La figure du loup dans les contes pour enfants

· 11 novembre 2018
Voulez-vous savoir pourquoi la figure du loup a toujours eu un rôle important dans les contes pour enfants ? Dans cet article, vous saurez tout sur ce personnage si spécial et son rôle dans les histoires.

En général, c’est lui le méchant, mais il existe des exceptions. La figure du loup dans les contes pour enfants a eu une place indéniable tout au long de l’histoire.

Ce rôle du méchant fait partie de la tradition narrative de divers pays. Le petit chaperon rouge, Le loup et les sept petits chevreaux, Les trois petits cochons ou Pierre et le loup sont des preuves de contes qui considèrent le loup comme le méchant de l’histoire. Celui qui reçoit toujours une punition.

Pas seulement dans les livres. En effet, beaucoup d’entre eux ont été projetés au cinéma, où la figure du loup est encore présente. Les dessins animés comme le Coyote et le Bip bip montrent la méchanceté d’un personnage qui finit par s’emparer d’une partie importante de l’intrigue.

La figure du loup dans les contes pour enfants : l’antagoniste

La figure du loupe dans les contes pour enfants est associée à l’attaque d’agneaux et de brebis, mais aussi de l’homme. Sa présence suscite une peur inspirée dans la tradition orale qui le relie au danger. On l’associe également à la méchanceté, à la trahison et à la méfiance.

Les paysans des petits villages, dont le loup représentait la principale menace pour leurs troupeaux, ont créé des histoires. Durant leurs longues heures d’élevage de brebis, ils ont accumulé des peurs. La crainte de s’aventurer dans les bois et d’être dévorés par des meutes de loups affamés est l’une d’entre elles.

Faire du loup le méchant de l’histoire n’était donc pas si compliqué. Les récits ont permis également de mettre en garde sur les dangers de la campagne et la nécessité de respecter les règles.

Les contes pour enfants sont issus de cette longue tradition orale. Ils stimulent l’imagination de l’enfant et transmettent des messages importants comme celui de ne pas répondre aux inconnus. Les fables d’Ésope, courtes et divertissantes, donnent des leçons sur l’honnêteté et la solidarité.

La figure du loup a toujours eu une place importante dans les contes pour enfants.

Le méchant perd toujours

Dans Les trois petits cochons, le loup attaque chacune des maisons que les petits cochons ont construites pour se protéger de ses mauvais coups. Il parvient à détruire celle qui est en paille puis celle en bois, rien qu’en soufflant.

Cependant, il n’arrive pas à détruire celle qui est en brique. Lorsqu’il tente d’entrer par la cheminée, il est accueilli avec un chaudron d’eau brûlante. Le loup s’enfuit sans avoir manger un des trois petits cochons.

Dans Le petit chaperon rouge, le loup mange la grand-mère. Il tente de faire la même chose avec la jeune fille. Un chasseur l’en empêche et lui remplit le ventre de pierres pour qu’il finisse au fond d’une rivière.

L’histoire Le loup et les sept petits chevreaux raconte comment le loup trompent sept petits chevreaux qui étaient seuls dans leur maison. Il réussit à en manger six parmi eux. Mais le septième s’enfuit et raconte à sa maman ce qu’il s’est passé.

Aussitôt, la maman s’en va à sa recherche dans la forêt où elle le trouve endormi. Elle lui ouvre le ventre, sort les six petits chevreaux et lui remplit la panse de pierres. Au réveil, le loup s’approche de la rivière pour boire de l’eau et tombe avec le poids des pierres. Puis il se noie.

L'histoire du loup et des sept petits chevreaux met en avant la figure du loup.

Dans Pierre et le loup, un jeune berger se moquait des gens qui venaient l’aider quand il criait « le loup arrive !« . A tel point que lorsque le vrai loup est arrivé, personne ne l’a cru.

L’histoire du gentil loup

Certaines histoires contemporaines ont changé le rôle du loup, de méchant à gentil. Ces personnages font déjà partie de la culture des enfants.

Dans l’histoire des Trois petits cochons de Jon Scieszka, le loup voulait faire un gâteau d’anniversaire pour sa grand-mère. En cherchant la tasse de sucre qui lui manquait, il arriva à la maison de paille et de bois, qui s’écroulèrent toutes seules.

Les deux occupants de la maison moururent. Avant cela le loup les mangea pour ne pas laisser la nourriture se perdre. Lorsqu’il arriva à la maison de brique, il s’énerva car le petit cochon insultait sa grand-mère. Il a donc essayé de rentrer dans la maison mais à ce moment-là, la police arriva et l’arrêta.

Un autre grand succès : Le livre de la jungle

Joseph Rudyard Kipling, auteur du Livre de la jungle, donne une autre image de la figure du loup dans les contes pour enfants. Mowgli, le personnage principal, est accueilli par une meute de loups après avoir été abandonné dans la jungle. 

Il est entouré par une mère farouchement protectrice et par le mâle dominant du groupe. Ensemble, ils ont rendu l’enfant capable d’affronter seul les dangers de la jungle.

La figure du loup dans les contes pour enfants a eu une place privilégiée. Qu’il soit bon ou mauvais, ce personnage a permis de transmettre des messages qui donnent aux enfants des leçons intéressantes.