Fissure du sac amniotique: tout ce que vous devez savoir

Une rupture du sac amniotique peut survenir à tout moment de la grossesse, en particulier au cours des dernières semaines. Apprenez à la détecter et à y faire face à temps.
Fissure du sac amniotique: tout ce que vous devez savoir
Leidy Mora Molina

Rédigé et vérifié par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Le sac amniotique est une membrane placentaire située à l’intérieur de l’utérus, qui contient le liquide dans lequel nage le bébé. Dans des conditions normales, ce sac se rompt pendant le travail. Néanmoins, il peut parfois se rompre prématurément et augmenter le risque pour la santé de la mère et du bébé. Dans cet article, nous vous dirons tout ce que vous devez savoir sur la fissure du sac amniotique pendant la grossesse.

Fissure du sac amniotique

Le bébé se développe dans le ventre de sa mère, à l’intérieur d’une membrane souple et hermétiquement fermée. C’est ce qu’on appelle le sac amniotique. Car il ressemble à un sac à paroi mince qui contient le liquide du même nom. La fonction principale de cette structure est de protéger le bébé jusqu’à la naissance.

En ce sens, ce sac maintient le tout-petit à l’abri des germes nocifs, à une température appropriée, favorise sa libre circulation et prévient les blessures dues à des coups soudains de l’extérieur.

Dans certaines conditions, cette membrane peut se fissurer ou se rompre avant l’accouchement. Ce qui favorise la perte de liquide amniotique. Cela peut affecter négativement la grossesse, entraînant des complications telles que des fausses couches, des naissances prématurées ou des naissances de bébés de faible poids à la naissance.

Ces petites fissures du sac amniotique se produisent généralement dans les semaines précédant l’accouchement, avec une perte de liquide minimale qui peut être contrôlée par un traitement et un repos appropriés.

Cependant, les ruptures qui surviennent dans les premiers stades de la grossesse peuvent comporter un risque énorme pour le bébé.

Rupture du sac amniotique.

Quelles sont les causes?

Certaines conditions de santé maternelle peuvent entraîner la fissure ou la rupture prématurée de cette membrane. Parmi les plus courantes, nous soulignons les suivantes:

  • Infections cervicales: les infections de la région vaginale favorisent la colonisation des germes dans les parois du sac. Ce qui les affaiblit et les fissure.
  • Augmentation de la pression intra-utérine, soit en raison de polyhydramnios ou de grossesses multiples.
  • Tests diagnostiques qui nécessitent la ponction du sac amniotique, comme l’amniocentèse.
  • Traumatisme abdominal maternel ou chutes.
  • Vraies contractions utérines.
  • Altérations de la grossesse, telles que décollement prématuré du placenta, anomalies congénitales, retard de croissance fœtale.
  • Antécédents maternels de fissure. Il y a une plus grande prédisposition de fissure du sac amniotique si cela s’est déjà produit lors de grossesses précédentes.
  • Mauvaises habitudes maternelles concernant l’alimentation ou la consommation de toxines (cigarette ou drogues).

Comment savoir si j’ai une fissure du sac amniotique?

Pour savoir si vous avez une fissure du sac, il est indispensable de corroborer que vous avez une perte de liquide amniotique. Ce liquide est de couleur claire, presque transparent et inodore, un peu comme l’eau.

Parfois, ces fuites de liquide amniotique peuvent être confondues avec des pertes vaginales ou de l’urine. Il est donc important d’évaluer les caractéristiques différentielles de ces fuites.

Tout d’abord, lorsqu’il y a une fissure dans le sac amniotique, on a la sensation d’avoir des sous-vêtements mouillés pendant la journée. De plus, cet inconfort augmente lors de la marche ou de tout effort physique. Si tel est le cas, gardez ces points à l’esprit:

  • Observez à quoi ressemble cette sécrétion, sa consistance et son odeur. Différenciez-le des pertes vaginales (plus épaisses et blanchâtres) et de l’urine (qui a une odeur).
  • Si vous avez encore des doutes, videz votre vessie et mettez de nouveaux sous-vêtements ou une serviette hygiénique. Ensuite, faites un effort (comme tousser ou marcher) et voyez si cela fuit à nouveau. Si c’est le cas, il est très probable que vous ayez une fissure dans le sac amniotique.
  • Utilisez des tests à domicile pour détecter les fuites de liquide amniotique. Ceux-ci sont disponibles en pharmacie et sont présentés sous forme de protection, avec une bandelette de test qui mesure le pH des sécrétions vaginales. Le liquide amniotique a un pH élevé, ce qui rend la protection bleue ou verte. Si cela se produit, rendez-vous à l’hôpital dès que possible.
Ventre de femme enceinte avec une protection pour détecter la fuite de liquide amniotique.

Dois-je aller chez le spécialiste si j’ai une fissure du sac amniotique?

Si vous ressentez une gêne pelvienne ou si vous suspectez une fuite de liquide amniotique, contactez votre médecin traitant. Le spécialiste effectuera un examen gynécologique et une échographie afin d’évaluer l’état du col de l’utérus et la quantité de liquide restant. En plus de déterminer la perte, il évaluera l’état du bébé et les conditions utérines.

Si la fissure dans le sac amniotique est découverte, le médecin prescrira probablement du repos pour remplacer le liquide perdu et un traitement antibiotique pour prévenir une infection intra-amniotique. En effet, c’est l’une des principales conséquences indésirables de ce problème.

Soyez attentive à l’apparition de certains symptômes alarmants, tels que des changements dans la couleur des sécrétions, une mauvaise odeur ou du sang. Ainsi qu’à l’arrêt ou à la diminution brutale des mouvements du bébé. Tout cela pourrait indiquer une urgence et vous devriez vous rendre à l’hôpital dès que possible.

Enfin, si la quantité de liquide amniotique est très faible, le spécialiste pourra évaluer la possibilité de provoquer l’accouchement, afin de ne pas mettre en danger la vie du bébé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les complications de grossesse les plus fréquentes
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Les complications de grossesse les plus fréquentes

Parfois les grossesses ne se déroulent pas comme on veut, il est donc important de connaître les éventuelles complications de grossesse pour réagir...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.