Grosseurs au sein pendant l'allaitement: causes possibles et solutions

Les grosseurs dans le sein pendant l'allaitement sont des signes courants qui doivent être traités rapidement. Nous vous disons à quoi ils sont dus et que faire à ce sujet.
Grosseurs au sein pendant l'allaitement: causes possibles et solutions

Dernière mise à jour : 09 juin, 2022

Les premiers mois d’allaitement sont généralement les plus difficiles pour la maman, car ils s’accompagnent parfois de signes et de symptômes gênants. Avez-vous des grosseurs au sein pendant votre allaitement? Dans le prochain article, nous vous dirons quelles sont les causes les plus fréquentes de cette condition et comment vous pouvez la résoudre.

J’ai des grosseurs au sein et j’allaite, qu’est-ce que cela signifie ?

Les grosseurs dans le sein pendant l’allaitement sont assez fréquentes. En général, elles se forment à partir d’une congestion des canaux lactifères, de minces tubes qui transportent le lait de la glande productrice au mamelon.

L’obstruction de ces conduits provoque l’accumulation de liquide à l’intérieur et l’inflammation de leurs parois. Pour cette raison, vous pouvez ressentir une formation dure et douloureuse sous la peau de vos seins. Parfois, vous pouvez également remarquer de la chaleur et des rougeurs dans le tissu cutané au-dessus de la dureté. Le plus courant est que vous localisiez les grumeaux dans la zone près des aisselles.

Ce problème est assez fréquent chez les nouvelles mamans, surtout pendant les premiers mois d’allaitement. Or, malgré une bonne préparation, le début de l’allaitement et l’adaptation du bébé au sein peuvent générer un déséquilibre entre la production et la sortie de lait.

Si ces bosses sont très douloureuses et que la peau devient très sensible au moindre contact, il est préférable de demander une expertise spécialisée. Il est effectivement essentiel d’exclure la mammite dans ce contexte.

Une femme qui allaite son bébé.

Causes les plus fréquentes de grosseurs dans le sein pendant l’allaitement

Comme nous l’avons vu, il est habituel que ces grosseurs dans les seins soient le produit d’une accumulation de lait due à un canal bouché, qui à son tour est dû aux conditions suivantes :

  • Mauvaise prise du sein du bébé : lorsque le bébé ne prend pas bien le sein et que la succion du sein n’est pas efficace, il ne sortira pas assez de lait. En conséquence, ce liquide va s’accumuler dans les seins et former ces boules gênantes.
  • Vidange insuffisante du sein : il faut tenir compte du fait qu’il est nécessaire que le bébé vide d’abord un sein, puis offre l’autre. Sinon, il y a un plus grand risque que le lait s’accumule et forme ces grosseurs. De même, le fait que le bébé ne tire pas assez de graisse du lait qui apparaît à la fin des tétées entraînera une prise de poids insuffisante.
  • Pression dans les seins : si le soutien-gorge ou les vêtements portés à ce stade sont très serrés, cela ne permettra pas la libre circulation dans les seins et favorisera leur congestion. La même chose se produit lorsque la mère dort sur le ventre et appuie sur ses seins.
  • Tétées peu fréquentes : Si plusieurs heures s’écoulent entre les tétées, le lait produit est susceptible de s’accumuler et de former des boules. Rappelons que dans les premières semaines de vie, le bébé doit faire entre 8 et 12 tétées par jour.
  • Production de lait excessive : Certaines mères produisent une grande quantité de lait et leurs bébés ne sont pas capables de tout consommer. Cela signifie que les seins ne se vident pas complètement après les tétées et que le liquide s’accumule à l’intérieur.
  • Infection (mastite) : Si cette congestion n’est pas traitée à temps, les grumeaux pourraient provoquer une infection. Si tel est le cas, la mère doit être évaluée par le spécialiste dès que possible.

