Grandir sans ses parents : quelles conséquences ?

· 29 juillet 2018
Dans notre société moderne, il est normal de voir les enfants grandir loin de leurs parents. Cependant, saviez-vous que l'absence du père peut avoir des répercussions négatives sur le développement physique et émotionnel de l'enfant?

En réalité, beaucoup d’enfants grandissent en l’absence de l’un de leurs parents. Bien qu’il existe plusieurs facteurs qui ont les mêmes répercussions que l’abandon, dans la majorité des cas, les enfants souffrent de l’absence de leurs parents pendant leur enfance.

Les conséquences pour les enfants qui grandissent loin de leurs parents

Si l’enfant perçoit l’abandon de l’un de ses parents, il peut présenter certains troubles pendant sa croissance. Voici quelques exemples :

Une dévalorisation de soi

Les enfants qui grandissent loin de leurs parents pendant la période scolaire manifestent un manque de confiance en soi. C’est pendant cette étape que les enfants prennent conscience de la figure parentale et qu’ils perçoivent son absence. Cependant, ils n’ont pas la maturité nécessaire pour comprendre le pourquoi de cette dure réalité.

Ainsi, ils cherchent inconsciemment une figure paternelle dans une autre personne. Cela peut-être le grand-père, un oncle ou une personne importante avec qui ils vont tisser des liens.

Des problèmes de comportement

En général, les enfants qui grandissent loin de leurs parents adoptent un comportement rebelle. Ils ont du mal à respecter les règles et à se comporter correctement avec leurs camarades de classe et leurs professeurs. Ils peuvent également être émotionnellement instables.

Des résultats scolaires médiocres

Il s’agit peut-être du manque d’attention de la part du père envers l’enfant qui l’affecte pendant ses activités scolaires. Ils présentent un manque de concentration, ils n’ont que peu d’intérêt pour les tâches scolaires et ils manquent de motivation.

Un manque d’identité

L’enfant se développe physiquement et émotionnellement au sein de son cercle familial. Par conséquent, quand le père ou la mère est absent, l’enfant ne peut pas s’identifier dans son cercle familial et ne se sent pas en sécurité. C’est pour cette raison qu’il éprouve des difficultés à établir et maintenir des relations de convivialité dans la société.

Un enfant qui vit loin de ses parents peut également développer d’autres troubles comme de l’anxiété, de la colère et un sentiment de culpabilité. De plus, il peut éprouver un sentiment d’abandon, d’isolement, de dépression et des difficultés lorsqu’il est confronté à une situation de stress. Les sentiments de solitude et d’abandon peuvent l’accabler.

Isolement dû à l'abandon

Les conflits auxquels sont confrontés les enfants qui souffrent de l’absence de leurs parents peuvent perdurer pendant toute leur vie. Par conséquent, un cercle vicieux se crée et il peut lui aussi abandonner ses enfants lorsqu’il est adulte. De même, ces enfants sont plus enclins à consommer des substances nocives dès un jeune âge.

Les enfants qui grandissent sans figure paternelle, sont-ils différents ?

Bien que cela dépende de chaque cas en particulier, les enfants qui peuvent compter sur leurs parents pendant leur enfance sont plus stables. Ils s’en sortent mieux que ceux qui n’ont pas l’opportunité d’avoir une figure sur laquelle se reposer, en l’occurrence, une figure paternelle.

Néanmoins, certaines mères célibataires élèvent leurs enfants seules et leur apportent tout ce dont ils ont besoin. Ces enfants arrivent à se développer normalement dans la société.

Pourquoi un parent peut-il être absent ?

Dans chaque famille, la raison pour laquelle un parent est absent peut être différente. Dans certains cas, la mort du père peut laisser un enfant seul, tout comme une maladie, un emploi loin du domicile familial ou un divorce. Un autre problème très fréquent dans certaines familles qui conduit à l’absence du père est l’abus de substances illicites.

Par ailleurs, il est également possible que deux parents qui élèvent ensemble leurs enfants puissent être absents émotionnellement. C’est le cas pour les parents qui ne prennent pas le rôle de guide ni d’orienteur et qui ne montrent ni de stabilité ni de sécurité à l’enfant.

En général, ce sont les parents qui partent très tôt au travail et qui rentrent tard dans la nuit. Ils ne sont pas conscients des dommages émotionnels qu’ils peuvent causer à l’enfant. Et comme ils ne sont pas présents dans les divers processus de développement de l’enfant, ils ne renforcent pas leur lien émotionnel qui est nécessaire pour que l’enfant se sente aimé.

tristesse dûe à l'abandon

Comment éviter le sentiment d’abandon ?

Pour que les enfants n’aient pas de séquelles pour avoir grandi loin de leurs parents, il est indispensable qu’ils puissent compter sur l’appui de leur famille. Il leur faut une atmosphère sécurisante et de confiance pour qu’ils puissent se sentir valorisés.

Bien que la figure paternelle ne puisse pas être remplacée, l’enfant peut trouver un modèle qui le représente. Il peut s’agir d’un grand-père, d’un oncle ou d’une autre personne importante de son entourage. Ainsi, l’enfant ne se sentira pas abandonné et il pourra se développer avec une estime de soi adéquate.

Pour les enfants, grandir loin de leur parents peut avoir un effet dévastateur. Par conséquent, il est important de les aider à éviter ce sentiment d’abandon et de frustration.