La maltraitance psychologique à l’adolescence

· 9 juin 2019
Certains problèmes de santé mentale à l'âge adulte, tels que l'anxiété et la dépression, ont souvent pour origine la maltraitance psychologique à l'adolescence. Soyez donc attentifs aux clés que nous vous donnons dans cet article.

La maltraitance psychologique à l’adolescence est une réalité douloureuse que vivent des millions de jeunes à travers le monde. 

Souvent, cela passe inaperçu car les individus ont généralement tendance à se concentrer sur les aspects visibles de la violence. Autrement dit, sur les blessures physiques de la violence. Ainsi, on oublie souvent que la maltraitance psychologique laisse une trace plus profonde et permanente chez les personnes touchées.

Les conséquences extrêmes de la maltraitance psychologique à l’adolescence peuvent entraîner une violence juvénile, la consommation de drogues et autres comportements autodestructeurs. Si l’on considère ces nombreuses conséquences négatives, il est nécessaire de faire attention à ces terribles dommages émotionnels auxquels nos enfants peuvent être exposés.

La maltraitance psychologique à l’adolescence

La maltraitance psychologique consiste, en somme, à faire du mal à une autre personne à travers l’usage d’un langage négatif. Disqualifications et insultes, peu importe le ton de la voix (il n’est pas forcément nécessaire de crier pour faire du mal à un individu).

Par conséquent, cela génère des sentiments d’infériorité, de honte, d’angoisse, d’abandon, d’inquiétude, d’agitation, de rejet, etc. On entend par maltraitance psychologique ce qui suit :

  • Moqueries.
  • Sarcasme.
  • Contrainte.
  • Dévalorisation.
  • Chantage affectif.
  • Culpabilité.
  • Critiques destructives.
  • Violence verbale.
  • Disqualifications.
  • Abandon émotionnel.
  • Isolement social et émotionnel.
  • Contrôle excessif et surprotection.
La maltraitance psychologique à l'adolescence est une réalité douloureuse que vivent des millions de jeunes à travers le monde.

Certes, la plupart des personnes, en arrivant à l’âge adulte, ont déjà sûrement souffert d’une ou plusieurs de ces formes de maltraitance psychologique.

En effet, c’est à l’âge scolaire que ces différents types d’abus peuvent se multiplier. Toutefois, nous ne sommes pas à l’abri de souffrir de violences émotionnelles à la maison, que ce soit de manière consciente ou inconsciente.

Quelques considérations sur les personnes violentes

La maltraitance psychologique fait partie d’un cycle d’apprentissage de comportements. De nombreuses personnes violentes proviennent de foyers ou d’environnements sociaux dans lesquels elles ont été victimes d’injures. Elles recréent alors les situations vécues en considérant que les commentaires abusifs qu’elles ont reçu et qu’elles dispensent à leur tour, s’inscrivent dans une normalité.

Il est important de prendre cet aspect en compte. En effet, pour qu’une prévention efficace de la maltraitance psychologique ait lieu, il est impératif de commencer par un auto-examen de la façon dont nous interagissons avec nos enfants et également la manière dont ils s’expriment avec nous. Cela nous donne des indices pour connaître le degré d’hostilité sociale présent dans leur école.

Indices pour savoir si un adolescent souffre de maltraitance psychologique

Il existe des indices évidents pour savoir si un adolescent souffre de maltraitance psychologique ou des séquelles. Une timidité excessive, le fait de ne pas regarder les gens en face ou toujours vers le bas, bégayer en parlant, difficulté pour se concentrer et établir des relations avec les autres.

Pessimisme généralisé, agressivité, peur d’aller à l’école ou dans des lieux publics, problèmes de sommeil. Apathie ou désir d’être seul la plupart du temps. D’autres indices plus alarmants peuvent comprendre l’anorexie, les tentatives de suicide ou la flagellation. Le fait également de se couper la peau et de commettre des actes de violence.

Le Bullying

Le bullying est une problématique sociale qui ne passe plus inaperçue, bien qu’il reste encore beaucoup à faire pour la résoudre. 

Ce sujet est tellement controversé que les grandes chaînes télévisées utilisent déjà leurs espaces pour présenter des séries qui traitent directement des conséquences les plus extrêmes du harcèlement à l’école. On trouve par exemple le suicide ou les attaques violentes avec des armes. Ces dernières créent un véritable problème dans des pays tels que l’Amérique du Nord.

En effet, les séquelles psychologiques des moqueries, des rejets et exclusions sont chaque jour plus fréquentes. Par ailleurs, on estime qu’elles créent des dommages définitifs sur la santé mentale des individus. En effet, les conséquences les plus courantes sont les problèmes d’estime de soi, d’anxiété et de dépression.

La problématique de la maltraitance psychologique à l'adolescence représente un énorme défi à surmonter. 

Comment aborder la maltraitance psychologique à l’adolescence?

La problématique de la maltraitance psychologique à l’adolescence représente un énorme défi à surmonter. Car, bien souvent, ceux qui l’enfreignent et ceux qui la subissent, ne sont pas conscients sur le moment des conséquences de ce qu’ils font ou de ce qu’ils vivent.

Cette affirmation peut provenir du fait qu’un tiers des enfants et des adolescents qui ont été victimes de maltraitance psychologique, finiront pas répéter le même type de conduite abusive avec leurs propres enfants.

C’est pourquoi, l’évaluation fréquente de nos actions, ainsi que la visite régulière chez un psychologue qui vérifie notre comportement et celui de nos enfants, sera toujours d’une grande utilité afin de consolider en eux la force de surmonter les agressions des autres.