Autres causes possibles

D’autres causes possibles de l’apparition de grosseurs dans les seins pendant l’allaitement ne doivent pas être écartées, parmi lesquelles les suivantes se distinguent:

  • Abcès mammaire : c’est la complication d’une infection cutanée superficielle ou mammite. Dans ce cas, la masse est très douloureuse, la peau qui recouvre la zone devient rouge, tendue et luisante. Dans certains cas, il peut favoriser l’écoulement du pus. Il doit être traité dès que possible avec des antibiotiques.
  • Galactocèle ou kyste du lait : cette masse se caractérise par l’accumulation de tissu adipeux à l’extérieur des canaux galactophores. Elle n’est pas douloureuse et a tendance à disparaître spontanément après une bonne tétée.
  • Fibroadénome : ce sont des tumeurs bénignes qui peuvent apparaître pendant la petite enfance.
  • Cancer du sein : Bien que rares, les grosseurs dans le sein pendant l’allaitement peuvent également être dues à une tumeur maligne. Pour cette raison, il est important d’en discuter avec votre médecin si la grosseur persiste dans le temps.

Comment soulager les grosseurs qui se forment dans le sein pendant l’allaitement ?

Lorsque ces lésions apparaissent dans les seins, il est crucial d’y prêter attention et de se concentrer sur leur traitement, afin de prévenir les complications. Alors, tenez compte des conseils suivants pour soulager l’inconfort de vos seins :

  • Continuez à allaiter normalement. Nourrissez le bébé à la demande, car si vous arrêtez d’allaiter, l’état pourrait s’aggraver.
  • Videz le sein affecté et offrez-le en premier lors des tétées suivantes. Si vous remarquez toujours que la poitrine reste congestionnée entre les tétées, utilisez le tire-lait ou recourez à l’extraction manuelle.
  • Appliquez des compresses froides après l’allaitement. Cela aide à décongestionner et à diminuer l’inflammation et la douleur. Il n’est pas approprié d’appliquer de la chaleur, car elle favorise la prolifération de bactéries qui augmentent le risque d’infection.
  • Positionnez le bébé correctement pour drainer la poitrine engorgée. Pour ce faire, orientez le menton du bébé vers l’endroit où se trouve la masse. Autrement dit, si la masse se trouve sous le sein et dans la zone interne, utilisez la position d’allaitement classique. Si elle est basse et vers l’extérieur, mettez en place la position du ballon de rugby.
  • Effectuez des massages circulaires sur le sein atteint, en partant de la base du sein vers le mamelon. Effectuez ce massage avant d’allaiter, pendant l’allaitement ou avant d’utiliser le tire-lait. Cette technique aide à libérer le blocage du conduit.
  • Portez un soutien-gorge d’allaitement spécial qui n’est pas serré et choisissez des vêtements confortables. De même, évitez les positions de sommeil et de repos où vous exercez une pression directe sur les seins.
Une jeune maman qui a mal au sein.

Peut-on prévenir l’apparition de ces boules dans les mamelons?

Pour prévenir l’apparition de ces grosseurs gênantes, l’essentiel est de favoriser l’écoulement ou le drainage du lait par les canaux galactophores. Pour cela, offrez le sein à la demande, utilisez le tire-lait si nécessaire et alternez les positions pour allaiter.

Les masses mammaires sont le produit d’un engorgement et durent généralement environ 3 jours. La douleur s’atténue après la vidange, mais peut revenir lorsque le sein se remplit de lait. Prenez en compte les soins décrits ci-dessus pour atténuer ce symptôme et éviter les complications.

Il est important de noter que si l’apparition de ces masses évolue vers des douleurs aiguës au niveau du sein, des rougeurs, de la chaleur dans la zone, de la fièvre et des malaises, une mammite doit être exclue. Consultez le spécialiste pour vous guider sur les étapes à suivre.

Enfin, il est judicieux de demander conseil à une consultante en allaitement afin de déterminer la cause de ces grosseurs et d’y remédier au plus vite.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 conseils pour faciliter l’allaitement
Être parents
Lisez-le dans Être parents
10 conseils pour faciliter l’allaitement

Dans cet article, nous allons vous présenter des conseils pour faciliter l'allaitement, qui peut parfois être compliqué. Découvrez-les vite !