Jusqu’à quel âge peut-on être mère ?

· 30 septembre 2018
De nos jours, la maternité est généralement un choix. En raison de l'intégration des femmes au marché du travail, la décision d'avoir des enfants est devenue un défi. Vérifier l'âge auquel vous pouvez être mère est une tâche compliquée, mais pas impossible à résoudre.

D’un point de vue biologique, l’âge limite auquel on peut être mère est de 24 ou 25 ans. En effet, c’est à cet âge-là que le taux de fécondité est le plus élevé, avec plus de 20% de chances de concevoir.

Au fil des années, cette capacité diminue considérablement. Elle tombe à 8% une fois qu’on atteint 40 ans. Les ovules vieillissent en même temps que notre corps. Au fur et à mesure de leur maturation, les risques de souffrir de certaines maladies pendant la grossesse et la possibilité d’un avortement augmentent.

Ce vieillissement augmente également le risque pour la santé du fœtus, car il existe certaines anomalies génétiques. Par exemple, il y a le syndrome de Down, qui est très susceptible de se présenter. Il en est de même pour l’accouchement. En effet, selon plusieurs études, la souffrance fœtale à cet âge-là est plus grande.

Heureusement, il y a de plus en plus de progrès scientifiques. Il est donc possible de reporter l’âge auquel on devient mère. Grâce à eux, on peut réduire le risque de problèmes pouvant affecter à la fois la femme enceinte et le futur bébé.

Jusqu’à quel âge on peut être mère, une question fréquente
Grâce aux progrès scientifiques, on peut actuellement être mère beaucoup plus tard.

Actuellement, la question de savoir jusqu’à quel âge on peut être mère commence à devenir obsolète. Il n’est plus nécessaire de tenir compte de certains facteurs, tels que l’âge ou la capacité de reproduction. Heureusement, la science a créé des alternatives pour permettre aux femmes de s’adapter à leurs besoins professionnels et personnels.

Ce que l’on croyait impossible il y a plusieurs années est devenu une réalité. Il est vrai que pour réaliser certaines de ces options, il faut avoir un certain pouvoir d’achat. Mais bientôt, cela ne sera plus un problème.

De plus en plus de couples tentent d’être parents grâce à d’autres méthodes. La reproduction ne concerne pas que les femmes: la qualité du sperme diminue également avec l’âge. Et cela ne les affecte pas seulement au nivau cellulaire. En effet, ils n’ont plus la même énergie ou la même force que quand ils étaient plus jeunes.

L’amour maternel est grand, mais il est encore plus sublime quand on le mélange avec de l’admiration pour l’enfant qu’on aime

-Angel Gavinet-

Options de fertilisation

L’Espagne est le troisième pays avec le taux de reproduction assistée le plus élevé au monde et le troisième en Europe. Ce positionnement très prometteur montre que la demande n’a pas cessé d’augmenter. Grâce à cela, leur accès deviendra de plus en plus facile.

Fécondation in vitro

Cette technique vient du latin « dans le verre ». Comme son nom l’indique, elle permet l’union de l’ovule et du sperme en laboratoire. Ce dernier est introduit par injection intracytoplasmique dans l’ovocyte qui, lorsqu’il devient un embryon, sera transféré au corps de la mère.

L’ovule et le sperme peuvent provenir des membres du couple ou de donneurs anonymes. Cependant, le traitement coûte généralement un peu cher, soit entre 3 000 et 5 000 euros.Il existe plusieurs options pour les femmes qui veulent être mère après 30 ans, mais elles sont parfois coûteuses.
Insémination artificielle

C’est l’une des méthodes les plus simples. Elle consiste à transporter le sperme dans la cavité utérine de la femme, favorisant ainsi l’arrivée du sperme à destination. On emploie généralement cette méthode dans les cas où la qualité du sperme est faible ou les spermatozoïdes manquent de mobilité.

Il est également nécessaire que la femme ait la capacité d’ovuler et qu’au moins une des trompes de Fallope soit perméable.

Recommandations à garder à l’esprit

Bien que ce soit toujours une décision personnelle, il y a une série de recommandations à prendre en compte pour déterminer jusqu’à quel âge vous pouvez être mère. Il faut étudier de nombreux facteurs avant la grossesse. Il ne faut surtout pas les négliger.

Être pressé de concevoir uniquement par peur de l’âge n’est pas sain. Cela peut créer des insécurités et des frustrations si, pour une raison quelconque, la fertilité se retarde. Avoir un enfant est une décision sérieuse qui change non seulement notre corps mais aussi nos habitudes.

Oser faire le grand pas demande beaucoup de maturité et de responsabilité. Nous ne devrions pas seulement penser à nous-mêmes, mais aussi au bien-être du bébé. Nous devons savoir si nous pouvons nous en occuper ou non, ou si notre mode de vie le permet.

Si nous voulons être de bons parents, nous devons mettre de côté l’égoïsme. Amener un enfant au monde exige un esprit généreux et une grande capacité de sacrifice. Tout le monde n’est pas fait pour avoir des enfants. Si nous choisissons de le faire, nous devons accepter tout ce que cela implique.