Gluten dans l'alimentation du bébé : à quel âge l'introduire et comment procéder ?

18 novembre, 2020
Vous avez des doutes à propos du moment adéquat pour introduire le gluten dans l'alimentation de votre bébé ? Cet article vous aidera à en savoir plus.

Vous vous inquiétez au sujet de l’introduction des aliments pour votre enfant ? Au début, il est normal que vous ayez peur et que vous vous posiez beaucoup de questions.

L’une des plus fréquentes concerne le moment où vous pouvez inclure le gluten dans l’alimentation du bébé et de quelle façon. À partir de maintenant, vous n’aurez plus de souci à vous faire car nous allons vous révéler tout ce que vous devez savoir sur ce sujet.

Ce thème a suscité un grand débat parmi les experts de la Société Européenne de Gastro-entérologie Pédiatrique, d’Hépatologie et de Nutrition (ESPGHAN, selon ses sigles en anglais) car le gluten se trouve parmi les trois allergies et intolérances les plus fréquentes chez les enfants.

On a donc étudié l’effet qu’il y aurait à avancer ou retarder l’ingestion de gluten sur l’apparition de maladie cœliaque, d’eczéma, d’asthme et d’autres symptômes respiratoires qui commencent à se manifester à l’enfance.

L’objectif principal était de découvrir si on pouvait prévenir l’allergie chez les enfants à haut risque car ayant un proche avec des antécédents.

Des parents et leur bébé.

Gluten dans l’alimentation du bébé : jusqu’à quel moment faut-il attendre ?

Jusqu’en 2016, la recommandation était d’attendre jusqu’à 7 ou 8 mois avant d’offrir du gluten car on pensait que cela réduirait le risque de présenter une maladie cœliaque et d’autres troubles liés à cette protéine.

Cependant, cette même année, la plus grande étude européenne sur l’effet de l’allaitement et l’âge d’introduction du gluten en lien avec l’apparition de maladie cœliaque chez les enfants prédisposés a été publiée.

D’un côté, les enfants nourris au lait maternel présentaient le même risque d’avoir cette allergie que les enfants qui recevaient du lait de formule. De l’autre côté, on a évalué l’effet de son introduction à différents moments (avant 3 mois, de 4 à 6 mois et à plus de 6 mois).

On a pu observer qu’avant 3 mois, le risque était plus élevé car la fonction rénale et gastro-intestinale n’est pas encore complétement développée, ce qui complique sa digestion.

Par conséquent, avec ces informations, il est préférable que vous attendiez au moins jusqu’à 4 mois et que vous lui donniez le plus tôt possible, même s’il n’y a pas eu de différences entre la période de 4 à 6 mois et à plus de 6 mois.

Par ailleurs, lui donner du gluten avant 6 mois réduit l’apparition d’eczéma avant ses 10 ans. Nous vous rappelons néanmoins que jusqu’à 6 mois, l’allaitement maternel doit être sa principale source de nutriments : le reste des aliments doit être complémentaire. Mais cela n’affectera pas l’apparition d’asthme ou de rhinite.

Gluten : comment l’introduire et sous quelles quantités ?

Par rapport à la quantité sûre pour prévenir l’intolérance au gluten, aucune norme n’a été établie. Il est cependant déconseillé d’en donner de grandes quantités aux petits pendant les deux premières semaines. Pour que vous puissiez vous faire une idée, il faut éviter de dépasser l’ingestion d’une demie tranche de pain blanc.

On ignore aussi le type de préparation adéquate ou son ordre. Il vaut toujours mieux commencer par des pâtes bien cuites, du pain blanc ou un gâteau maison sans sucres ajoutés.

Une fois toléré, remplacez-le par sa version intégrale et augmentez progressivement ses quantités. De cette façon, l’appareil digestif de votre petit s’y habituera petit à petit et continuera d’évoluer.

Un enfant qui mange tout seul.

Nous vous conseillons également d’éviter de donner fréquemment des aliments ultra-transformés à votre enfant car ils contiennent de grandes quantités de sucres et de graisses trans qui contribuent au futur développement de surpoids, de diabète et d’obésité, entre autres pathologies. Il est même recommandé que vous attendiez au moins un an avant de lui en donner.

Que retenir au sujet du gluten dans l’alimentation du bébé

Nous espérons que cet article vous a aidé à comprendre comment et quand introduire le gluten dans l’alimentation du bébé. Vous devez savoir que, si votre enfant n’a pas de prédisposition génétique à réagir au gluten.

Peu importe que vous lui en donniez plus tard. L’important est que vous introduisiez progressivement une plus grande variété d’aliments ; l’ordre importe moins.

Vous devez cependant rester près de votre enfant pour voir si une quelconque réaction apparaît et pour éviter qu’il ne s’étouffe. Enfin, essayez de ne pas le distraire ou de lui mettre la pression pour qu’il finisse toute l’assiette car il est capable de réguler son appétit tout seul.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez aussi lui couper le pain ou les pâtes en petits morceaux et lui mettre dans son assiette devant lui pour qu’il les attrape avec les mains.

 

  • Fewtrell, M; Bronsky, J; Campoy, C; Domellöf, M; Embleton, N; Fidler Mis, N et al (2017) Complementary Feeding: A Position Paper by the European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition (ESPGHAN) Committee on Nutrition. J Pediatr Gastroenterol Nutr, 64(1): 119-32.
  • Szajewska, H; Shamir, R; Mearin, L; Ribes-Koninckx, C;  Catassi, C; Domellöfet, M al (2016) Gluten Introduction and the Risk of Coeliac Disease: A Position Paper by the European Society for Pediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition. J Pediatr Gastroenterol Nutr, 62(3): 507.13.
  • Elbert, N J; Kiefte-de Jong, J C; Voortman, T; C Nijsten, T E; de Jong, N W; V Jaddoe, V W et al (2017) Allergenic food introduction and risk of childhood atopic diseases. PLos One, 12(11). 
  • Ierodiakonou, D; Garcia-Larsen, V; Logan, A; Groome, A; Cunha, S; Chivinge, J et al (2016) Timing of Allergenic Food Introduction to the Infant Diet and Risk of Allergic or Autoimmune Disease: A Systematic Review and Meta-analysis. JAMA, 316(11): 1181-92.