisme

La méthode ABA est un programme d'intervention qui peut améliorer les compétences, l'autonomie et le développement des enfants autistes. En quoi consiste-t-elle?
La méthode ABA pour l'autisme

Dernière mise à jour : 11 juin, 2022

Les troubles du spectre autistique (TSA) ont un impact important sur la dynamique familiale. Les parents d’enfants atteints de cette maladie sont souvent confus et désorientés, en particulier dans les premières années de la vie de leurs enfants. Ils ne disposent pas toujours d’informations suffisantes et claires et peuvent même se trouver confrontés à un bombardement de techniques, de méthodes et de traitements parmi lesquels choisir. La méthode ABA dispose d’un soutien scientifique et a donné de bons résultats dans l’autisme, bien qu’elle ait aussi ses détracteurs. Par conséquent, nous vous en disons davantage à ce sujet, afin que vous puissiez tirer vos propres conclusions.

Il faut savoir qu’il s’agit d’un programme intensif, avec une charge thérapeutique de 20 à 40 heures par semaine. Cela suppose un coût qui le rend inaccessible pour de nombreuses personnes. Pour autant, ses méthodes et procédures peuvent se mettre en place sans nécessairement réaliser l’intégralité de l’intervention.

La méthode ABA doit être appliquée de préférence aux jeunes enfants. En effet, lorsqu’elle commence à un âge précoce, de meilleurs résultats peuvent être obtenus.

Qu’est-ce que la méthode ABA ?

La méthode ABA est un programme d’intervention thérapeutique pour certains troubles neurodéveloppementaux et comportementaux, ainsi que la déficience intellectuelle. Ses initiales répondent au terme Applied Behavior Analysis, qui se traduit en espagnol par « analyse appliquée du comportement ».

Elle repose sur des procédures visant à modifier le comportement qui peuvent être très variées. Le but est d’observer, de décrire et de prédire le comportement de l’enfant afin de remplacer les aspects non fonctionnels par des aspects plus adaptatifs.

De cette façon, les comportements perturbateurs et les difficultés d’apprentissage sont abordés. Y compris de nouvelles compétences qui facilitent le développement et l’autonomie des enfants autistes sont enseignées.

Une maman qui apprend à son enfant à ranger ses jouets.

Or, la méthode ABA présent quelques caractéristiques distinctives et particulières :

  • Il s’agit d’un traitement personnalisé et individualisé, qui se concentre sur les besoins spécifiques de chaque enfant.
  • Elle se base principalement sur la répétition et l’utilisation du renforcement positif.
  • Pendant l’intervention, on offre un soutien. Qui diminue progressivement.
  • On conserve un registre quotidien des progrès de l’enfant. Ce qui est d’une grande utilité pour les parents, les enseignants et les thérapeutes.
  • Il s’agit d’un programme très structuré dans lequel de petits objectifs réalisables sont établis pour l’enfant, qui augmentent progressivement en difficulté.
  • Elle vise à offrir à l’enfant toute l’aide nécessaire pour qu’il puisse réussir dans la tâche ou dans l’habileté qu’il doit développer. De cette façon, on évite la frustration et on augmente la motivation, ainsi que la sécurité personnelle.

Qu’est-ce qui fonctionne dans ce programme d’intervention?

La méthode ABA utilise diverses techniques, outils et procédures qui ont un solide appui scientifique. Ainsi, elle s’applique à différents domaines de la vie quotidienne de l’enfant et cherche à proposer une prise en charge globale qui intègre tous les environnements habituels. Il est courant de commencer à la maison, mais les compétences acquises sont rapidement généralisées à d’autres contextes.

Parmi les principaux domaines d’application figurent les suivants :

  • Capacités cognitives : fonctions qui permettent la relation avec l’environnement et l’apprentissage, telles que l’attention, la mémoire ou la pensée abstraite.
  • Compétences académiques : liées à la capacité d’apprendre et de réussir à l’école. Elles vont de la planification du temps aux techniques d’étude.
  • Compétences sociales : aider l’enfant à établir des relations et à communiquer avec les autres. A la fois verbalement et non verbalement (par exemple, travailler le contact visuel).
  • Motricité fine et globale.
  • Soins personnels : enseigne les routines d’hygiène personnelle ou les habitudes alimentaires, entre autres.
  • Tâches domestiques : autonomie et collaboration dans les tâches ménagères, comme balayer, mettre la table ou faire le lit.
  • Contrôle des impulsions : on observe la relation entre les stimuli et les réactions, afin de contrôler le comportement.
Un jeune garçon dans les bras d'un adulte.

La méthode ABA et ses détracteurs

Bien que ce programme ait prouvé son efficacité et que de nombreuses familles attestent de ses résultats positifs, de plus en plus de patients et de professionnels manifestent leur réticence à son égard.

Tout d’abord, la méthode est critiquée pour la répétition excessive et l’usure qu’elle peut engendrer chez les enfants.

Elle est ensuite considérée comme irrespectueuse pour la propre essence du patient. En effet, comme l’objectif est de modifier le comportement, la véritable origine du problème peut rester non traitée. Par exemple, si le comportement perturbateur de l’enfant est dû à sa grande sensibilité, il est inutile d’aborder le niveau comportemental si l’aspect sensoriel n’est pas travaillé.

D’une certaine manière, il semble que le but soit de faire en sorte que ces enfants se comportent de manière neurotypique, au lieu de respecter leur neurodiversité.

En bref, c’est l’une des alternatives thérapeutiques disponibles pour l’autisme qui s’est avérée offrir de bons résultats. Mais ce n’est peut-être pas l’option la plus adéquate pour toutes les familles. A vous de trouver la plus appropriée pour votre tout-petit.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 programmes d’intervention pour enfants avec autisme
Être parents
Lisez-le dans Être parents
3 programmes d’intervention pour enfants avec autisme

Vous souhaitez connaître certains programmes d'intervention destinés aux enfants diagnostiqués de trouble de l'autisme ? Nous vous en présentons tr...



  • Mulas, F., Ros-Cervera, G., Millá, M. G., Etchepareborda, M. C., Abad, L., & Téllez de Meneses, M. (2010). Modelos de intervención en niños con autismo. Rev Neurol50(3), 77-84.
  • Peters-Scheffer, N., Didden, R., Korzilius, H., & Sturmey, P. (2011). A meta-analytic study on the effectiveness of comprehensive ABA-based early intervention programs for children with autism spectrum disorders. Research in Autism Spectrum Disorders5(1), 60-69.