Comment apprendre aux enfants à affronter les moqueries ?

· 4 février 2019
Tous les enfants doivent apprendre à affronter les moqueries, même si certains y sont plus sensibles que d'autres. Il est malheureusement très courant que les enfants se chamaillent et se moquent les uns des autres.

N’importe quel enfant peut être confronté un jour à des moqueries. Cela ne veut pas dire que c’est naturel ou qu’il faut s’y habituer. En effet, ces comportements négatifs peuvent être préjudiciables au bon développement de l’enfant.

Les moqueries ne sont pas inoffensives, mais certaines sont plus supportables que d’autres. C’est pour cela qu’il faut apprendre aux enfants à être à la fois tolérants et fermes.

Il y a des enfants qui savent gérer les moqueries, parce qu’ils sont plus indépendants et sûrs de leurs capacités. Mais certains y sont particulièrement sensibles.

Les enfants ne sont pas tous armés pour affronter les moqueries.

Si l’enfant est attaqué de tous côtés de façon répétée, c’est qu’il est devenu la cible privilégiée des caïds. Cela peut avoir un impact sur son développement émotionnel, surtout s’il n’est pas capable de se défendre de manière appropriée.

Apprenez à votre enfant à affronter les moqueries

Certains enfants surmontent ce problème avec le temps mais, dans certains cas, les moqueries persistent et endommagent l’amour-propre de la petite victime. Quelle que soit la situation, les enfants doivent savoir comment réagir et se défendre contre ce type d’agression.

Un enfant en bonne santé émotionnelle est bien armé pour affronter les moqueries sans garder de séquelles.

Parfois, le problème devient particulièrement grave. C’est le cas quand un enfant devient la cible des moqueries de façon répétée, pendant longtemps et dans différents contextes.

Bref, l’enfant devient la cible privilégiée des agresseurs qui font de lui une victime perpétuelle, une personne faible et vulnérable à la merci des attaques.

Pour que votre enfant ne souffre plus ou soit prêt à affronter les moqueries le moment venu, il est important de lui faire comprendre sa valeur au sein du foyer. Veillez sur son amour-propre. Apprenez-lui à valoriser ses capacités. C’est essentiel pour qu’il devienne une personne indépendante, armée contre les influences négatives.

Pour affronter les moqueries, un enfant doit être sûr de lui et de ses capacités.

Certains enfants savent répondre aux moqueries avec des mots intelligents, mais tous n’en sont pas capables. Quel que soit le caractère et la personnalité de votre enfant, il devrait pouvoir éviter les agressions s’il est sûr de lui et de sa valeur.

Il est toujours préférable d’ignorer simplement les moqueries et d’y être indifférent. Si l’enfant y répond maladroitement, la situation peut empirer.

Quelques conseils

Si vous sentez que votre enfant n’est pas capable de gérer les moqueries de ses camarades de classe ou de ses frères et sœurs, aidez-le à les affronter sans violence et à les surmonter. Nous avons quelques conseils à vous donner.

  • Demandez-vous pourquoi votre enfant est la cible des moqueries. Vous pouvez peut-être l’aider à modifier quelque chose dans son apparence physique ou dans ses habitudes qui attire les agresseurs.
  • Veillez à ce que votre enfant ne provoque pas les moqueries par son comportement. Peut-être qu’il est irrespectueux avec ses camarades ou qu’il n’a pas la bonne attitude.
  • Cultivez son amour-propre pour qu’il soit plus sûr de lui et de sa valeur.
  • Montrez-lui que vous l’aimez et que vous le soutiendrez toujours. Il doit savoir qu’il n’est pas seul.
  • Expliquez-lui qu’il peut aussi faire de très belles rencontres à l’école et avoir des relations saines avec d’autres enfants. C’est plus important que les moqueries.
  • Encouragez-le à se faire des amis qui auront une influence positive sur lui et qui le protègeront des attaques. Un enfant solitaire est plus vulnérable aux agressions.
  • Parlez-lui. Demandez-lui comment ça se passe à l’école et comment s’appellent ses amis.
  • Dites-lui qu’il peut toujours demander de l’aide quand il en a besoin. Ses parents ou son instituteur sont là pour ça.
  • Enseignez à votre enfant la bonne manière de réagir. En plus de lui faire sentir que sa famille est de son coté, cela lui permettra d’avoir les bons mots pour répondre aux attaques.