L’hygiène du vagin pendant la grossesse

· 9 novembre 2018
Une infection urinaire pendant la grossesse pourrait augmenter le risque de fausse couche et même de naissance prématurée.

L’hygiène du vagin pendant la grossesse est souvent un aspect important en raison de la tendance à développer des infections des voies urinaires. Une hygiène correcte aide à réduire de manière significative ces symptômes et à maintenir en bon état la zone vaginale.

De plus, les troubles hormonaux peuvent modifier le PH de la muqueuse qui tapisse le vagin, le rendant plus susceptible aux infections génitalesApprenez-en davantage à ce sujet et évitez d’éventuelles complications futures.

L’hygiène du vagin pendant la grossesse

L’idée est de garder la flore vaginale intacte afin qu’elle agisse comme une défense contre les mycoses et les organismes pathogènes. Il est important de ne pas trop laver le vagin parce que cela peut assécher la zone, altérer le PH, l’enflammer et provoquer d’autres inconforts qui peuvent dériver en infection.

Soins et toilette spéciale

Les précautions à prendre à cet égard sont :

  • Rappelez-vous de toujours laver de l’avant vers l’arrière.
  • Toilette intime une fois par jour au moment de la douche ou du bain. Utilisez un savon neutre. Pour ce faire, lavez les parties externes avec de l’eau et du savon. Ensuite, évitez d’utiliser de l’eau chaude et du savon à l’intérieur du vagin car cela est extrêmement nocif.
  • Lavez bien les plis du vagin et de la vulve avec un savon pour toilette intime.
  • La toilette doit être superficielle. N’essayez pas d’introduire des substances à l’intérieur du vagin. En cas de pertes abondantesretirez l’excès dans la zone externe, sinon cela détruirait la flore vaginale.
  • Concernant le savon, utilisez-en un qui soit neutre ou en glycérine. Les gels intimes peuvent être agressifs et causer des irritations ou des picotements sur la peau du vagin.
  • Séchez comme il faut les parties génitales, aussi bien la zone du vagin que celle du rectum. Cette action réduit l’apparition d’infections causées par les mycoses.
  • Utilisez toujours de l’eau tiède.
L'hygiène du vagin pendant la grossesse aide à réduire les risques d'infections et permet d'équilibrer la flore vaginale.

L’hygiène vaginale pendant la grossesse englobe tous les aspects liés à la propreté.

Quand vous allez aux toilettes, nettoyez et séchez bien la zone, en faisant toujours attention à aller de l’avant vers l’arrière. Le contraire favorise le passage des bactéries de l’anus vers le vagin.

L’hygiène vaginale après les rapports sexuels

D’autre part, une hygiène exagérée et trop fréquente peut entraîner une sécheresse vaginale car cela réduit la protection contre les mycoses. Un lavage excessif occasionne également des inconforts lors des relations sexuelles.

Lors des rapports sexuels, un grand nombre de femmes se lavent en profondeur par crainte d’être infectées. Ce n’est pas tout à fait vrai, en cas de peaux sensibles, il est conseillé de faire une toilette superficielle afin de prévenir les irritations.

Les vêtements

Pendant la grossesse, essayez d’avoir des sous-vêtements en coton ou autre tissu poreux qui favorise la transpiration. Par ailleurs, vous devez être à l’aise.

Pour optimiser une bonne hygiène du vagin pendant la grossesse, il est indispensable de porter des sous-vêtements en coton.

Les tissus synthétiques empêchent la transpiration car ils gardent la zone humide et c’est l’endroit idéal pour les bactéries nocives.

D’autre part, vous devez être vigilante avec le type de lessive ou d’adoucissant que vous utilisez pour nettoyer les vêtements.

Quelques conseils pour l’hygiène du vagin pendant la grossesse

En plus d’avoir certains soins spéciaux, il est indispensable de mettre en pratique ces conseils pour l’hygiène du vagin pendant la grossesse :

  • Laver les mains avant et après être allé aux toilettes.
  • Au moment de la toilette, séparer les lèvres de la vulve pour bien nettoyer les plis. Si la zone est humide, essayer de bien sécher pour empêcher l’arrivée des mycoses.
  • Eviter d’utiliser des éponges ou des gants exfoliants pendant l’hygiène du vagin. En effet, ils représentent une source importante de germes.
  • Réduire l’usage des protège-slips quotidiens. Leur composition chimique, leurs parfums et leur texture endommagent la flore vaginale.
  • Ne pas faire de douche vaginale à moins qu’elle ne soit prescrite par le gynécologue. Eviter aussi l’usage de lotions, talcs ou déodorants pour les odeurs génitales. En cas d’odeurs désagréables, consulter le médecin.
  • Eviter de passer beaucoup de temps avec le maillot de bain. Cela réduit les possibilités d’infections.
  • Augmenter la consommation de yaourts. Cela aide à équilibrer les bactéries bénéfiques qui servent de défense contre les infections urinaires.
  • Si votre partenaire a une infection génitale temporaire, utilisez des préservatifs pour empêcher la transmission.

L’hygiène du vagin pendant la grossesse est importante pour de multiples raisons que nous venons de décrire. Elle permet d’augmenter la protection et de diminuer les facteurs de risques.

Cela vous aidera à profiter pleinement d’une des plus belles étapes de la vie d’une femme : être maman.