La consommation de sucre maximum chez les enfants

16 mars 2019
Le sucre est l'un des ingrédients importants dans l'alimentation des enfants. Il apporte l'énergie dont ils ont besoin au quotidien. Il faut cependant éviter d'en consommer en excès.

La consommation de sucre chez les enfants est indispensable dans l’alimentation. En effet, le saccharose ou glucose fournit de l’énergie au corps et à l’esprit. Mais quelle devrait être la consommation maximale de sucre chez les enfants ? La quantité nécessaire pour grandir sans risque de maladies ou de caries dentaires.

Pendant les premiers mois du bébé, la consommation de sucre se fait grâce au lait ou au biberon. Le lait maternel contient de l’eau, des graisses, des protéines et suffisamment de sucre pour qu’il grandisse avec l’apport nutritionnel approprié.

Quelle quantité de sucre devraient consommer les enfants ?

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, son alimentation quotidienne varie avec la consommation d’aliments savoureux et riches en nutriments. Ces aliments doivent garantir l’équilibre calorique essentiel pour maintenir un poids correct et permettre le développement des capacités de l’enfant.

Néanmoins, jusqu’à l’âge de deux ans, il ne devrait pas y avoir de sucre dans l’alimentation des enfants. À partir de cet âge, le maximum est de 15 grammes par jour jusqu’à trois ans.

De quatre à quatorze ans, la limite s’élève à 25 g par jour. L’Organisation mondiale de la Santé recommande que la consommation de sucre chez les enfants ne dépasse pas 10 % du total des calories quotidiennes. Cela représente un maximum de six cuillères à soupe par jour.

Risques d’une consommation de sucre excessive chez les enfants

Le sucre est nécessaire, on ne peut pas faire sans. Il fournit de l’énergie, une bonne santé cérébrale et il aide à métaboliser les graisses. On doit, de préférence, le consommer à partir de sources naturelles, avec modération et non de bonbons et de boissons sucrées.

Minimiser la consommation de sucre raffiné évitera des troubles chez les enfants, tels que l’obésité, le diabète et des problèmes cardiovasculaires. Selon l’OMS, en 2016, on comptait dans le monde 340 millions d’enfants et d’adolescents, entre cinq et dix-neuf ans, en surpoids ou obèses.

Lisez également :
4 conseils pour prévenir l’obésité infantile

Des bonbons

Consommé en excès, le sucre augmente le cholestérol, les triglycérides, la tension artérielle et endommage le pancréas. Certes, il ôte parfois la faim. Néanmoins, à long terme, il pourrait entraîner de multiples pathologies telles que l’hyperactivité, l’anxiété et la dépression.

« Selon l’OMS, en 2016, on comptait dans le monde 340 millions d’enfants et d’adolescents, entre cinq et dix-neuf ans, en surpoids ou obèses. »

Le sucre naturel est le meilleur

Le glucose est un monosaccharide élémentaire ou glucide simple, contenu dans le saccharose ou sucre. Lorsque nous le consommons, il reste dans le flux sanguin. Il arrive au foie pour produire de l’énergie et l’excès est stocké sous forme de graisse. D’où l’importance d’éviter l’excès de sa consommation.

Le bon sucre

Le sucre est généralement lié aux aliments naturels et raffinés. Les bons nutriments se trouvent en règle générale dans les laitages, sous forme de lactose. Mais aussi dans les fruits, les légumes frais et le miel, sous forme de fructose. Dans ces cas, il n’y a pas de limites de consommation.

Le miel et le sirop d’érable sont des sucres naturels. Il en existe d’autres comme la stevia ou la thaumatine. Les sucres artificiels, ou sucres modifiés, se trouvent dans la saccarine, le cyclamate, l’aspartame, entre autres.

On peut trouver le sucre dans plusieurs sources alimentaires. Le sucre de canne ou celui qui se trouve dans les fruits apportent des calories sous forme de glucides mais la manière de les métaboliser est différente.

Le mauvais sucre ou peu sain

Les sources de sucre raffiné doivent être contrôlées. C’est une tâche qui appartient aux parents. Les bonbons ou boissons sucrées contiennent des sucres complexes, qui proviennent de l’union de plusieurs molécules. Ces dernières forment l’amidon.

Consommés en excès, ils mettent en danger la santé et peuvent entraîner des maladies dont certaines d’entre elles, sont mortelles.

Une fille mange de la barbe à papa

Le sucre dans les aliments industriels

Il est difficile de préciser la quantité de sucre qu’une personne peut ingérer presque sans s’en rendre compte. Méconnaître la composition de la nourriture augmente le risque de consommer des niveaux élevés de glucose.

Pour obtenir l’information, il est important de lire les étiquettes des aliments préparés avant de les consommer. Cette information n’est pas toujours très visible.

80 % du sucre consommé -souvent sans s’en rendre compte- provient des aliments industriels. Certains sont étiquetés comme des aliments sains et inoffensifs.

« 80 % du sucre consommé -souvent sans s’en rendre compte- provient des aliments industriels. »

Tableaux nutritionnels, une aide

Les tableaux nutritionnels présents sur l’étiquette du produit offrent la possibilité de vérifier l’apport en graisses, sucres et de contrôler le nombre de calories. Être attentif aux explications qui y sont inscrites vous sera d’une grande aide, notamment lorsqu’il s’agit de faire attention à la santé des enfants.

Savoir combien de sucre devraient consommer les enfants est essentiel pour une éducation saine. Cela permettra de leur offrir un apport équilibré des nutriments dont a besoin l’organisme pour un bon développement.